Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

56% 56% 
[ 14 ]
8% 8% 
[ 2 ]
12% 12% 
[ 3 ]
16% 16% 
[ 4 ]
8% 8% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 25

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Invité le Ven 20 Avr 2012 - 7:49

lol vu le buzz j'ai peur ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par vani55 le Ven 20 Avr 2012 - 7:52

C kler, en plus ce sera un grand format donc ça sera pas donné !!
avatar
vani55
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 469
Age : 33
Localisation : Au fin fond d'un livre !!!
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Rory le Lun 23 Avr 2012 - 20:29

Dis-donc, j'ai mis le temps à le lire celui-là >_<
Voici mon avis :)

Voici un roman dont la blogosphère a beaucoup parlé ces derniers temps, Fifty Shades of Grey de E.L. James. Devant l’enthousiasme véhiculé par les différentes chroniques ainsi que le résumé intriguant de l’œuvre, j’ai voulu tenter le coup.

Comme je l’ai appris en lisant l'avis d’Evenusia, ce roman était à l’origine une fanfiction basée sur Twilight de Stephenie Meyer. Ce n’est pas l’univers de la saga YA qui est repris ici – et vous ne trouverez dans le récit aucun élément surnaturel – mais de nombreuses composantes des deux personnages principaux. Nous suivons ainsi Ana qui finit ses études à l’université, innocente mais têtue, et Christian Grey, jeune multimillionnaire souhaitant tout contrôler. Dans leur caractère, leur vision d’eux-mêmes, leur apparence et leur rôle – proie et prédateur – ils sont très semblables à Bella et Edward. Toutefois, Ana m’a semblé moins naïve que Bella (même si l’on ne peut pas dire que Bella soit tout à fait naïve non plus, pour moi la référence en la matière est tout de même Tohru Honda dans l’animé basé sur la saga manga Fruits Basket, mais passons) même si, comme Miss Swan, elle réfléchit aussi beaucoup. Contrairement aux lecteurs qui se lassent devant les perpétuelles remises en question d’un personnage, c’est un aspect que j’affectionne au contraire (dans la limite du raisonnable, évidemment). Christian, de son côté, n’est pas dangereux pour Ana parce qu’il a envie de la manger toute crue (même s’il lui répète sans cesse qu’elle sent bon), mais parce qu’il a un penchant très prononcé pour les relations BDSM. Au final, le personnage d’Ana se laisse suivre tranquillement et celui de Christian, sombre et sexy, intrigue et fascine par moments. Néanmoins, les goûts de ce dernier et son désir de tout contrôler n’ont pas vraiment eu sur moi l’effet escompté, me laissant parfois insensible et d’autres fois rebutée.

Le style de l’auteure est fluide et très compréhensible sans que l’on puisse pour autant le qualifier de « beau ». C’est un style assez moderne, assez jeune, avec une héroïne qui balance des « Holy cow! » et des « Jeez! » toutes les deux pages, et qui est entourée, certes malgré elle, de technologie « hipster » (MacBook, BlackBerry etc.). Point faible selon moi, le récit est très lent, l’histoire se déroule sur trois semaines à tout casser et il n’y a quasiment aucun rebondissement, aucun élément à se mettre sous la dent en dehors de la relation naissante entre nos deux héros. Les grandes questions que l’on pourra se poser ne trouveront pas de réponse (notamment celles qui concernent le passé de Christian). Au récit se mêlent néanmoins plusieurs échanges d’e-mails qui sont assez drôles et qui ont le mérite de faire avancer les choses. En effet, quand les protagonistes sont ensemble, ils passent quasiment tout leur temps à s’envoyer en l’air – pour ne pas utiliser un terme plus cru – (d’ailleurs, sérieusement, trop de sexe tue le sexe) ou à faire des choses extravagantes et parfois très clichées – et ça c’est seulement quand Christian n’est pas entrain de couvrir Ana de cadeaux ridiculement chers, dont elle ne veut pas mais qu’elle prend quand même. Sans élaborer sur les scènes érotiques, certaines m’ont mise mal à l’aise, là où d’autres ont su m’enchanter.

Les dix dernières pages amènent un rebondissement bienvenu, qui réveille chez le lecteur un sentiment inespéré de déchirement et qui donne bien envie de connaître la suite. Malgré tout, je ne sais pas encore je me laisserai tenter car je n’arrive toujours pas à savoir si cette lecture a, pour moi, plus de points positifs ou négatifs.

Cette lecture rentre dans le cadre du Challenge RCS, catégorie Romance érotique obviously Wink

avatar
Rory
Queen of the Code
Queen of the Code

Féminin
Nombre de messages : 6277
Age : 30
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 23/03/2011

http://seekingvega.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Luna05 le Jeu 12 Juil 2012 - 5:24

Coucou je me permet de rajouter ici la couverture Française ainsi que le résumé.

Alors le titre sera "Cinquante nuances de Grey"


Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Traduit de l’anglais par Denyse Beaulieu


Amazon
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Elaura le Jeu 12 Juil 2012 - 6:49

Merci Cool

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15899
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Sephye le Jeu 12 Juil 2012 - 10:33

Merci pour l'info Cool
avatar
Sephye
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2996
Age : 27
Localisation : l'univers du livre
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Rory le Jeu 12 Juil 2012 - 23:34

Topic mis à jour Cool
avatar
Rory
Queen of the Code
Queen of the Code

Féminin
Nombre de messages : 6277
Age : 30
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 23/03/2011

http://seekingvega.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Kiriothus le Sam 28 Juil 2012 - 8:27

Mouais, bah moi ça ne me dit rien. J'en ai tellement entendu parler à la fois par mes amies qui lisent des fanfictions en VO et partout sur internet que j'en fais déjà une overdose. Et puis, encore une fois, on fait un peu un fromage pour pas grand chose alors qu'il y a tellement mieux, ailleurs (comme on l'a fait, à mon sens, pour Twilight, qui est très loin d'être bien écrit). Après, ayant moi-même lu des fanfictions sur Twilight, je peux dire que certaines sont carrément mieux écrites que l'histoire originale, alors.. Je verrais bien.
avatar
Kiriothus
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 168
Age : 26
Date d'inscription : 24/06/2012

http://kiriothus.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par MissMymoo le Sam 28 Juil 2012 - 15:17

Je trouve pour ma part que le titre VF de la série est très mal choisi. On comprend le jeu de mots en Anglais, mais en Français, ça ne veut plus rien dire... Quitte à trouver un titre, ou en trouver un totalement différent mais reprenant l'esprit du livre, ou garder le titre original VO et basta.
avatar
MissMymoo
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 31
Localisation : dans la bibliothèque avec le marque-page
Date d'inscription : 26/03/2012

http://unjourunlivre.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Sephye le Mar 31 Juil 2012 - 15:13

C'est vrai qu'il aurait pu changer le titre mais bon on comprend, même si c'est plus difficile Laughing
En tout cas j'ai hâte de le lire en vf parce qu'en vo on comprend pas toujours tout.
J'espère surtout que la traduction va pas trop massacrer ou même censurer le livre.
avatar
Sephye
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2996
Age : 27
Localisation : l'univers du livre
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par MissMymoo le Mer 1 Aoû 2012 - 8:34

Ca m'étonnerais qu'ils censurent, parce-que tout l'intérêt du livre est dans ses passages osés.
Et je dirais même que, si les Etat-Unis, puritains comme ils sont (même s'ils ont tendance à être un peu schizophrènes sur le sujet), n'ont pas coupé de passages... la France n'en fera rien non plus.
(Même si, le livre a été banni de certaines bibliothèques aux USA, d'après une de mes sources américaines).
avatar
MissMymoo
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 31
Localisation : dans la bibliothèque avec le marque-page
Date d'inscription : 26/03/2012

http://unjourunlivre.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Nougatine le Sam 27 Oct 2012 - 17:29

Et Ben, ce bouquin ne vaut pas les 17 € qu'il coûte !

C'est écrit à la première personne et au PRESENT ! Argh ! Ça viole toutes les règles narratives !
Je ne sais pas si c'est dû à la traduction mais il y a beaucoup de "tics d'écriture", une utilisation du verbe "geindre" à toute les sauces et plusieurs fois par page, très irritant.
Le monde dans lequel vivent les héros n'est pas crédible on se croirait au pays des Bisounours :
elle a 21 ans, est en licence de littérature (qu'elle réussi haut la main) habite avec une copine (la bombe blonde de service) hyper riche et troooop gentille qui lui prête sa Mercedes...qui lui prête son appart, ses fringues, etc...
Lui a 27 ans est archi-multi-millionnaire et a 40000 employés (oui, quarante mille, j'ai cru avoir mal lu au départ !) et en bon mégalo qu'il est, lui offre dans l'ordre : un Macbook pro, un Blackberry, et une Audi, parce que tu vois, Une Coccinelle, c'est trop moche ! Elle se pose d'ailleurs beaucoup de questions à ce propos, ne voulant pas se faire entretenir comme une prostituée mais à la fin, elle accepte quand même !
Bref, pas du tout crédible !

J'ai trouvé par contre marrant leurs échanges de mails et de textos.

Et la fin tombe très brusquement, comme ci elle s'était voilé la face toute l'histoire et n'avait pas compris jusqu'où pouvait aller la relation "dominant-dominé".
Les scènes hot sont banales, et les séances soit disant "sado-maso" n'en sont pas, sauf si on considère que de s'attacher avec une cravate et donner la fessée est extrême.

Bref, je n'ai pas eu une grosse impression, j'ai trouvé ça très banal, pas original et je suis contente de me l'être fait prêter. J'aurai regretté d'avoir foutu presque 20 € en l'air.

Il aurait eu sa place chez les "j'ai lu passion intense" ou chez "Harlequin Spicy".
avatar
Nougatine
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 392
Age : 46
Localisation : Dans les bras du Joe ci-dessus !
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Feoh le Sam 27 Oct 2012 - 21:02

Personnellement, il y a eu des fois où je rigolais tellement les situations étaient cocasses.
Mais c'est vrai qu'il y a des élèments qui ne concordent pas trop ...
Spoiler:
Au départ il insiste pour qu'elle signe le contrat mais ça ne l'empêche pas non plus de la "baiser". Du SM ? Où ? Oui bon il y a eu la salle rouge mais encore, ils n'y vont que 2 fois quoi ! LE mec, il refuse de se faire prendre en photo avec ses soumises, mais pas de soucis, il accepte de le faire avec Ana, de se présenter à ses parents comme étant son petit ami, il se montre excessivement jaloux pour un oui ou un non ... Elle, de son côté, je ne pense pas qu'elle sache réellement à quoi s'attendre. Surtout à la fin, quand elle lui dit "nan mais vas-y, va jusqu'au bout de tes limites" bah elle en a eu pour son popotin !

Le fait que ça soit écrit à la première personne, ça passe encore (quand on lit mercy thompson, twilight, cat&bones, et j'en passe, on s'y fait). Mais le présent, sérieux ? Non non, j'ai eu du mal avec ça !
Les répétitions de certains mots, ça devenait redondant, limite je pouvais les sortir à certaines occasions ...

Mais si on s'attaque en général au livre, j'ai apprécié, en esquissant un sourire, en rougissant même parfois, en ricanant comme une débile ... Bref, je lirais le 2
avatar
Feoh
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 29
Localisation : Dans sa bulle parfaite
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Hannah-Lys le Dim 28 Oct 2012 - 18:13

j'ai fini hier ce bouquin et je dois dire que je rejoins la critique d'une amie du " Vif-Express" qui dit : Cinquante nuance de Grey est a ce que le fast-food est a la gastronomie, on c'est que c'est mal, mauvais mais, on en croque quand même ! J'ai dévoré ce livre en huit heures a peine caché sous mon bureau au boulot ! Bien qu'il soit totalement cliché, horriblement nunuche a certain moment, impossible de le lâcher et j'avoue honnêtement avoir eu " hot" a quelques moment. Je lirais la suite mais je reste septique quand a la publication d'un ouvrage que l'on peu finalement trouvé gratuitement sous forme de fan-fiction "Twilight" sur le net ! ... Avis partagé donc XD
avatar
Hannah-Lys
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 29
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Kayla le Sam 3 Nov 2012 - 19:21

J'ai terminé ce livre hier soir....l'avis d'une plus vieille ?
Au départ, j'ai voulu lire ce livre afin de me forger ma propre opinion. C'est vrai quoi ! un tel tapage... on lisait qu'il était mauvais, qu'il était bien bref il ne laissait pas indifférent ! Alors j'ai commencé ma lecture en essayant de ne pas avoir "d'à priori" mais persuadée au fond de moi que je n'allais pas forcément aimer...allez comprendre langue
ET bien au final....j'ai dévoré le bouquin ! et oui ! Comprenons nous bien, ce n'est pas de la grande littérature mais en même temps, qui peut sincèrement dire l'avoir acheté en pensant que ce serait le cas ?
De là à dire que c'est mal écrit, attention faut pas pousser mémé dans les orties quand même....Le style m'a plu, il est fluide, jeune, l'emploi du présent m'a un peu perturbée au début mais je m'y suis faite. J'ai bien aimé nos deux personnages ainsi que les secondaires...
Les échanges de mails m'ont énormément plu .
Je m'attendais à être gênée par les scènes de sexe, mais pas du tout finalement....Soit je mûris, timide soit je deviens blindée au fur et à mesure de mes lectures bit-lit Laughing Franchement quand on a lu les derniers Anita, Riley et Morgane Kingsley on peut tout lire non ? Laughing

En résumé, j'ai passé un excellent moment et c'est sûrles 2 autres seront dans ma PAL !
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 55
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par soso18 le Sam 3 Nov 2012 - 21:43

J'ai eu le même ressenti que toi Kayla . Very Happy J'avais peur d'être déçue et au final j'ai bien aimé . Il y a juste les passages avec la "déesse intérieure" de l'héroine
qui m'agaçait mais sinon j'ai lu ce livre d'une traite . J'ai trouvé qu'il y avait quelquechose d'addictif dans cette saga .
Je pense lire aussi les tomes 2 et 3 .
avatar
soso18
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 929
Age : 37
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Kayla le Lun 5 Nov 2012 - 17:23

Idem Soso pour la déesse intérieure !! Laughing
Je suis en train de lire dle tome 3 en anglais, je dois surement râté des trucs mais on va dire que ça n'a pas l'air de nuire à l'histoire Laughing
Il y a des répétitions parfois ça agace mais on passe un bon moment quand même et il me semble que c'est bien là le but.....Ah et ça donne chaud aussi.... mais avec cette météo tourmentée on ne va pas se plaindre... Mad
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 55
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par hachiko29 le Mar 4 Déc 2012 - 21:17

Pour ma part, j'ai adoré ! c'est le premier lire de ce genre que je lis et j'ai tout de suite accrocher.
Par contre, il est certain que tous le monde ne peut pas aimer déjà par le fait que la partie érotisme est du SM pur et dur.

En tout cas, moi j'attends la suite avec impatience Very Happy

hachiko29
Rôdeur
Rôdeur

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par jajade le Mar 4 Déc 2012 - 21:21

oh que oui je le recommande !!! lol
et les scènes de sexe m'ont au final moins interpellé que l'attirance extrême qui existe entre les 2 personnages!!!!
avatar
jajade
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 43
Localisation : 77
Date d'inscription : 04/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Liloulala le Mar 4 Déc 2012 - 21:44

Je dois avouer que bien que j'ai aimé ce premier tome, la lecture du deuxième me fait assez peur, j'ai la vague impression que l'histoire va très vite tourner en rond...
avatar
Liloulala
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 205
Age : 29
Localisation : A la campagne
Date d'inscription : 02/12/2012

http://leslecturesdeliloulala.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Courtisane le Dim 9 Déc 2012 - 20:04

eh ben , j'ai fait comme tout le monde: je l'ai acheté à sa sortie et donc lu illico... je l'ai dévoré voulant savoir ce qui pouvait faire tant parler de ce bouquin: 2ème des ventes qu'en même ouais!
Bilan des courses: Je suis partagée un peu comme Mikki. Il manque une bonne histoire derrière cette romance. Beaucoup trop de sexe. J'aurais aimé que les personnages secondaires comme Kate, Ray et cie soient plus approfondis. Mais j'ai qu'en même hâte de lire la suite... C'est très ambigu.
avatar
Courtisane
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 275
Age : 43
Localisation : Le nez dans un bouquin...
Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Asmodée le Dim 23 Déc 2012 - 17:56

Avis ajouté en début de sujet study
avatar
Asmodée
Rédacteur Démoniaque

Nombre de messages : 515
Age : 40
Date d'inscription : 09/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par angel64 le Sam 5 Jan 2013 - 21:25

Je l'ai mais je ne l'ai pas encore lu. Mais je trouve que les avis sont partagés. Il faut que je prenne le temps de lire avant d'achete la suite ! Merci pour vos commentaires.
avatar
angel64
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2519
Age : 52
Localisation : Pau
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par EloDesigns le Dim 13 Jan 2013 - 11:32

Phénomène international dont on nous parle un peu partout, la saga Fifty Shades Of Grey me tentai énormément malgré les avis plutôt variés; soit on aime soit on n’aime pas. J’avais envie de découvrir la littérature érotique en commençant par ce roman en ayant tout de même l’appréhension que ce ne soit qu’un bloc de scènes sexuelles sans histoire ni fil conducteur. La couverture est plutôt belle et possède un certain charme mystérieux qui donne envie d’ouvrir ce livre. La quatrième de couverture quand à elle laisse présager des personnages hauts en couleurs et une histoire hors des sentiers battus c’est pourquoi, j’ai voulu me faire mon propre avis.

Nous faisons donc la connaissance de Anastasia Steele, jeune étudiante sur le point d’être diplômée. En colocation avec sa meilleure amie Katherine, elle va devoir remplacer celle-ci tombé malade pour interviewer le très riche PDG Christian Grey. De nature maladroite et très peu sûre d’elle, la beauté glaciale de Grey va l’attirer irrésistiblement. Ce dernier est tout autant attiré par Anastasia et fera tout pour la revoir et obtenir ce qu’il désire: la faire devenir soumise et être son dominant. Grâce à lui elle va découvrir sa sexualité et de nouveaux horizons dans bien des domaines. Entre jeux de séduction et domination, ces deux là sont aussi différent que le feu et la glace mais à eux deux ils forment un couple absolument explosif.

Ana est une jeune femme forte et prête à tout pour les personnes qu’elle aime. Sa candeur et sa naïveté m’a parfois beaucoup fait rire et d’autre fois, m’ont attendrie. Incapable de se taire et de se laisser marcher sur les pieds, elle possède un certains sens de la répartie qui m’a beaucoup plu et une façon de correspondre par mail qui est des plus passionnante! Christian quand à lui, joue dans une toute autre catégorie. Aussi beau qu’un dieu grec, riche et très sûre de lui, il adore tout contrôler et ne supporte pas qu’on ne lui obéisse pas. Sous ses airs de glace et d’acier, c’est en fait un homme qui peut être très doux et romantique mais qui garde enfoui au fond de lui les secrets d’un passé douloureux. Je suis tombé sous son charme moi aussi et j’avoue qu’il m’intrigue énormément! Les autres personnages tels que Katherine ou encore le frère de Christian m’ont beaucoup plu également puisqu’ils apportait leur petite touche à l’histoire mais je suis bien obliger de dire que seul m’importait ce qui se passerait entre Christian et Anastasia.

Vous expliquer tout ce que j’ai ressentie durant ma lecture va être très compliqué pour moi vu le nombre de sentiments qu’il a fait naître alors je m’excuse par avance si mes propos sont quelques peu décousus. Le style d’écriture est vraiment très fluide et addictif, les pages défilent à une vitesse folle et il m’a été impossible de ne pas me plonger dans ma lecture quand je devais travailler. Le langage est, à mon sens, plutôt courant comme celui que nous utilisons au quotidien avec il est vrai quelques jurons par ci par là mais rien de bien choquant. L’histoire est vraiment très intéressante et les personnages, attachants, séduisants et charmeurs à souhait. Les scènes de sexe sont loin d’être aussi choquante que certains le prétende et j’ai beaucoup aimé la découverte de la Chambre Rouge. Ce qui m’a dérangé mais qui, en même temps, fait partie du personnage de Christian Grey, c’est cette histoire de contrat de confidentialité et ensuite le contrat entre soumise et dominant. C’est peut être mon côté féministe qui parle mais le Grey, javais bien envie de le gifler à ce moment là… Ce qui m’a le plus séduite, c’est l’évolution des personnages, de la relation entre Ana et Grey et leur échanges de mails! L’histoire entre ces deux tourtereaux est bien sûr pleine de tension sexuelle mais aussi de romantisme, d’humour et d’amour. Je pense qu’il est important de souligner qu’il y a effectivement toute une romance et pas seulement du sexe. Je dois dire aussi que la déesse intérieure d’Ana et sa conscience m’ont beaucoup fait rire et qu’à présent, ma déesse intérieure danse la samba elle aussi!! E.L. James a réussi à me faire frémir, vibrer, rire et m’émouvoir, tout cela sans que je m’y attende. Rien n’est prévisible dans cette lecture et encore moins le dénouement. Parlons-en de cette fin!! Absolument horrible et surtout, surtout, elle m’a fait pousser un NON retentissant parce que je ne voulais pas que ce soit fini. Je n’ai qu’une hâte; lire la suite!!

Pour conclure, c’est une romance érotique avec une belle histoire, loin d’être choquante bien au contraire. J’ai été séduite et touchée par le célèbre, séduisant et richissime Christian Grey et par son histoire ainsi que par sa relation avec Anastasia Steele! Je vous le recommande vivement et je ne tarderais pas à lire le second tome parce que j’ai vraiment adoré!
avatar
EloDesigns
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/02/2011

http://momentprecieux.fr/DesLivresEtMoi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Luna05 le Mar 2 Avr 2013 - 10:28

En ayant refermé ce livre j’étais sure d’au moins une chose, rédiger ce billet se révèlerai délicat et surtout très compliqué. Une fois encore mon intuition ne m’a pas détrompé, mes difficultés quant à vous parler de ce titre pouvaient bel et bien commencer.
Je me souviens encore comme si c’était hier de la première fois que j’ai découverts « Fifty Shades of Grey », ce fut par le biais de la chronique enthousiaste paru sur le site « Blue-Moon ». Un titre qui m’a immédiatement attiré et su piquer ma curiosité, j’espérais donc que « Fifty Shades » arrive un jour sur notre territoire. Nouvelle qui ne se fit pas attendre et que j’accueillis avec joie, impatience mais également fébrilité.
Fin d’année 2012 la vague « Cinquante Nuances » venait de déferler chez nous grâce à une promo de grande ampleur, un gros matraquage médiatique frôlant l’overdose m’ayant quelque peu agacé et convaincu de repousser cette lecture. Je suivis néanmoins en parallèle les réactions des lectrices s’étant avérées dans l’ensemble assez extrêmes, un phénomène littéraire à la fois décrié et encensé sans aucune demi-mesure. Un livre controversé qui n’obtiendrait jamais l’unanimité. Que pouvait bien avoir ce roman pour provoquer autant d’émois que d’aversion ?
Au vu de l’arrivée du tome 2 prévu pour Février, je me décidais enfin à sauter le pas, il était grand temps que je me fasse mon avis par moi-même et que je rencontre enfin le très célèbre et complexe Mister Christian Grey.

En débutant ce récit j’ai intérieurement émis quelques craintes concernant la narration au présent simple. En général je n’apprécie absolument pas l’utilisation de ce temps car il rend ma lecture saccadée et laborieuse, hors, à ma grande stupéfaction et dès la première page tournée, je fus totalement entrainée dans ce récit. Une lecture s’étant révélée extrêmement fluide, agréable et absolument addictive m’ayant prise au dépourvu.
C’est par le biais du regard de la jeune Anastasia Steele que nous ferons un plongeon des plus grisant, sulfureux et torturé dans l’univers de « Cinquante nuances de Grey ».

Mettons dès à présent les choses au clair et abordons l’un des détails ayant fortement mécontenté certaines lectrices, Anastasia Steele. D’après les diverses observations que j’ai pu relever au travers de quelques billets, cette héroïne est loin d’avoir obtenu l’unanimité auprès des lectrices. Ses détractrices ne l’ont bien évidemment pas épargné la plaçant même dans le top des héroïnes les plus énervantes. Pour ma part je me placerai du côté de celles qui l’ont au contraire beaucoup apprécié.
Anastasia Steele dite Ana fait partie de ces héroïnes assez simples, réservées, manquant de confiance en elles mais ayant le cœur sur la main. Étudiante en lettres, Ana est sur le point de valider sa dernière année et d’entrer de plein pied dans la vie active. Jeune femme ayant été quelque peu surprotégée elle évolue dans une sphère rassurante et familière rythmée par ses cours, son travail à temps partiel et ses sorties entre am(i)es. Une vie bien rangée qui sera remise en question lorsque son univers rentrera en collision avec celui du milliardaire Christian Grey. Une héroïne certes innocente sentimentalement mais qui à mes yeux ne s’est jamais révélée agaçante ni idiote bien au contraire, une personne très attachante et amusante de par ses réactions et introspections décalées dû à une personnalité femme/enfant. Un caractère assez paradoxale qui se conduira tour à tour de façon insouciante voir enfantine, et en adulte mature pertinente suivant les évènements et sujets abordés nous offrant des passages hilarants. Pour exemple l’un des délire loufoque d’Ana, les manifestations de sa conscience arborant le visage d’une vieille dame devant affronter sa déesse intérieure portée sur le sexe. Malgré un tempérament timide et maladroit, Anastasia démontrera toutefois qu’elle est pourvue de beaucoup de caractère et d’une langue acérée nous assénant de réparties toujours croustillantes non dénuées d’humour face à celui qu’elle désire autant qu’elle redoute. La jeune femme verra indéniablement son monde basculer lors de sa toute première rencontre avec Christian Grey, une interview des plus hilarante pour nous mais absolument mortifiante et catastrophique pour cette dernière. Une entrevue qui se révèlera être le début d’une histoire d’amour aussi obsessionnelle, fusionnelle, passionnelle et intense que bouleversante, torturée et destructrice. E.L. James est d’ailleurs parvenue avec une facilité déconcertante à nous transmettre avec une grande justesse toutes les émotions par lesquelles passera Ana créant du coup une certaine empathie avec cette dernière. Ses questionnements nous heurtant de plein fouet et trouvant écho en nous, des sentiments de joie, d’impatience, d’espoir, de crainte ainsi que de désespoir déferlant également sur nous. Que ferions-nous à sa place et dans ces conditions ?

Dès à présent parlons de celui sur qui repose en grande partie ce roman, le très énigmatique Christian Grey dit « Cinquante Nuances », un surnom convenant à merveille à l’une des personnalité les plus complexe que j’ai rencontré en littérature. Christian Grey est un homme assez particulier et au combien charismatique suscitant fascination et crainte chez l’héroïne Ana mais également chez nous pauvres faibles lectrices captives. Dès son entrée en scène nous brûlons d’en savoir davantage sur ce fameux homme d’affaire. Un homme aux multiples facettes à la fois autoritaire, possessif, jaloux, maniaque du contrôle sous toutes ses formes et plus particulièrement dans sa vie sexuelle. Tant de questions le concernant nous animent, qui est-il vraiment, pourquoi est-il devenu ainsi et quelles failles s’évertue-t-il à cacher de tous et même à Anastasia ? Christian Grey se veut absolument déroutant car alternant des phases dominatrices puis tendres et passionnées mais toujours empreint de respect. Malgré son langage cru lors de ses relations avec Ana, on ressent au travers de ses agissements et comportements qu’il a développé des sentiments très profonds et dévorants pour cette dernière, des émotions le déstabilisant au plus haut point nous gratifiant de passages touchants rendant notre trop fière et arrogant Grey vulnérable et plus juvénile. Un personnage de pouvoir pour le moins perturbant au vu de son attitude lunatique insufflant le chaud et le froid à sa convenance et qui malgré cela ne cesse d’éveiller notre intérêt et se veut captivant et obsédant, un être totalement imprévisible dans les bons mais également mauvais moments et qui malgré son instabilité et tous ses défauts n’est pas parvenu à se rendre détestable à mes yeux. Inutile que j’en rajoute plus car comme vous l’aurez deviné je suis également tombée sous le charme du très exaspérant mais non moins attachant et touchant Christian Grey.

Avec deux personnalités à l’antipode l’une de l’autre qu’allait donc bien pouvoir donner le couple formé par Christian et Anastasia, un homme pratiquant le BDSM face à une jeune femme n’ayant jamais eu d’homme avant lui ?
Je dois dire qu’au vu de la sulfureuse réputation de ce livre concernant cette romance érotique teintée de BDSM, je craignais que cette romance ne devienne à la longue redondante voir trash, heureusement cela n’a nullement été le cas. E.L James n’a ici qu’effleuré le thème du BDSM et s’en est servi comme prétexte pour faire évoluer ce couple, les faire se découvrir, s’apprivoiser et s’aimer. Des pratiques sexuelles dominant/dominée nécessaires pour Christian au vu de son passé et obligatoire pour Ana souhaitant à tout prix se rapprocher de ce dernier malgré ses appréhensions et réticences. On ressent ceci plus comme un jeu entre deux adultes consentants où tout semble sous le contrôle de Grey, ce dernier fera tout pour obtenir la confiance d’Anastasia quant à se soumettre totalement à lui et embrasser son mode de vie où règnera respect et plaisir sans que jamais cette relation ne devienne ni avilissante ni dégradante.
E.L. James nous offrira un couple des plus sulfureux dont les scènes charnelles seront certes très présentes mais toujours bien décrites et passionnées sans que jamais elles ne deviennent à la longue redondantes ou mécaniques. Chaque passage se voulant toujours aussi puissant nous montrant peu à peu une évolution perceptible dans la relation qu’entretient le couple. Des sentiments amoureux jaillissants de manière subtile par le biais de paroles et attitudes de Grey envers Ana. Une romance contemporaine pas fleur bleu mais qui se révèlera très vite être bien plus qu’une histoire de sexe. L’auteur est parvenue à rendre l’interaction entre Grey et Steele des plus passionnante et savoureuse à suivre. Un couple amusant se testant, se cherchant sans cesse et dont les délicieuses réparties spirituelles fusent du tac au tac toujours avec humour pour notre plus grand plaisir. En plus de cela, E.L. James a eu l’excellente idée de nous gratifier de passages épistolaires par le biais d’échanges de mails entre Christian et Anastasia. Des messages absolument savoureux et drôles dont les objets des intitulés furent également souvent cocasses et risibles au possible. Une correspondance nous laissant entrevoir à quel point chacun tient à l’autre sans réellement sans rendre compte, le confort de l’écran et du clavier les protégeant du regard de l’autre leur permettant de laisser libre court à ce qu’ils ne parviennent pas à se dire en étant face à face. Un moyen d’exprimer en toute franchise leur pensés et véritable ressentis de ce qu’ils vivent tous les deux, leur peur et appréhensions y passent aussi nous offrant une correspondance à la fois douce, drôle et émouvante. On découvre une Ana plus audacieuse faisant preuve de plus d’assurance derrière son écran et encore plus mordante dans ses réparties se permettant de défier toujours avec humour Christian. Une correspondance apportant un plus à cette romance déjà si intense et fusionnelle.
Autre point m’ayant totalement transporté et enchanté, l’ambiance. Grey étant un homme cultivé et mélomane, ce dernier nous fera de temps à autre partager ses goûts musicaux. Des musiques ou chants versant dans le classique absolument grandioses nous berçant littéralement et offrant un certain cachet à ce titre tout en accentuant le côté mélancolique de Christian Grey.

Comme tout à chacun le sait la perfection n’est pas de ce monde et c’est donc en toute objectivité et après avoir encensé ses qualités que je vais dès à présent énumérer ce qui m’a chagriné dans « Cinquante nuances de Grey ».
Tout d’abord nous pouvons dire que le style n’est pas le point fort de ce livre, ensuite je citerai les répétitions qui pour être honnête ne m’ont pas sauté aux yeux contrairement à d’autres lectrices les ayant même compté.
Autre détail m’ayant quelque peu dérangé furent les maladresses de l’auteur quant à amener certaines scènes sans parler de quelques dialogues voir situations parsemés de clichés.
Abordons le langage, je dois dire que le vocabulaire cru voir vulgaire de Grey de temps à autre m’a quelque peu dérangé au départ, ce qui peut être dit à l'oral et dans le feu de l'action n’aura pas le même impact à l’écrit s'avérant également moins agréable à lire. Curieusement je me suis petit à petit habituée à ce langage car au travers de ses agissements et paroles Grey n’a cessé de se trahir concernant ses véritables sentiments pour Ana.
Pour finir concernant les faiblesses de ce titre, les personnages secondaires. E.L. James les a sciemment survolé et bâclé au profit du couple ce que je trouve dommage au vu des personnalités prometteuses comme Kate. J’ai donc eu un ressentis superficiel pour tous ces caractères ayant gravité autour d’Ana et Christian.

Malgré ces quelques défauts j’ai été tout de même absolument subjuguée par cet ouvrage qui m’a tout à la fois déstabilisé, intrigué, captivé et hanté au même titre que son atypique héros Christian Grey. Je peux à présent dire sans honte que je suis devenue accroc à ce titre tout comme des millions d’autres lectrices.

« Cinquante nuances de Grey » est sans conteste pas exempt de défauts mais s’est révélé pour ma part un véritable coup de cœur. Une lecture absolument addictive m’ayant littéralement dévoré dont l’ambiance et le couple sulfureux, torturé, passionné et touchant m’a transporté et irrémédiablement captivé. À votre tour de succomber au très sombre et inoubliable Christian Grey.


NB : Cette lecture s’est déroulée dans le cadre d’une LC avec Inessa du blog "Between Dreams and Reality ".


Dernière édition par Luna05 le Sam 20 Avr 2013 - 13:51, édité 1 fois
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par INMYBUBBLE le Mar 9 Avr 2013 - 19:01

on m'a tant parlé de cette saga que j'ai décidé de m'y mettre ! dès les premières pages je me suis dis .... okay c'est bon mais sans plus .... et maintenant que je suis rendue plus loin dans ma lecture je comprend.... je ne peux plus lacher ce livre !!! Very Happy


Dernière édition par INMYBUBBLE le Mar 9 Avr 2013 - 21:30, édité 1 fois
avatar
INMYBUBBLE
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquante nuances, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum