Si douce sera la mort

Aller en bas

Votre appréciation du livre

25% 25% 
[ 1 ]
75% 75% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

Si douce sera la mort

Message par Choukette le Jeu 10 Mai 2012 - 13:14



Si douce sera la mort
Charlaine Harris

Editions J'ai Lu

Sortie le 13 juin 2012
Semi-poche / 8,45€



Présentation de l'éditeur :

Catherine Lowfield décide de retourner dans sa ville natale, dans le Mississippi, après la mort tragique de ses parents. Peu convaincue qu'il s'agissait d'un accident, elle part en quête de réponses. Lorsqu'elle découvre le corps de l'infirmière qui assistait son père, elle comprend que la ville cache de nombreux secrets et que sa vie est en danger.

Avis d'Asmodée

Dans la bibliographie de Charlaine Harris, Si douce sera la mort n'est pas une oeuvre que l'on pourrait qualifier de toute première jeunesse, puisque écrite au début des années 80. Cependant, que l'on ne s'y trompe pas : à cette époque, la créatrice de la Communauté du sud possédait déjà le talent nécessaire pour capter l'attention de son public. Avec cette publication, les éditions J'ai lu permettent aux inconditionnels de l'auteure de découvrir un roman qui manquait à leur collection. Une fois pris dans l'engrenage d'une intrigue qui gagne crescendo en intensité, impossible de s'en détacher sans connaître le fin mot de l'histoire. Concrètement, le côté désuet de cette enquête située au début des années 80 n'a que peu d'incidence sur l'intérêt du récit et le suspense savamment distillé. On pourrait même dire qu'il lui apporte un certain cachet.

L'héroïne du roman se présente sous les traits de Catherine, une journaliste qui, vu l'époque, se passe des ordinateurs, internet et autres téléphones portables pour exercer sa profession. Place donc à la bonne vieille machine à écrire et au système D. Les uns après les autres, ses proches tombent sous les coups d'un assassin insaisissable. Après ses parents, c'est au tour de l'infirmière de son père d'être retrouvée morte. Dès lors, la suspicion va s'installer dans l'une de ces petites villes typiques du sud que l'auteure affectionne tant. Leona, la dernière victime en date, aurait – entre autres – exercé du chantage auprès de son entourage. Démasquer le meurtrier va contraindre Catherine à déterrer certains secrets que les gens du coin auraient préféré ne jamais voir remonter à la surface.

Le roman se lit très vite. Sans être particulièrement charismatique, les réactions de Catherine au cours de l'histoire en font une jeune femme de caractère. Elle se montre tenace, se pose des questions sur son avenir, quelle direction future donner à sa vie… Une romance avec Randall, son patron, est esquissée, bien que le climat de suspicion ne favorise pas l'étalage de sentiments.

Si douce sera la mort prend racine dans un contexte intime, très communautaire, comme Charlaine Harris sait si bien en décrire. On y trouve moult détails concernant les mœurs des habitants, leurs relations, une discrimination entre blancs et noirs encore présente dans les esprits... L'auteure confère une atmosphère graduellement oppressante à son roman policier, une ambiance propice au mystère et servie par une galerie de personnages tous susceptibles d'êtres des coupables en puissance. Si l'enquête en elle-même n'a rien d'inoubliable, elle n'en propose pas moins une lecture distrayante et tient en haleine jusqu'à la dernière page.




avatar
Choukette
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 616
Age : 31
Date d'inscription : 28/08/2010

http://le-marque-page.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si douce sera la mort

Message par idrilhirith le Ven 15 Juin 2012 - 12:41

J'ai lu le livre hier.
Que les personnes qui cherchent une histoire d'amour passent leur chemin! Les relations sont très platoniques.
J'ai eu l'impression de me plonger dans Autant en emporte le vent en version enquête policière. Après j'ai compris que Charlaine ne faisait que décrire les relations de domination entre Blancs (propriétaires terriens) et les Noirs (pauvres, employés des premiers) qui perdurent aux USA.
L'histoire est intéressante. On y retrouve le même style que dans Lily Bard.
Si le livre est un "One shot" il est interessant. Toutefois, il serait dommage de s'arrêté là. Les personnages et la ville sont posés. De plus, la fin du livre suggère une suite. Donc je l'attent avec impassience pour savoir avec qui l'héroïne ve finir et si les relations vont évoluer.
C'est un roman sympa, qui se lit vite. Je le recommance pour les fans de Lily Bard et de Charlaine Harris.


Dernière édition par idrilhirith le Ven 13 Juil 2012 - 19:20, édité 1 fois

_________________
Lire jusqu'à ce que la lune nous éclaire. Suivre son étoile jusqu'à trouver sa galaxie.


Si vous voulez vous pouvez me contacter par facebook. Mon pseudo c'est Idril Hirith. Envoyez moi un message privé pour que j'accepte votre invitation  facteur
avatar
idrilhirith
Rédact'Correctrice
Rédact'Correctrice

Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 32
Localisation : Limoges/Dijon
Date d'inscription : 03/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si douce sera la mort

Message par Asmodée le Ven 13 Juil 2012 - 11:26

Avis ajouté en début de sujet study
avatar
Asmodée
Rédacteur Démoniaque

Nombre de messages : 515
Age : 41
Date d'inscription : 09/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si douce sera la mort

Message par EloDesigns le Mer 31 Oct 2012 - 17:45

Je ne pouvais pas passer à côté de ce roman pour la simple et bonne raison que je suis une fan inconditionnelle de l’auteur!! Les thrillers sont des romans que j’apprécie tout particulièrement donc raison de plus pour me lancer dans cette lecture. La couverture est vraiment superbe et le synopsis laisse présager une histoire haletante et pleine de mystère! Je remercie Ayma pour me l’avoir prêter en livre voyageur!

Tout commence donc avec Catherine qui a l’intime conviction que ses parents ne sont pas morts accidentellement et dont les convictions sont renforcé quand elle découvre le cadavre de l’infirmière qui travaillait avec son père. A partir de là, les évènements vont s’enchaîner entre les ragots qui vont bon train dans la petite ville, les visites du voisinages pour essayer d’en savoir plus et le coup de grâce, un nouveau meurtre découvert une fois encore par Catherine. Heureusement pour elle, son entourage la comprend et la soutient, surtout son patron et petit ami en devenir Randall.

Parmi les personnages, Catherine est une jeune femme très courageuse et forte malgré tout ce qui lui arrive. J’ai apprécié son caractère fort et sa capacité à garder sa dignité devant les autres. Son esprit de déduction et sa persévérance pour percer le secret qui entourent la mort de ses parents, m’ont également beaucoup plu. Randall m’a séduite par son comportement et ses actes puisqu’il garde toujours un profond respect pour Catherine sans jamais essayer de profiter de la situation. L’honnêteté est aussi un de ses point fort puisqu’il avouera des choses sombres a Catherine alors qu’il n’y était pas obligé. Tom est un autre personnage proche de Catherine, un jeune homme fonceur et fou de son travail qui toujours le mot pour faire sourire. Les personnages étaient tous très attachant mais j’en omet un, celui de Betty, qui n’est peut être pas très présente mais dont les révélations vont se révéler décisives! C’est une vieille dame qui m’a beaucoup touché.

Le style d’écriture est vraiment très fluide et très agréable. Les pages défilent très vite et on ne se lasse à aucun moment de cette lecture. Charlaine Harris a réussi à mettre une dose de tendresse et de douceur dans un thriller sans en casser le rythme. Elle m’a tenu en haleine jusqu’au bout et surtout, le plus important, le dénouement était tout sauf prévisible!! Je me suis trompé du tout au tout concernant le coupable et alors le mobile des meurtres… juste complètement imprévisible! C’est exactement ce que je recherche dans les thrillers et je peux vous dire que j’ai adoré! L’histoire tenait la route, les personnages n’en faisait pas trop ni trop peu, juste ce qu’il fallait pour obtenir un bon dosage. Le point négatif que je pourrait trouver à ce roman, c’est peut être le fait qu’il soit trop court et que la fin nous laisse quelque peu frustré parce qu’on voudrait en savoir plus…

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec un thriller qui tient la route. Une fois de plus, Charlaine Harris a su me séduire et je vous recommande vivement ce roman!
avatar
EloDesigns
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 30
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/02/2011

http://momentprecieux.fr/DesLivresEtMoi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si douce sera la mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum