Mémoires d'une femme de ménage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

Mémoires d'une femme de ménage

Message par Invité le Ven 27 Jan 2012 - 12:08



Mémoires d'une femme de ménage
de Isaure avec Bertrand Ferrier

Sortie le 18 janvier 2012
16,50€ / GF




Présentation de l’éditeur

« Ce livre raconte comment je suis devenue votre ombre. Celle qui effleure la surface des objets et rend présentable l’inavouable. Celle qui ouvre les tiroirs, connaît l’envers de vos vies mais file, discrète, à la fin de la journée. Celle qui ne parle pas, prend son chèque et vous remercie. »

A trente ans, Isaure, fatiguée de l’université, renonce à soutenir sa thèse en Sorbonne. Par goût du propre, elle devient femme de ménage et découvre l’envers du décor. Un an plus tard, elle raconte. Le résultat : un récit cruel et drôle, garanti 100 % authentique, qui décrit par petites touches "la vraie vie" de "vrais gens", des quartiers bobos aux zones dites sensibles. Sa justesse de ton et l’originalité de son auteur en font à la fois un document émouvant, un témoignage exceptionnel et un étonnant texte littéraire.

Avis d'Enkara

Isaure, jeune femme de trente ans, est fatiguée des études. Après un bac + 5, elle abandonne sa thèse et découvre l’univers du travail en tant que secrétaire médicale. Mais très vite, elle se rend compte que tout cela n’est pas fait pour elle, et elle l’exprime ainsi "6 mois de travail m’ont convaincue, on est drôlement mieux chez soi qu’au bureau, travailler c’est con". Ce qu’elle recherche c’est un travail bien payé et aux horaires qui lui conviennent. C’est comme ça qu’elle se retrouve à travailler comme femme de ménage. Et c’est à partir de ce moment que le récit prend toute son importance. Car Isaure ne va pas se contenter de nous raconter ses journées, dans des appartements où elle est invisible et où les propriétaires la rabaissent parfois. Elle va imaginer la vie de ses employeurs, ce qu’ils veulent bien montrer et ce qu’ils voudraient au contraire cacher. Un envers du décor étonnant mais un récit authentique. Elle nous décrit avec talent et non sans humour, les intérieurs de ses employeurs. De la femme maniaque à la vieille dame qui la traite comme une moins que rien et ne cesse de la regarder de haut. Mais ce qui au début était un métier qu’elle avait choisi pour la tranquillité, devient peu à peu envahissant et étouffant. Le quotidien d’Isaure, qui nous faisait sourire au début, fini par nous faire grincer des dents, tant on est indigné par la façon dont elle est malmenée. Après le livre Les tribulations d’une caissière de Anna Sam, l’auteur ouvre une nouvelle porte à cette catégorie de travailleurs que l’on oublie parfois trop, même si elle ne veut pas être le porte parole des femmes de ménage. Au final c’est un témoignage réaliste et honnête que nous livre l’auteur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum