Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Christy le Mar 6 Déc 2011 - 12:43



Les Kendrick et les Coulter
Tome 3 : Libre d'aimer

de Catherine Anderson

Éditions J'ai Lu
Collection Amour & Destin

Paru le 10 décembre 2002
Réédition le 11/07/2012
Format poche / 407 pages / Prix 7,40€



Présentation de l'éditeur :

Certains hommes possèdent un don particulier qui leur permet de communiquer avec les chevaux, de les apaiser et de dompter les plus rebelles.
Jake Coulter est de ceux-là et sa réputation a largement franchi les frontières de l'Oregon. Il a l'habitude qu'on lui amène des chevaux malades en lui demandant de les soigner. Mais Sunset est dans un état si lamentable que Jake doute d'y parvenir : d'innombrables cicatrices zèbrent la robe de l'étalon, qui semble fou de terreur. Qui a bien pu s'acharner sur un pur-sang d'une telle valeur ? La jeune femme qui l'a conduit au ranch prétend que Sunset lui appartient mais Jake a l'impression qu'elle lui ment.
Pourtant, il accepte la mission qu'elle lui confie. Il sait que la patience et la douceur suffisent à cicatriser bien des plaies, celles des chevaux comme celles des êtres humains...




L'avis de Christy

Au début de l'histoire, Molly Wells, divorcée depuis quelques mois, vient de parcourir de nombreux kilomètres en 4x4. Dans le van qu'elle traîne depuis Portland, Sunset ne tient plus en place. Le cheval est tellement terrorisé et affolé par les sévices qu'il a subis que sa dernière chance de salut réside dans le talent de l'homme vivant dans ce ranch de l'Oregon : Jack Coulter. Un homme ayant la réputation de pouvoir « parler » aux chevaux.
Le seul souci est que les soins que Jack est prêt à donner à l'étalon sont onéreux et que la jeune femme, partie en catastrophe avec l'animal – qui n'est pas à elle – n'a que peu d'économies et... un lourd secret qu'elle ne tient nullement à dévoiler au beau cow-boy.
Afin d'assurer les meilleurs soins à ce cheval auquel elle tient beaucoup, Molly accepte la proposition de Jack. Mais rester au ranch pour y jouer le rôle de femme d'intérieur et faire chaque jour la cuisine pour Jack, son frère Hanck et les dix employés du domaine devient rapidement problématique.
En effet, Molly souffre d'un sérieux complexe d'infériorité sans parler du fait qu'elle est... pulpeuse et toute en rondeur. Si Jack tombe rapidement sous le charme, Molly ne comprend pas qu'elle puisse lui inspirer le moindre intérêt et refuse compliments et marques d'affection. Mais Jack n'est pas le moins du monde intimidé par la jeune femme et ses rejets argumentés.

Une fois de plus, Catherine Anderson nous a servi une histoire riche en émotions. Molly est un personnage torturé auquel on peut aisément s'identifier. Qui n'a jamais subi de moqueries, d'humiliations ou autres remarques blessantes pouvant pousser un individu à ne plus se reconnaître dans un miroir ? Elle a subi une maltraitance psychologique par son ex-mari et est, à l'instar de Sunset, marquée profondément par cette forme de violence. Et ce n'est pas tout...
Jack, lui, est un homme tel qu'on les aime dans les romans de madame Anderson. Grand, bien bâti, charismatique, charmeur et tendre. Un homme fort, courageux, disposé à aider et tellement différent de l'ex-mari de Molly !

L'auteure nous promène à un rythme doux, nous façonnant une romance teintée de sensualité et mêlée d'un sentiment perturbant. Car en découvrant ce que l'ex-mari a été capable de faire à Molly dans le seul but de mettre la main sur son argent, on ressent une réelle colère, mais aussi tellement de peine pour cette femme meurtrie et trahie. Heureusement que Jack est aussi doué avec les chevaux qu'il peut l'être avec les humains et il prendra un soin tout particulier à prouver à Molly qu'elle a le droit d'y croire autant qu'une autre.

Un très bon livre, plein de sentiments très forts, d'émotions vives et troublantes. Catherine Anderson a une plume magnifique et chacun de ses romans nous emporte littéralement !


Dernière édition par Christy le Mar 3 Juil 2012 - 18:15, édité 1 fois
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Kayla le Mer 7 Déc 2011 - 20:54

il fait envie mais à 30 euros d'occas faut pas pousser mémé dans les orties !! Very Mad
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Christy le Jeu 8 Déc 2011 - 6:00

Oui, c'est hallucinant... mais ne désespérons pas, il sera peut-être réédité Wink
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Christy le Mar 3 Juil 2012 - 18:15

Merci Louna, je la remplace de suite ^^
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Rory le Mar 3 Juil 2012 - 18:38

Luna, c'est toi qui l'a prise en photo la couverture ?
Si non il nous faudrait la source pour créditer la personne ^^
Merci pour l'information en tous cas :)
avatar
Rory
Queen of the Code
Queen of the Code

Féminin
Nombre de messages : 6277
Age : 30
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 23/03/2011

http://seekingvega.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Luna05 le Mar 3 Juil 2012 - 21:26

Bonsoir Rory ce n'est pas de moi, désolée j'avais omis de transmettre le site d'où il provient! Je corrige mon oublie de ce pas!

Couverture prise sur le forum "Au boudoir Écarlate"
http://auboudoirecarlate.forumgratuit.org/t1901-anderson-catherine-la-saga-des-coulter-kendrick-tome-3-libre-d-

J'ai hâte de vite me le procurer demain! Le mois de juillet va me ruiner avec toutes ces sorties!!!
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Rory le Mar 3 Juil 2012 - 21:32

Merci :) J'ai ajouté un lien dans le premier post Wink
avatar
Rory
Queen of the Code
Queen of the Code

Féminin
Nombre de messages : 6277
Age : 30
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 23/03/2011

http://seekingvega.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Luna05 le Sam 2 Aoû 2014 - 17:53

Après m'être familiarisée avec la famille taquine, chaleureuse et indubitablement follement attachante des Kendrick, il est grand temps à présent d'apprendre à connaitre celle des Coulter arrivée en fanfare dans le tome précédent par le biais de son héroïne Bethany. Dans « Libre d'aimer » ça sera au tour de Jack Coulter le frère ainé de la fratrie de 7 frères et sœurs de reprendre fièrement le flambeau. Je me souviens encore très bien de la très forte et bonne impression que m'avait laissée Jack lors de ma dernière lecture, un homme aussi taquin que sur protecteur avec sa petite sœur et ayant fait des étincelles avec son futur beau-frère. Une personnalité promettant beaucoup que je brûlais de découvrir dans le tome lui étant consacré.

Inutile de revenir sur le résumé concis mais précis présenté par l'éditeur, passons sans attendre directement à mon avis sur le troisième tome de cette série.
Pour ce troisième opus, nul dépaysement ne sera à déplorer, les lectrices amatrices de cette auteur y retrouveront tout ce que la dame nous offre sur un plateau d'argent depuis le commencement. Un schéma narratif une fois de plus similaire aux deux précédents ainsi que des personnalités dont la caractéristique psychologique et comportementale se voudra également identique. Si on aime, voir adore le style de l'auteur, savoir que l'on va retrouver toutes ces similitudes grisantes bien que sans surprise, sera un gage de qualité promettant des moments de lecture de pur bonheur. Néanmoins, si vous appréciez moyennement le fait d'avoir des impressions de déjà-vue d'un tome à l'autre, tout ceci peut devenir à la longue lassant car trop redondant. Pour « Libre d'aimer » je me situerai dans l'antre deux, toujours charmée, mais ayant cette fois-ci eu un ressenti plus mitigé et moins enthousiaste que pour « Baby Love » et « Celle qui avait peur d'aimer ».

C'est munie d'une plume toujours aussi délicieusement fluide et addictive que Catherine Anderson nous guidera cette fois au sein de la famille Coulter avec pour nouvelle héroïne une certaine Molly Sterling. Un tome qui une fois de plus bénéficiera de beaucoup de qualités, mais qui sera également parsemé de quelques défauts.
Parlons des personnages qui seront mis cette fois au-devant de la scène.
Catherine Anderson en plus de nous offrir des mâles représentant de véritables fantasmes sur pattes, cette dernière nous gratifie également d'héroïnes pourvues de forts caractères ayant souvent subi des traumatismes par le passé les ayant changées de manière irréversible que cela soit à cause d'un handicap ou tout simplement une particularité les rendant hors-normes. L'auteur ne perdra pas ses bonnes habitudes et appliquera une fois encore sa recette qui gagne.
Notre héroïne Molly Sterling se révèlera pleine de surprises mais surtout de traumas dû à un mariage rimant avec enfer psychologique et je pèse mes mots. Femme soumise, humiliée, dévalorisée et surtout complexée par ses kilos en trop, Molly en arrivant au ranch se voudra extrêmement méfiante envers la jante masculine et peu sure d'elle au vu de ses rondeurs. Ayant fui son ex-mari et sauvé son cheval Sunset de la boucherie, la jeune femme fera tout pour protéger son étalon et cacher son douloureux passé au seul homme lui ayant tendu la main, Jack Coulter. Que ferait-il si jamais il apprenait toute la vérité à son sujet, la livrerait-il lui-même à la police ou à son ex-mari ? Jeune femme courageuse ayant pris des risques in considérables pour Sunset, Molly dévoilera aussi un caractère tout feu, toute flamme une fois mise au pied du mur. Une héroïne aussi touchante qu'attachante sortant du stéréotype de la femme parfaite physiquement et cela fait un bien fou. C'est avec un regard bienveillant et attachement profond que nous suivons ce petit bout de femme mal dans sa peau tentant de s'adapter dans ce milieu exclusivement masculin.
Parlons à présent de celui qui sera appelé à être l'un des personnages principaux de cet opus, un certain Jack Coulter pas inconnu au bataillon. Propriétaire du Lazy J Ranch, Jack est un homme qui a le cœur sur la main et qui malgré ses soucis d'argent prendra immédiatement sous son aile Molly. Doué quant à guérir les séquelles physiques et psychologiques des animaux, Molly s'adressera à lui pour aider Sunset ayant subi des maltraitances. Jack se rendra très vite compte que l'étalon n'est pas le seul à avoir vécu un véritable cauchemar et se donnera pour objectif d'obtenir la confiance de la jeune femme. Homme drôle, patient et attachant, Jack ne dérogera pas à la règle des mâles crées par Catherine Anderson. Rancher protecteur, autoritaire, amoureux transi et surtout très possessif, Jack se voudra aussi intelligent que charmant.
Le couple qu'il formera avec Molly évoluera de manière lente et pondérée, une amitié qui se transformera peu à peu en une véritable histoire d'amour passionnée malgré les craintes et résistances de la jeune femme. Un véritable jeu du chat et de la souris s'opèrera entre un Jack sure de lui et celle qu'il décrira avec un sourire enjôleur comme « délicieusement potelée ». Des faces à faces tour à tour électriques, malicieux et tendres qui seront toujours teintés d'une tension sexuelle et attirance ne cessant de croitre page après page. Catherine Anderson nous gratifiera, comme elle seule sait le faire, de moment tout en émotion où les scènes d'amour se voudront aussi bouillantes qu'émouvantes.
Pour apporter encore plus de profondeur à ce récit, l'auteur fera graviter autour de ce duo des personnalités secondaires toutes plus attachantes les unes que les autres, à commencer par nos retrouvailles avec la famille Kendrick. Quel plaisir de les retrouver avec leur petite famille nageant en plein bonheur. Nous ferons également la connaissance du frère cadet de Jack, Hank Coulter n'ayant pas la langue dans sa poche et ne manquant pas une occasion de mettre les pieds dans le plat toujours au moment inopportun. Un homme taquin qui fera preuve de beaucoup de maladresses face à la pauvre Molly. Les employés du ranch seront bien évidemment très présents et apporteront chacun leur petite touche à cet univers déjà si riche et charmeur. Pour contrebalancer avec cette ambiance chaleureuse et familiale, l'auteur fera planer un danger sur Molly et Jack en la personne de l'ex-mari de la jeune femme, et ce, du début à la fin, nous plongeant de temps à autre dans un climat sous haute tension promettant des passages douloureux et violents en perspective. Une impression d'insécurité polluant la vie de Molly et rendant notre lecture ô combien pesante.
Abordons à présent les points ayant rendu cette lecture un peu moins passionnante qu'à l'accoutumer. Tout d'abord, l'entrée en matière, contrairement aux tomes consacrés à Rafe et Ryan où j'avais été emportée dès les premières lignes, il m'a fallu beaucoup plus de temps pour être entrainée dans les aventures de Jack et Molly. Malgré une atmosphère grisante au sein du ranch avec dépaysement garanti, j'ai néanmoins trouvé cette vie à la longue trop redondante. Les tomes précédents nous avaient habitués à habilement alterner entre différents lieux évitant du coup tout confinement. Je soulignerai également un léger changement concernant l'humour qui se voudra plus discret dans « Libre d'aimer », un aspect m'ayant indubitablement manqué.

« Libre d'aimer » se sera révélé être une lecture agréable et tout en émotion comme seule sait si bien le faire Catherine Anderson. Néanmoins, ce tome aura été à mes yeux un brin moins convainquant et passionnant que les deux ouvrages précédents. Malgré cela, je poursuivrai sans hésiter et avec plaisir, cette saga familiale si chaleureuse et marquante.


avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Kendrick et les Coulter - Tome 3 : Libre d'aimer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum