Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION DU LIVRE :

87% 87% 
[ 13 ]
7% 7% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
6% 6% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 15

Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Lila le Jeu 27 Oct 2011 - 15:29



Apocalypsis Tome 1
Cavalier Blanc : Alice

de Eli Esseriam

Éditions Nouvel Angle / Collection Matagot

Sortie le 6 octobre 2011
Format Broché / 238 pages / 14,90€


Présentation de l'éditeur :


La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils sont les Cavaliers de l'Apocalypse. Ils n'épargneront que 144 000 âmes. En ferez-vous partie ? "Cela doit être très reposant, parfois, d'être une personne lambda, destituée de toute responsabilité, lovée dans l'ignorance de tout ce qui se joue dans des sphères plus élevées. Pour la première fois, je les regarde avec une sorte de jalousie contenue. La fin du monde, pour eux, se définit par une mauvaise note en latin, déchirer son pantalon au niveau des fesses ou se faire larguer devant tout le monde dans la cour du lycée" - Alice Naulin, Cavalier Blanc.

Apocalypsis est une série en cinq tomes. Chacun des quatre premiers livres est rédigé à la première personne, et présente l’un des personnages. Le tome 5 est consacré à leur rencontre, et à l’apocalypse.

Biographie de l'auteur :

Eli Esseriam publie, avec Apocalypsis, sa première oeuvre. Infirmière de profession, elle est néanmoins plongée depuis toujours dans le monde de l'écriture, qui était son moyen d'évasion et d'expression le plus évident. Elle a travaillé particulièrement aux urgences et en psychiatrie, et a fait un court passage en milieu carcéral, où elle a côtoyé des tueurs en série et autres psychopathes. Cet univers l'a inspirée pour certains passages d'Apocalypsis. C'est sans doute le milieu médical, avec l'omniprésence de la souffrance et toutes les anecdotes épiques, burlesques ou sanglantes, qui lui a donné envie d'écrire.





Avis de Kamana

Ce premier tome de la série de Eli Esseriam est étonnant. Voici un roman jeunesse qui vient bousculer le courant littéraire actuel. Marre des récits où l’héroïne niaise, tombe irrémédiablement amoureuse et garde son statut de cruche pendant plusieurs tomes ? Ouvrez ce livre ! Incisif, humour (noir) décapant, voire dérangeant. Voici Alice Naulin, Cavalier Blanc de l’Apocalypse qui s’ignore, surdouée, misanthrope, indifférente à tout et tous, qui va vous ébranler.

Dès les premières pages, le ton est donné. À coup de phrases acerbes mais justement fondées, Alice nous décrit sa personnalité hors-normes. Enfant adoptée, ayant eu une enfance dite normale, elle ne peut dire qu’elle soit heureuse. Alice ne ressent rien. L’amour, l’amitié, les autres sentiments ne sont que des notions qui l’effleurent. Les seuls pour qui elle aurait un tant soit peu d’affection sont ses parents, quoique là encore, tout est réfléchi, calculé, mesuré, rien n’est instinctif comme un câlin, un baiser. Le monde d’Alice est régi par la logique, le pragmatisme. Mais tout va basculer quand Il va lui parler pour la première fois. Cette voix qu’elle entend est Son créateur. Il est à l’origine de toute chose et Il a décidé que le monde est arrivé à son terme. Il a éveillé les quatre cavaliers pour que leur destinée s’accomplisse.

Une histoire qui commence dans l’humour se transforme rapidement en un enchaînement d’évènements sombres, glauques, où les conséquences des actes d’Alice seront parfois monstrueuses et cruelles. Tel est son destin. Souffrir pour apprendre à contrôler le pouvoir qu’Il lui a offert. Et quel pouvoir…

Cet opus n’est donc consacré qu’à l’un des cavaliers. Arrivés à la moitié du roman, on peut se demander s’il était nécessaire d’écrire tout un livre sur un seul personnage. Quelques pages plus loin, la question ne se pose plus. L’auteure accélère le rythme, étoffe le suspense, et force est de reconnaître qu’à la fin, nous comprenons ce choix. C’était nécessaire. Tout comme ce qui arrivera à Alice l’est pour la tâche qui l’attend.

Avec une écriture aussi incisive que son personnage, riche, prenante, bourrée de références historiques, Eli Esseriam nous tient en haleine tout le long. Voici une auteure de talent qui emploie le verbe habilement. Une seule chose nous chagrine… La suite, maintenant ! Heureusement, les prochains tomes sur les trois autres cavaliers arrivent chez nos libraires courant 2012.

C’est noir, c’est cruel, c’est follement drôle et souvent, très souvent, c’est si vrai qu’on en vient à envier la personnalité d’Alice, à vouloir parfois lui ressembler. Vous voulez rire et souffrir, venez découvrir Alice, Cavalier Blanc de l’Apocalypse.


Avis de Molina

Une excellente surprise mais qui se termine trop vite ! Cette nouvelle série est indéniablement une découverte et une grande nouveauté.

Tout d'abord, le thème abordé est une première qui apporte un véritable renouveau et qui nous prouve que les auteurs savent encore se lancer hors des sentiers battus (et rebattus pour certains sujets...). Les cavaliers de l'apocalypse sont, non seulement un sujet peu traité, mais encore moins dans le genre YA (Young Adult), ce qui accroit encore l'intérêt que l'on peut porter a priori à ce livre. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une vraie réussite !

L'ambiance du livre est à l'image de son héroïne, et l'un comme l'autre sont époustouflants.
Alice est une jeune adolescente excessivement intelligente mais aussi dépouillée de tout sentiment, du moins en apparence. Sa langue est aussi tranchante qu'une lame de rasoir mais toujours dans le réalisme et dénuée de toute méchanceté. C'est toujours la vérité brute sans fioriture ni souci de plaire. Son esprit est aussi complexe et curieux que notre imagination peut le concevoir. Et ce n'est que la partie visible de l'iceberg, car notre Alice est aussi un cavalier de l'apocalypse qui doit découvrir ses pouvoirs et apprendre à les contrôler. C'est d'ailleurs là que sa vie bascule car cet apprentissage se fera dans la douleur. C'est à travers ses erreurs qu'elle se développera, c'est en subissant leurs conséquences qu'elle changera.

Certaines scènes sont inattendues et insoutenables, même si l'auteur nous épargne le pire et se contente de suggérer le plus abominable. Le talent d'Eli se révèle dans les moments les plus épouvantables du récit et elle nous prouve qu'elle peut mettre son héroïne dans des situations impossibles qui déclencheront des émotions fortes chez le lecteur, tout en le poussant à continuer, et tout ça sans jamais tomber dans le gore, le drame ni l'exagération. Préparez-vous, vous ne sortirez pas indemnes de cette lecture !

L'intrigue est aussi une excellente découverte. L'auteure va de surprises en surprises et n'hésite pas à malmener son héroïne qui aura un allié attendu au caractère surprenant. Le rythme s'accélère au fur et à mesure de l'avancée du roman et le lecteur se retrouve dans l'incapacité de poser son livre tant le suspense est intense et les émotions fortes.

Alice est drôle, incisif, noir, dramatique, mais aussi intense et passionnant. Si les premiers chapitres se lisent gentiment, les derniers se dévorent la boule au ventre et de l'espoir plein la tête. Le seul regret qu'on puisse avoir est que ce livre est court, trop court ! Vivement la suite !

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8319
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par aluqua le Jeu 27 Oct 2011 - 15:35

çà m'a l'air sympa, encore un titre à ajouter à la longue liste Very Happy
avatar
aluqua
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1361
Age : 30
Localisation : rouen
Date d'inscription : 15/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Lila le Jeu 27 Oct 2011 - 15:40

Ah ça, on en sort pas ! Very Happy

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8319
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Elaura le Jeu 27 Oct 2011 - 15:58

Celui là il me fait du noeil !

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15914
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Dementia le Jeu 27 Oct 2011 - 17:21

Elauraaaaaaaaaaaaaa cimetiere tu vas finir par me tuer avec tes signatures !

Bon euh, en tout cas il a l'air sympa ce livre!
avatar
Dementia
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2377
Age : 33
Localisation : n'importe où du moment que mon ordi est avec moi!
Date d'inscription : 23/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Elaura le Jeu 27 Oct 2011 - 17:35

Je m'aime mdr !

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15914
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Dementia le Jeu 27 Oct 2011 - 17:49

mdr !
avatar
Dementia
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2377
Age : 33
Localisation : n'importe où du moment que mon ordi est avec moi!
Date d'inscription : 23/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Kayla le Jeu 27 Oct 2011 - 18:20

ah j'adore "l'enfer est pavé de bonnes intentions, tu viens de carreler toute une cuisine !"
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Lila le Jeu 27 Oct 2011 - 19:03

J'avoue que la phrase m'a interpellé aussi ! Elle est très bien trouvée !

ps : Elaura, arrête de me regarder comme ça Rrrroarrrr !

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8319
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Admin le Lun 12 Déc 2011 - 15:47

Mon avis en premier post Very Happy

Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Miki le Lun 12 Déc 2011 - 16:07

Il me tenté deja bien avant ton avis kamana, mais la c'est sure il va atterrir dans ma PAL ! Very Happy
avatar
Miki
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 652
Age : 26
Localisation : quelque part dans un rayon livres...
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Aube le Mer 21 Déc 2011 - 16:16

Je l'ai acheté très récemment quand je vois ton avis Kamana, je me dis que j'ai bien fait. ^^
avatar
Aube
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 344
Age : 31
Localisation : Gard
Date d'inscription : 25/10/2009

http://unboutdailleurs.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Admin le Mer 21 Déc 2011 - 16:27

Bonne lecture Aube, j'espère que tu prendras autant plaisir à le lire que moi Wink

Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Aube le Mer 21 Déc 2011 - 16:32

Oh ba avec la PAL que j'ai c'est pas certain que je le lise immédiatement. XD
avatar
Aube
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 344
Age : 31
Localisation : Gard
Date d'inscription : 25/10/2009

http://unboutdailleurs.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Molina le Ven 17 Fév 2012 - 7:45

Bon je me suis laissée tenter vu les avis, mais je l'ai acheté d'occasion au cas où Wink

Pour l'instant c'est effectivement très agréable, je ne suis pas déçue. Je ferai un avis plus complet quand je l'aurai fini.
Par contre, vu la taille du livre je trouve le prix disproportionné.... Surprised
avatar
Molina
Rédactrice Enflammée
Rédactrice Enflammée

Féminin
Nombre de messages : 2842
Age : 34
Date d'inscription : 20/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Molina le Jeu 15 Mar 2012 - 15:54

Ajout de mon avis enthousiaste!
Mon seul bémol : le prix ! ça fait cher pour un livre que je vais finir en moins d'une après-midi ...
avatar
Molina
Rédactrice Enflammée
Rédactrice Enflammée

Féminin
Nombre de messages : 2842
Age : 34
Date d'inscription : 20/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par MissDi le Dim 26 Aoû 2012 - 20:55

Apocalypsis tome 1 Cavalier blanc: Alice. Rien que le titre, il m'a tout de suite intrigué. Quand j'ai lu le résumé je me suis dit que je devais aaabsolument lire ce livre. Je nourris une espèce de fascination étrange pour tout ce qui touche à l'Apocalypse (la version biblique j'entends) et ses quatre cavaliers. Je crois que ça me vient de Supernatural, la saison 5 est ma préféré. Enfin bref. Après avoir lu une quantité d'avis, tous positifs, je me suis décidée. Et je rejoins les bons avis: ce livre est incroyable.

Alice est une jeune fille pas tout à fait comme les autres: elle est surdouée, plutôt du genre solitaire, froide, manie le sarcasme et l'ironie comme personne et éprouve un profond mépris pour ses semblables. Seules deux personnes trouvent grâce à ses yeux: ses parents. Par un étrange concours de circonstances, Alice va se découvrir le don étrange et fort pratique de plier qui bon lui semble à sa volonté. Un seul mot, un seul ordre, et la personne l'exécute. Elle va ainsi apprendre qu'elle est l'un des quatre Cavaliers de l'Apocalypse, sûrement le plus puissant puisqu'elle est le Cavalier Blanc. La Mort.

Au début Alice m'est apparut comme un personnage extrêmement antipathique. Sa froideur et son absence totale de sentiments ont quelques chose de déstabilisant. Elle ne regrette jamais ses actes, même quand ceux ci ont des conséquences sur elle même. Elle accepte ce qui lui arrive avec lassitude et met cela sur le compte de la fatalité. Elle reconnaît ses torts et en tire les leçons qui s'imposent. C'est étrange et admirable à la fois, car personne ne serait capable de réagir ainsi. J'ai aussi trouvé qu'elle avait beaucoup de style. Alice elle est cinglante, sarcastique, ses répliques font toujours mouche, j'ai adoré ♥️
Au fil de l'histoire on la voit utiliser ses pouvoirs, pas toujours à bon escient, pas toujours volontairement, et j'ai été très étonné de voir ce que de simples paroles ont pu provoquer. C'est un peu une leçon de vie pour Alice. Alice qui, finalement, n'est pas si insensible que ça. J'ai trouvé super mignon de la voir tomber amoureuse, éprouver des sentiments pour un garçon alors qu'elle même s'en croyait incapable.
Bref j'ai fini par avoir beaucoup de compassion pour cette fille qui se retrouve finalement à vivre dans le mensonge, obligée de manipuler sans cesse ses proches. Quant à la fin, elle m'a laissé sur le cul, ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais. Alice semble résignée et elle accepte ce qui lui arrive assez sereinement, sachant très bien que tôt ou tard ses compagnons Cavaliers la retrouveront.

Le style de l'auteur est vraiment accrocheur et percutant. Apocalypsis est le genre de série additive qui ne laisse pas indifférent. Je le classe comme du Young Adult mais je pense que tout le monde peut le lire à partir de 15 ans, même les adultes y trouveront leur compte.
Après ça je n'avait qu'une envie, c'est de faire la connaissance des autres Cavaliers. Laissez vous tenter par cette série, ça vaut vraiment le coup !


Je rajoute que je suis d'accord avec Molina, ça fait un peu cher les presque 300 pages dégoutté Enfin, la qualité du l'histoire compense ^^
avatar
MissDi
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 22
Localisation : Quelque part entre Winterfell et Le Mur.
Date d'inscription : 21/07/2012

http://danslabyssedemissdi.blospot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum