Saratoga Woods

Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Saratoga Woods

Message par Luna05 le Ven 22 Fév 2013 - 22:05



Saratoga Woods
d'Elizabeth George

Éditions Presses de la Cité

Sortie le 21 Février 2013
Format broché / 432 pages / Prix 19,00 €


Présentation de l'éditeur :


La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs « murmures », comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l’envoyer sous une nouvelle identité chez une amie, sur l’île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King...



18,05 EUR
Achat Fnac
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saratoga Woods

Message par Luna05 le Ven 22 Fév 2013 - 22:10

Avant de commencer je tiens tout d’abord à remercier le site Babelio et les Éditions « Presses de la cité » pour ce nouveau partenariat. Je suis décidément une incroyable chanceuse car j’ai une fois encore été sélectionné pour recevoir un livre dans le cadre de l’opération masse critique. Pour cette fois ce sera une plongée dans le roman « Saratoga Woods » d’Elizabeth George. Une auteur m’étant inconnue et dont je me suis empressée de prendre des renseignements. Cette dernière officie habituellement dans le domaine des thrillers, néanmoins, la dame a décidé de s’essayer dans le genre Young Adult/suspense saupoudré d’un brin de fantastique. Qu’allait bien pouvoir donner cette expérience, serait-elle concluante ou bien peu convaincante?

Avant de m’étendre sur le récit je vais très vite vous parler de sa couverture car je la trouve tout bonnement sublime, j’ai craqué dessus dès que je l’ai vu, quant au toucher n’en parlons pas, j’adore ce genre de texture douce rendant la prise en main du livre très agréable. Les tons vert/bleuté et l’illustration en toile de fond sont du plus bel effet laissant planer un climat mystérieux et intrigant.
Abordons à présent son contenu qui, je dois bien l’avouer m’a, contrairement à sa couverture beaucoup moins charmé. Je suis ressortie de cette lecture à vrai dire quelque peu mitigée.
Nous suivons donc Hannah Armstrong nouvellement appelée Becca King dans sa fuite pour survivre. Parachuté sur île de Whitbey au large de Seattle, la jeune fille découvrira très vite que le plan savamment réfléchis de Laurel sa mère n’était malheureusement pas dépourvus de failles. Deux d’entre elles se matérialiseront sous la forme de l’imprévue et de la fatalité.
C’est au travers d’une narration omnisciente mais intiment liée à Becca et son entourage que nous découvrirons cette île à la fois si attractive et ombrageuse. Un petit patelin où tout le monde se connait depuis toujours et où l’arrivée d’une nouvelle venue est loin de passer inaperçue. La jeune fille sera donc livrée à elle-même jusqu’à ce qu’elle fasse des rencontres fortuites qui lui permettront de survivre en attendant le retour de sa mère, cette dernière qui se révèlera néanmoins injoignable. Où est-elle ? Que s’est-il passé ? Pourquoi n’a-t-elle pas pris contact avec sa fille ? Son beau-père l’a-t-il retrouvé ? Tant de questions qui ne cesseront de hanter cette toute jeune adolescente de 14ans se devant de mûrir plus rapidement que les autres afin de se préserver. « Saratoga Woods » ne sera pas uniquement consacré à Becca et sa quête mais concernera également les gens gravitant autour d’elle lui apportant réconfort, chaleur et amitié. Elizabeth George a divisé son œuvre en plusieurs parties et dévoilera au compte-gouttes et tour à tour les failles de ces adolescents et adultes dont les secrets n’auront de cesse de les consumer.
L’auteur nous embarque sans difficultés dès le premier chapitre dans son univers et nous y maintient jusqu’à son épilogue. C’est dans une ambiance à la fois étrange et pesante que nous apprenons à connaitre les divers protagonistes peuplant l’île de Whitbey. Elizabeth George a également mis beaucoup de soin quant à nous immerger dans cette contrée naturelle où la nature règne en maitre, entre virages en tête d’épingle, montées chaotiques difficilement praticable à vélo, humidité ambiante, air iodé, falaise abrupte et forêts à perte de vue, l’auteur n’a décidément pas lésiné sur les détails et nous enchante. Cette dernière nous plonge un peu plus dans ce milieu en nous présentant les commerces, restaurants, bars, épiceries, centre d’aide sociale, hôpital et écoles, tout ceci nous devenant en fin de lecture incroyablement familier. Au fur et à mesure de l’avancée de cette lecture, l’atmosphère changera sensiblement et se voudra de plus en plus glaçante et nimbé de suspense quant au drame s’étant déroulé à « Saratoga Woods ». Une enquête émergera alors, nous tenant en haleine sans discontinuer rythmé par les soupçons tout en étant doucement bercé par une pointe de fantastique. Des scènes rendant notre lecture par moment, laborieuse et complexe au vu du don de Becca quant à entendre des bribes de pensés incomplètes voir saccadés mais piquant doublement notre curiosité.
À ce stade de mon billet il est grand temps d’aborder les points négatifs. Malgré une lecture s’étant avérée prenante et addictive j’ai néanmoins trouvé quelques faiblesses à ce récit. Pour exemple je citerai la façon dont se résoudra l’énigme de « Saratoga Woods » qui à mes yeux a été trop facile, tant de tension s’étant accumulé et de suspense habilement soutenu pour en arriver là, tout ça pour ça ? Autre détail m’ayant quelque peu interpellé fut les personnages se révélant dans l’ensemble certes attachants mais pas assez développés à mon goût, sans compter la maturité concernant ces adolescents. La jeune Becca âgée de seulement 14ans m’a plus fait penser à une adulte dans ses réactions et raisonnements. Il est vrai que je préfère avoir affaire à ce genre de personnalité qu’à une adolescente écervelée et têtes à claques.
En réponse à ma question émise au tout début de mon billet, je dirai que oui ce roman se veut convaincant et nous offre un bilan concluant fortement appuyé et confirmé par la conclusion de l’épilogue absolument stupéfiant. Un cliffhanger des plus sadique nous laissant totalement frustrés une fois la toute dernière page tournée…

Une lecture pour le moins surprenante s’étant révélée addictive et prenante pourvue de plusieurs intrigues portées par un suspense soutenu du début à la fin. Cependant, malgré ses qualités il m’a tout de même manqué quelque chose lors de cette lecture, un détail qui aurait pu rendre ce titre réellement inoubliable et indispensable.
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saratoga Woods

Message par Zina le Lun 25 Fév 2013 - 18:16

J'aime beaucoup l'autre série de l'auteur, Havers & Linley, je suis assez curieuse de découvrir celle-ci !
avatar
Zina
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/06/2010

http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saratoga Woods

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum