Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Lila le Mar 8 Mai 2012 - 11:48

La blogosphère regorge de sites, de forums, de blogs et même désormais de vidéos sur Youtube où l'on peut lire ou voir des chroniques de romans (d'ailleurs, les chroniqueurs sont de plus en plus nombreux à écrire leurs avis puis à les filmer). Certains le font avec l'amateurisme le plus assumé, sans aucune prétention, d'autres le font de la façon la plus professionnelle possible. C'est selon, mais au final, on le fait tous sur notre temps libre et par passion. Cependant, la course au SP devient la norme, et désormais, chacun veut sa part, du petit blog pour les copines au gros site avec des milliers de membres.

Ok, recevoir un SP, ça fait toujours plaisir, un éditeur nous fait donc confiance et oh youpi, ça signifie même qu'à part mémé et le voisin, des gens nous lisent ! Il existe surement autant de livres que de lecteurs et la multiplicité des avis sur un même livre est censée être enrichissante (je dis "censée", parce que bon, quand on voit 50 chroniques répétant "achetez-le c'est génial ! " au bout d'un moment, on tourne un peu en rond, quand même ). Parfois, on découvre aussi de chouettes romans qu'on n'aurait jamais acheté/lu autrement.
Bon, là où je veux en venir, c'est qu'on est aussi serré dans la blogosphère livresque que des petits pois dans une boîte de conserve, avec une grosse arrivée de nouveau petits pois chaque jour (dans le tas on trouve aussi des pois chiches qui envoient les demandes de SP avant même d'avoir choisi un nom pour leur blog/forum tout beau tout neuf ; on les retrouve souvent 3 mois plus tard avec une super pile de romans, à se plaindre qu'ils en ont marre de recevoir tous ces livres gratuits, pauvres d'eux ) et chacun pense chroniquer de la façon la plus juste et honnête qu'il soit, j'en doute pas.

Sauf que, concrètement, je me promène sur la blogo et que je suis de plus en plus surprise de ce que j'y trouve. Bon, je vous rassure, j'y trouve surtout des gens biens, passionnés et animés d'une vraie envie de partager. Mais le soucis n'est pas tellement là, mais plutôt dans le but de chroniquer des livres et de ce qui peut bien pousser certains à le faire. Je m'explique.

Lire un roman et partager son avis avec d'autres gens l'ayant lu, c'est une chose (d'ailleurs on appelle ça une lecture commune souvent ). Demander un SP, lire le SP et ensuite rédiger une chronique qui ne s'adresse à 99% qu'à ceux ayant déjà lu le roman en question, là, ce n'est plus du tout pareil.

J'ai assisté aujourd'hui à une discussion qui m'a un peu interpellée, un auteur y donnait un lien vers une chronique de son roman reçu en SP ou partenariat (j'ai pas tout suivi), en prévenant, un peu embêtée, que la chronique en question était bourrée de spoils (et donc, soyons clairs, que le lecteur potentiel ne PEUT PAS aller la lire ). Le problème n'étant pas que la chronique soit bonne ou mauvaise, bien argumentée ou pas, de très bonne qualité ou pas, mais simplement que celle-ci révèle de nombreux éléments de l'intrigue. Suite à quoi pas mal de gens sont intervenus pour prendre la défense de la blogueuse et dire, en gros, qu'on est obligé de spoiler quand on chronique (ha bon ? ) et que si on préviens au début de l'avis, alors tout va bien (re- ha bon ? ). Personnellement, en tant que lectrice et en tant que chroniqueuse, ça m'a gênée de lire ça, parce que faire une chronique et faire un compte-rendu de lecture avec tout un tas de spoils, à mon sens, c'est pas pareil. Et d'entrée de jeu, quand je cherche un avis sur un roman AVANT achat et que la première ligne de la chronique c'est "je raconte le roman donc ne lisez pas si vous ne connaissez pas le livre", ça me choque un peu.
Je croyais naïvement que les romans reçus en SP impliquaient une chronique qui donne des arguments pour acheter ou non le livre, pas un avis hyper complet qui spoile tout le roman. Ou alors tu ne le demandes pas en SP, tu l'achètes et tu fais une lecture commune commentée au fur et à mesure avec les copines. Mais je peux me tromper...

Alors voilà ma question : à quoi sert une chronique ? Pour les concernés, pourquoi vous demandez des SP ? L'éditeur (si j'ai bien saisi le principe hein ) ne cherche pas à ce que 3 personnes ayant lu le roman en causent entre elles, mais à ce que la personne ayant lu le SP puisse en faire une chronique qui donnera, ou non, envie à d'autres gens de lire le livre, en s'appuyant sur les forces et faiblesses du roman. Vous chroniquez pour qui, le lecteur potentiel ou celui qui a déjà lu le roman ? Et en tant que lecteur, vous en pensez quoi de ces avis qui vous spoilent tout le roman ou presque ? Le fait de devoir attendre d'avoir lu le livre pour lire certaines chroniques est quand même un peu aberrant, ou c'est dans ma tête ? Bref, la chronique de roman, à quoi elle sert et pourquoi vous la lisez ? Qu'est-ce qui vous agace, qu'est-ce qui vous fait fuir ou qu'est-ce que vous aimez dans les chroniques ?

Ca m'intéresse d'avoir des avis, sans revenir sur le fait que chroniquer un roman n'est pas toujours facile, que oui, quand on reçoit des SP on est des privilégiés et qu'il n'y a pas qu'une seule façon de chroniquer, chacun possède son propre style et c'est tant mieux.


_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8297
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par vani55 le Mar 8 Mai 2012 - 12:07

Perso quand je lis une chronique, je ve qu'elle me donne envie de découvrir le livre. Si toute l'intrigue est dévoilé, je vois plus d’intérêt à le lire.
avatar
vani55
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 469
Age : 32
Localisation : Au fin fond d'un livre !!!
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Elod le Mar 8 Mai 2012 - 12:16

Personnellement, je déteste les chroniques qui regorgent de spoilers ! Je ne veux pas qu'on me raconte l'histoire mais que la personne exprime ce qu'elle a ressenti ! Où est l'intérêt d'acheter le livre ensuite sinon ?
Lorsque je lis une chronique, j'aime découvrir les sentiments du lecteur, ce qu'il pense de l'intrigue, des persos, du style de l'auteur. Je sais pertinemment que ces éléments varient selon les chroniqueurs, mais au fur et à mesure, on commence à connaitre les goûts de chacun.

avatar
Elod
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : A coté de Grenoble
Date d'inscription : 10/06/2010

http://elo-dit.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Lila le Mar 8 Mai 2012 - 12:22

Oui voilà ! Puis il n'est pas rare de se dire en lisant une chronique que ce qu'a adoré la personne, nous on aimera pas, ou l'inverse. A-t-on vraiment besoin d'expliquer que Marcel a tué Carmen à la page 523 pour exprimer ce qu'on a ressenti à la lecture ?

C'est intéressant d'avoir vos retours, tant sur cette question du spoil que du reste. On semble bien d'accord que les chroniques, on les lit surtout AVANT d'acheter !

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8297
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Lita le Mar 8 Mai 2012 - 12:23

Ca me gêne pas qu'une chronique contienne quelques spoilers, du moment que ça ne spoil pas tout le livre et que ça reste secondaire. Si je lis des avis c'est pas juste pour voir la réaction des lecteurs, c'est aussi parfois pour en apprendre un peu plus sur l'histoire que ne le révèle le résumé.

Il m'est arrivé plusieurs fois de voir de nombreux avis positifs, notamment pour des auteurs français, acheter le livre et finalement voir que c'est pas terrible mais que beaucoup de lecteurs par solidarité française vont mettre de super commentaires (j'ai rien contre les auteurs français hein, juste un exemple Rolling Eyes). C'est pour ça que maintenant quand je recherche des avis sur les livres et que je vois beaucoup plus d'avis positifs que négatifs ou que je veux vraiment ce livre, en général j'en lis un seul positif pour deux négatifs.
avatar
Lita
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 231
Age : 26
Localisation : Nantes/ Toulouse
Date d'inscription : 17/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Lila le Mar 8 Mai 2012 - 12:29

Je suis d'accord avec toi Lita, certains livres sont encensés de façon un peu étrange et pas toujours justifiée... L'effet de groupe ou la solidarité, je ne sais pas trop.
Pour les spoils, ça dépend je pense. Révéler quelques éléments qui sont effectivement secondaires ou qui arrivent dès le début du roman, à la rigueur, pourquoi pas. Mais plus, je trouve cela dérangeant.

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8297
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Lita le Mar 8 Mai 2012 - 12:34

C'est claire que je me vois pas lire une chronique qui va me dévoiler tout de suite la fin de Fièvre par exemple.. Ca gâche tout quand on spoil la fin ou les grandes lignes, y a plus le plaisir de se faire cinq scénarios différents avant de trouver le bon, ça bride l'imagination.
avatar
Lita
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 231
Age : 26
Localisation : Nantes/ Toulouse
Date d'inscription : 17/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par sabruhu le Mar 8 Mai 2012 - 12:36

Marrant que tu en parles, j'en discutais ce matin avec des copinautes.

Bon j'ai deux casquettes, d'une part j'ai un blog de lecture. j'essaye vraiment toujours de ne parler que de mon ressenti dans la lecture, en spoilant le minimum, même en ne spoilant pas du tout.
Je suis d'accord, quand on a des SP, c'est pour que l'on donne notre avis sur la lecture, pas de faire un mini résumé du livre qui gâcherait la surprise aux éventuels futurs lecteurs.

POur ma casquette de lectrice assidue, oui je lis les avis de différents blogueurs, mais avec le temps, j'ai appris à faire un tri certain dans les blogs que je suis. Je n'ai pas besoin d'un décortiquage complet du livre, ni d'une analyse poussée comme on devrait en faire en classe. Je ne veux pas lire 3 pages d'avis, je recherche à savoir les émotions ressenties lors de la lectures, ce qui a gêné le blogueur, ce qu'il a aimé, parce que justement je sais si je suis plus ou moins sensible aux points en question.

je déteste me faire spoiler, donc je fais attention, si je veux vraiment dire quelque chose, je le signale...
avatar
sabruhu
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 37
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/01/2012

http://leslecturesdesab.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Elod le Mar 8 Mai 2012 - 12:41

Lila pour ce qui est d'encenser ou non un livre, un auteur, cela dépend majoritairement des émotions qui sont nées de notre lecture. Nous sommes tous différents, alors il est normal de trouver des avis positifs là où toi tu aurais fait l'inverse.
Quand les élements sont plus objectifs (fautes, plagiat ...), ben là ... je n'ai pas de réponse :p
avatar
Elod
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : A coté de Grenoble
Date d'inscription : 10/06/2010

http://elo-dit.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Lila le Mar 8 Mai 2012 - 12:52

Concernant le fait d'encenser un roman, je parlais surtout de voir un émerveillement collectif pour un livre. C'est hyper subjectif, c'est tout à fait vrai. Puis on se prend aussi parfois d'affection pour un livre et face aux copines qui sont toutes hyper enthousiastes, on se laisse emporter plus que de raison. Ca arrive.

Mais il est parfois très instructif de comparer les avis des blogueurs ayant reçus le livre en SP et celui des personnes l'ayant acheté. Le fossé peut atteindre une profondeur incroyable, surtout quand il s'agit d'auteurs français justement très présents dans la blogo. On passe pour certains d'un extrême à l'autre.

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8297
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Elod le Mar 8 Mai 2012 - 13:10

C'est vrai, à ce point ?

Ecoute, lorsque j'écris une chronique, j'essaie d'être la plus honnête envers moi-même et envers les personnes qui prendront le temps de la lire. Que j'ai aimé ou non, qu'il s'agisse d'un SP, partenariat ou non, je n'ai qu'une seule devise : ne pas me mentir.

Il est vrai que, parfois, tu connais l'auteur et tu l'apprécies, alors l'opération peut être plus délicate. Mais justement, par respect pour cette personne, tu dois dire ce que tu penses. Même si ça te fait mal au bide (du vécu ....)
avatar
Elod
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : A coté de Grenoble
Date d'inscription : 10/06/2010

http://elo-dit.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par MaLaYa le Mar 8 Mai 2012 - 13:12

Moi non plus, je n'aime pas les spoilers dans les avis. J'aime lire la chronique d'un roman avant de l'acheter, et je n'aime vraiment pas savoir ce qui se passe dans le livre avant de le lire moi-même. Donc un avis qui détaille tout ce qui se passe dans l'histoire, pas pour moi. Wink

Et pareil pour moi. Quand j'écris une chronique, je dis mon avis comme il est. Je n'ai pas aimé, je vais le dire. Oui, il y a une façon de le dire, mais faut pas le cacher. Et si j'ai adoré, je vais le dire aussi. :)

_________________
avatar
MaLaYa
Modératrice Décalée
Modératrice Décalée

Féminin
Nombre de messages : 9530
Age : 34
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 09/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par reveanne le Mar 8 Mai 2012 - 13:39

Je vais me permettre de réagir longuement, non pas en tant que blogueuse (car je ne suis pas blogueuse, et de tout façon il vaut mieux que je ne donne mon avis sur mes lecture paraît-il) mais en tant qu'auteur, et plus précisément en tant que l'auteur ayant donné « un lien vers une chronique de son roman reçu en SP ou partenariat (j'ai pas tout suivi), en prévenant, un peu embêtée, que la chronique en question était bourrée de spoils »
Je n’ai pas honte de cela, le statut et le débats qui s’en suit est public sur la page Facebook de la saga.
Donc j’ai hésité à mettre le lien et à diffuser la chronique en question car elle dévoile l’intégralité de l’intrigue, l’identité des personnages et leur nature, et cela pour les deux tomes de la saga (tome qui ne sont pas chronologique, le 2 étant un spinoff du 1). Malheureusement, si je puis dire, la chronique est négative, ne pas la diffuser comme je le fais pour TOUTES les chroniques et avis qui sont publiés aurait donné à croire que je ne tolérais que les chroniques positive. Ce qui n’est pas le cas. (j’ai une fascination pour les avis négatif de mes livres, vu que j’ai un tendance à l’autoflagellation et que ces chronique apporte de l’eau à mon moulin comme ceux qui me connaissent le savent.)
Donc je l’ai mise.
Pour la précision, il s’agit d’un livre offert en partenariat via un site de lecteur.
Moi, en tant qu’auteur, ça me gêne un peu qu’on explique l’intrigue et la structure narrative particulière de mon livre dans un billet (il existe plusieurs chroniques qui spoilent quasiment totalement mes livres). Que reste-t-il au lecteur à découvrir ? ma belle plume ? vu que j’écris comme une patate, il va être déçu.
J’ai offert des livre en SP/partenariat dans le but de donner envie au gens de lire mon livre (une chronique négative n’étant pas en elle-même contre productif vu que cela peut éveiller la curiosité et ce qui ne plaît pas à l’un peu plaire à l’autre) mais là vu que la structure du livre est basé sur le mystère, avoir les réponse dès le début tue littéralement le suspens et la mise en scène et donc l’intérêt du livre, comme si on dévoilait le meurtrier d’un polar dans une chronique.
Après je respecte les blogueurs qui ont prit la peine de lire mon torchon, je suis contente quand ils se montrent francs. Donc quoi qu’il soit écrit dans la chronique je les remercie chaleureusement, je réponds à leur question le cas échéant, et puis silence radio.
Par contre en diffusant la chronique, je préviens les lecteurs éventuels que cela spoile, pour leur éviter la « mauvaise » surprise, tous les lecteurs n’aiment pas forcément les spoiles…
Vala mon point de vu sur cela.


Par contre je voudrais revenir sur le copinage et les chroniques positive sur les SP (vu que vous en parlez)
en tant qu'auteur/éditeur, j'ai reçu carrément des demandes de part'/SP où on m'a proposé contre un livre gratuit une longue chronique positive (je blackliste ces blog immédiatement), je refusais aussi d'étudié les demandes émanant de blog où il n'y a que des avis positifs (souvent je blackliste aussi, car bon, sérieusement quand on reçoit SP et part' en pagaille, on ne peut pas sérieusement absolument tout adorer.)
Et puis contre l'argument sur le fait qu'il y a une indulgence envers les auteur français, ben il y a le pendant où les français n'écrivent que de la m*rde. Rolling Eyes
avatar
reveanne
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 37
Localisation : Dans un carton, au coin de la rue
Date d'inscription : 27/07/2011

http://coteface.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par EloDesigns le Mar 8 Mai 2012 - 14:45

Au niveau des spoilers j'en ai trouvé beaucoup plus dans les chroniques videos que celles écrites et comme la plupart, j'ai mes références chez qui je vais lire et me fier aux avis que j'y trouve.

Concernant mes chroniques, le fait de me sentir contrainte et forcé est totalement rédhibitoire! J'ai déjà eu un auteur qui m'a dit vouloir m'envoyer son livre en SP mais je devais le lire dès réception et chroniquer dans la semaine... Alors je m'excuse mais la lecture est pour moi une passion avant tout et j'ai une vie à côté de ça et entre autre une fille de 5 ans que je ne veux pour rien au monde délaisser... Bien sûr qu'on est privilégier si on reçoit un SP mais quand un livre me plait je me l'achète et j'en suis d'ailleurs très heureuse! Je reçois des SP mais ca ne m'empêche pas d'acheter un nombre énorme de livres par mois, ni de me procurer le livre à sa sortie si j'ai reçu des ENC.

Pour ce qui est des avis positifs, il est vrai que j'en ai énormément sur mon blog mais pour une bonne raison, je choisis mes lectures, je sais quels sont mes styles de prédilections, quels auteur sont des valeurs sûr pour moi et ceux que je n'aime pas. Alors bien sûr, il m'arrive de me tromper mais je ne me gêne pas pour le dire dans mes chroniques SP, partenariat ou proposition d'auteur. C'est avant tout un respect pour moi de ne pas me mentir mais aussi pour ceux qui me lise et qui vont peut-être acheter ledit livre après m'avoir lu.

Par contre j'ai eu le cas d'avoir aimé un livre et de me faire réprimander parce que plusieurs personnes ne l'avait pas aimer et là ca ne passe pas du tout. Il me semble que les goûts et les couleurs... ça ne se discute pas mais que chacun ai le droit de s'exprimer librement sur son blog, de donner son avis librement sans être juger... Si on doit aller dans le sens des autres et s'auto-censurer mais où va-t-on???
avatar
EloDesigns
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/02/2011

http://momentprecieux.fr/DesLivresEtMoi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par reveanne le Mar 8 Mai 2012 - 15:04

moi je ne publie mon avis sur mes lectures que sur mon mur FB, qui n'est accessible qu'à une 60aine de personne, et il m'arrive régulièrement de me faire incendier.

Là je parlais de blog où il n'y a que des coups de coeur et qui adorent tout sans retenue, alors que le blogueur reçoit un très grand nombre de SP (livre non choisis)
même quand on choisit très bien ses lectures (pas comme moi en somme) il doit bien y avoir des textes qui laisse un sentiment un peu plus mitigé, non?
Enfin bref.

Je ne pensais pas que mon statut où je précisais que la chronique spoilait entièrement l'intrigue de mon livre (pour éviter la surprise au lecteur ne souhaitant pas être spoiler ) aboutirait à tout un pataquès...
avatar
reveanne
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 37
Localisation : Dans un carton, au coin de la rue
Date d'inscription : 27/07/2011

http://coteface.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par EloDesigns le Mar 8 Mai 2012 - 15:07

Ah oui je suis entièrement d'accord avec toi je n'ai pas énormément de coup de coeur et je suis parfois mitigé c'est certains!

D'ailleurs en parlant de ton livre je le commencerai surement d'ici jeudi! ^^ J'ai hâte de connaître la suite de Côté Face!
avatar
EloDesigns
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/02/2011

http://momentprecieux.fr/DesLivresEtMoi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par reveanne le Mar 8 Mai 2012 - 15:10

si tu veux t'éviter 550 pages de lecture, il y a une chronique qui résume toute l'histoire et donne toutes les réponses... je sors
avatar
reveanne
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 37
Localisation : Dans un carton, au coin de la rue
Date d'inscription : 27/07/2011

http://coteface.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par EloDesigns le Mar 8 Mai 2012 - 15:13

Laughing Même pas en rêve!
Si j'ai le livre c'est pour le lire et parce que j'ai adoré le tome 1 surtout depuis le temps que je l'attend, il ne m'échappera pas! (zut y'a pas le bonhomme avec le fouet?^^)
avatar
EloDesigns
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/02/2011

http://momentprecieux.fr/DesLivresEtMoi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par reveanne le Mar 8 Mai 2012 - 15:18

fais gaffe, je suis une auteure française, autoédité en plus, on va t'accuser de favoritisme et d'indulgence. Wink
avatar
reveanne
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 37
Localisation : Dans un carton, au coin de la rue
Date d'inscription : 27/07/2011

http://coteface.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par EloDesigns le Mar 8 Mai 2012 - 15:20

Qu'on essaye seulement! Twisted Evil Laughing
avatar
EloDesigns
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/02/2011

http://momentprecieux.fr/DesLivresEtMoi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Lita le Mar 8 Mai 2012 - 16:12

Apparemment quand j'ai donné comme exemple les auteurs français ça n'est pas bien passé siffle C'est pas faute d'avoir précisé que je n'avais rien contre eux pourtant.
reveanne t'as raison y a des préjugés sur les auteurs français et pour être honnête j'en ai aussi. Mais après je suis pas obtuse non plus, français, albanais, argentin ou américain si le livre est bon et que je passe un bon moment, je suis heureuse (beh oui, me faut pas grand chose pour être heureuse Very Happy )

Par contre je vais réaffirmer que je pense qu'il y a une indulgence envers les auteurs français du genre. Par rapport aux auteurs américains, en France les auteurs du genre peinent à se faire une notoriété pour beaucoup. Pour contrebalancer ça du coup on voit sur certains blogs, sites etc.. des amis de l'auteur qui vont faire mille éloges sur le bouquin en question et dès qu'un avis négatif sur le livre est posté, une dizaine de positifs vont suivre car on s'est passé le mot de faire d*gager le mauvais commentaire. Après c'est juste un constat, pas une généralité.
avatar
Lita
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 231
Age : 26
Localisation : Nantes/ Toulouse
Date d'inscription : 17/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par reveanne le Mar 8 Mai 2012 - 16:35

Je fais de la betalecture, je lis de jeune auteurs, des petites maison, des autoéditions, et mon avis sur ce genre en France , je suis carrément horrible (si tu voyais les horreur que certain envoie aux éditeurs dur dur )
Après ce que tu décris n'est pas de l'indulgence mais du copinage.

Perso, je suis hors course (oui oui, c'est pourtant une chronique sur mon dernier livre qui est l'origine de ce topic), je suis autoédité, aucun espoir de notoriété, pas de copine... pas grave, j'écris pas pour la gloire. Que mon livre plaise ou pas, certes ça me touche, mais bon je relativise, mais ça me chagrine qu'on diffuse le synopsis et les clefs de l'intrigue de mon livre sous prétexte de donner son avis dessus. dracula j'ai passé 16 mois à l'écrire moi...
avatar
reveanne
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 37
Localisation : Dans un carton, au coin de la rue
Date d'inscription : 27/07/2011

http://coteface.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Scende le Mar 8 Mai 2012 - 16:56

Ce sujet est vraiment très intéressant ! Effectivement, pour moi aussi, lire une critique qui contient trop de spoilers ne me donne plus envie de lire le livre. Pourquoi ? Simplement parce que grâce à cette personne j'ai eu un résumé complet du livre et que l'intérêt n'est plus présent. Pourquoi le lire si je sais déjà tout ce qui va se passer ? (disons dans les grandes lignes, mais l'effet est le même pour moi)

Comme dit Lila, écrire une chronique n'a rien d'évident et tout le monde le sais. Ma technique à moi consiste à écrire mon avis avant d'avoir fini le livre. Quitte à revenir dessus une fois le livre refermé. Arrivée à la moitié du roman, je rédige un mini résumé du contexte. Ensuite mon avis sur les perso, le style, l'intrigue, etc, comme tout le monde.

Je comprends et respecte le travail de l'auteur, qui a mis du temps dans l'écriture du roman. Et qui ne voudra certainement pas que celui-ci soit résumé dans son intégralité, même si l'intention à la base n'était pas mauvaise !

Il y aurait beaucoup à dire, sur la façon de chroniquer de chacun, etc. Mais pour répondre à Lila voici ce que je recherche, en temps que lectrice :
un avis complet (pas uniquement j'aime ou je n'aime pas)
des précisions sur les personnages, l'intrigue et le style de l'auteur (les trucs de base quoi)
et enfin, j'aime lire l'avis réel du lecteur : pourquoi réellement, il ou elle a aimé ce livre, est ce qu'il l'a fait frissonner et vibrer, lire sans pause ou bien est ce que le livre l'a laissé indifférent.

Voila pour moi ! Et suite à ça, j'achèterais ou non le livre !
avatar
Scende
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2722
Age : 30
Date d'inscription : 18/11/2010

http://livrescende.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Kayla le Mar 8 Mai 2012 - 18:21

Il faut bien que nous fassions des choix en achat de lectures, à moins d'avoir un budget extensible ce qui n'est pas mon cas... Donc systématiquement je vais à la pêche aux avis pour me décider. Je n'aime pas qu'il y ait des spoilers même en étant prévenue parce que voilà, c'est comme si on me mettait une sucrerie sous le nez en me disant de ne pas y toucher... Laughing Cependant je déteste aussi les résumés trop condensés parce qu'ils ne donnent pas forcément envie d'acheter le livre en question.... Comme le disait Lila, foultitude d'avis disant "achetez le" ne m'inciteront pas à l'achat....Bref c'est comme pour tout il faut trouver le juste milieu et je concois que cela doit être une prise de tête !!

Voilà en bref pourquoi j'aime avoir les avis sur notre forum parce qu'il y a des spoilers mais cachés "et il m'arrive même de résister".

Il y a tout de même une série qui à fait l'unanimité au niveau des critiques : les Fever ! Laughing

Pour mon info perso, SP veut dire ......? (j'ai bien capté que c'était un livre qui vous parvenait pour la critique mais les initiales ?)
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 55
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par vani55 le Mar 8 Mai 2012 - 18:25

Merci kayla, j'osais pas le demander pour SP, j'ai pas voulu passer pour une inculte lol
avatar
vani55
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 469
Age : 32
Localisation : Au fin fond d'un livre !!!
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniquer un roman : pour quoi faire ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum