Pure

Aller en bas

Votre appréciation du livre :

Pure Vote_lcap50%Pure Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Pure Vote_lcap50%Pure Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Pure Vote_lcap0%Pure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Pure Vote_lcap0%Pure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Pure Vote_lcap0%Pure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

Pure Empty Pure

Message par Lila le Mer 26 Sep 2012 - 20:11

Pure 41x0k710

Pure
de Julianna Baggott

Éditions J'ai Lu

Sortie le 03 octobre 2012
Semi-Poche / Pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Depuis les Détonations qui ont ravagé le monde, Pressia vit avec son grand-père dans les décombres, la cendre et le danger. Demain, elle aura 16 ans, âge où la milice vous enlève pour entraîner les plus forts. ou achever les plus faibles. Pressia n'a plus le choix, elle doit se préparer à fuir.
Au loin brille le Dôme : un lieu sécurisé et aseptisé où une minorité, les Purs, s'est réfugiée avant la catastrophe. Partridge est l'un d'eux. mais pour combien de temps ?

Avis de Chani

Je vous replace rapidement le contexte : au moment des Détonations (on pense à un accident ou une attaque nucléaire mais sans les conséquences normales comme les radiations ou l’hiver nucléaire), les humains restés hors du Dôme ont fusionné avec la matière la plus proche d’eux, que ce soit un objet, un animal, un végétal ou un autre humain. Ceux qui ont survécu ont tous des cicatrices de leurs brûlures et une malformation, comme Pressia, l’héroïne, dont la main droite a fusionné avec la poupée qu’elle tenait. Leurs conditions de vie sont pitoyables depuis, on peut davantage parler de survie, et le spectre de l’ORS plane sur tous les adolescents approchant leur seizième anniversaire. L’ORS, c’est une faction de rebelles qui veulent renverser l’ordre établi et prendre le contrôle du Dôme. Justement, parlons de ce qui se passe dans ce fameux Dôme. Les personnes qui y vivent n’ont pas subi de mutations génétiques et sont donc surnommées les « purs ». Si de prime abord on peut penser que cette élite privilégiée mène une vie douce et paisible, il n’en est rien. Conditionnement des plus jeunes, Histoire déformée, endoctrinement et mise à l’écart des plus faibles, la vie sous le Dôme n’est pas si rose, raison pour laquelle Partridge souhaite s’en échapper…

L’univers créé par Julianna Baggott est très riche et original. Les dystopies mettent souvent à l’honneur un monde ravagé et des humains qui tentent de survivre, dans Pure l’auteur y ajoute sa touche et fait de ce monde post-apocalyptique un décor innovant, très riche et surprenant. À titre personnel, il y a certaines choses qui m’ont mise mal à l’aise, comme les Desperate fusionnées, j’ai vraiment eu du mal avec elles.
Si de ce côté-là il n’y a (presque) rien à redire, il n’en a pas été de même pour l’histoire en elle-même. Beaucoup de longueurs, de dilutions, sans le background le lecteur se dirait « tout ça pour ça ? ». L’intrigue est assez facile et parait bien fade face à l’univers dans lequel elle se déroule. J’ai été déçue par ce décalage, et sans ce monde post-apocalyptique bien particulier, l’histoire ne vaut pas grand-chose, et elle est même longuette…
Bilan en demi-teinte pour ce premier tome de Pure, à voir si la suite s’avère plus prenante.

Avis de Linagalatée sur le site de notre partenaire Evenusia : Les Chroniques d'Evenusia.



14,16 EUR
Achat Fnac

_________________
Pure 56404010
"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
Lila
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8481
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pure Empty Re: Pure

Message par Chani le Sam 1 Déc 2012 - 23:17

Ajout de mon avis Wink
Chani
Chani
Rédactrice Epicée
Rédactrice Epicée

Féminin
Nombre de messages : 2956
Age : 43
Localisation : Arrakis
Date d'inscription : 21/06/2010

http://chani-delivresetdepice.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pure Empty Re: Pure

Message par petit-lips le Dim 9 Déc 2012 - 14:06

Pressia, vit avec son grand-père dans un monde ravagé. Depuis dix ans, la majeure partie de l'humanité survit dans un univers terrifiant, où tout a été balayé par une attaque nucléaire mondiale : les Détonations. Une petite partie des hommes vit dans un Dôme, à l'abri des menaces extérieures. C'est là que réside Partridge, où il mène une existence presque normale.
Malheureusement, Pressia a bientôt seize ans, âge auquel l'ORS vient chercher les adolescents pour les entraîner au combat, ou les achever. Décidée à ne pas se faire attraper par cette milice, elle prend la fuite. Au même moment, Partridge sort du Dôme en quête de vérité...

L'histoire se met doucement en place, permettant ainsi à l'auteure de nous présenter son univers complètement fou, ainsi que ses personnages principaux. Nous faisons connaissance avec Partridge et Pressia à travers une narration alternée, cela renforce l'envie de découvrir davantage à chaque fin de chapitre.
La relation entre les deux personnages principaux ne prend pas du tout la tournure à laquelle je m'attendais, et c'est plutôt une bonne chose. Nous ne sommes pas dans un cadre d'histoire d'amour, ça change de la plupart des dystopies.
Partridge est un jeune homme de dix-sept ans, un Pur, qui vit dans le Dôme, et dans le mensonge. Il va se rendre compte que quelque chose cloche en lui et décide de sortir pour retrouver une personne qui lui est chère. Il sera confronté à l'horreur des Détonations, à ce monde à moitié mort. C'est un personnage attachant et plein de courage.
Au départ, j'ai eu un peu de mal avec Pressia. Cependant, au fil des pages, elle grandit et se révèle être un personnage vraiment très intéressant à suivre.
J'ai beaucoup apprécié Bradwell. Il est d'un grand soutien pour Pressia et Partridge. Par contre, j'ai trouvé assez invraisemblable qu'il ait, à chaque fois ou presque, toutes les réponses aux questions que l'on se pose.
J'ai appris à aimer El Capitan, ce qui n'a pas été chose facile au départ. Non seulement à cause de sa particularité physique (chut, je ne vous en dit pas plus) mais également à cause de son rôle lorsqu'on le rencontre.

L'univers de l'auteure est vraiment riche et hyper bien travaillé. On évolue dans un monde post-apocalyptique très sombre et assez glauque par moments. La plupart des survivants à ces Détonations sont mutilés, ou ont fusionnés avec les choses / animaux / humains s'étant trouvés à proximité (voire les deux à la fois). Cela donne un aspect clairement monstrueux aux personnages. On rencontre des personnes collées entre elles, des hommes avec des oiseaux dans le dos, ou des ventilateurs en travers de la gorge...
Les fusions hommes-objet ne m'ont pas choquée outre-mesure, par contre j'ai été vraiment mal à l'aise face à certaines fusions entre personnes.
C'est vraiment impressionnant à quel point le monde est parti en cacahuète en même pas dix ans. Et le pire, c'est que je ne doute pas d'une telle issue s'il venait à se passer ce genre de catastrophe. Ce qui est bizarre, c'est que pendant ma lecture je ressentais de la tristesse plutôt que de la colère ou de la rébellion, comme c'est le cas habituellement lorsque je lis une dystopie. C'est vraiment un récit qui prend aux tripes.

Pour conclure, « Pure » n'a pas été le coup de coeur auquel je m'attendais, mais c'est une très bonne découverte. C'est assurément un livre à lire !
petit-lips
petit-lips
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 21/06/2010

http://lectures-petit-lips.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Pure Empty Re: Pure

Message par Rory le Dim 30 Déc 2012 - 21:44

Ajout de l'avis de Linagalatée sur le site de notre partenaire Evenusia !
Rory
Rory
Queen of the Code
Queen of the Code

Féminin
Nombre de messages : 6277
Age : 32
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 23/03/2011

http://seekingvega.net

Revenir en haut Aller en bas

Pure Empty Re: Pure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum