Entre amour et enfer

Aller en bas

Votre appréciaiton du livre

67% 67% 
[ 8 ]
8% 8% 
[ 1 ]
8% 8% 
[ 1 ]
8% 8% 
[ 1 ]
8% 8% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 12

Entre amour et enfer

Message par Admin le Jeu 20 Oct 2011 - 10:42




Entre amour et enfer
de Maddy Facchin
Éditions Edilivre

Format Semi-Poche
Sortie janvier 2012
En vente ici
Prix : 26,60€ format papier
17 format Pdf


Blog de Maddy Facchin

1er tome d'une trilogie



Résumé

Sarah Dupont, une jeune lycéenne récemment orpheline découvre la magie du monde à LaBaroche, un petit village loin de la capitale parisienne.

L'imaginaire devient progressivement réalité, et Sarah est vite dépassée par les évènements, elle apprend ainsi un des plus grands secrets de l'univers: l'existence des vampires.

Mon livre est écrit du point de vue de Sarah mais certaines pensées du séduisant immortel James succèdent à ces passages, mélangeant ainsi le plaisir de toutes les émotions : douleur, amour, peine, passion, désespoir, espoir. Tout cela dans un univers fantastique qui pourtant semble bien réel, et qui l’est peut-être trop parfois dans ces interdits.


«Le destin est en marche, plus rien ne pourra l’arrêter...»

L'avis de Christy

Sarah, une adolescente de 16 ans vivant en région parisienne, va habiter chez sa tante à LaBaroche, un petit village à l'écart de l'agitation citadine. En effet, Sarah sombre dans une dépression inquiétante depuis le décès de ses parents trois mois plus tôt dans un horrible accident de voiture. Dès son arrivée chez sa tante, dont la maison recèle de souvenirs nostalgiques, la jeune fille a le sentiment d'être observée. Là, quelque part dans la forêt, elle a la conviction que quelqu'un la surveille... veille sur elle. Sarah a toujours eu l'imagination débordante et dans ses rêves, où se mêlent l'indicible douleur d'être désormais orpheline et la crainte d'être totalement ensevelie par le chagrin, un être à part apparaît.
Un matin, Sarah rencontre James chez sa tante... c'est un ado adorable, beau garçon, attentif et très sympathique, mais il est aussi tourmenté, un peu comme elle, quoique... pas totalement comme elle puisqu'il se nourrie de sang et que c'est lui qui la rejoint dans ses rêves pour apaiser ses angoisses.
L'histoire n'est pas dénuée d'intérêt. L'auteure nous dépeint son héroïne, Sarah, comme profondément meurtrie par la disparition tragique de ses parents et qui passe par des moments terribles où elle doute d'elle-même au point de se demander si vivre est encore utile. L'intervention de James va peu à peu permettre à Sarah de trouver un nouveau sens à sa vie, car ces deux-là sont des âmes-sœurs. Hélas, il est interdit aux vampires de s'unir aux humains sous peine de représailles de la part d'une autorité supérieure : Les Suprêmes.
Pire, toute relation suivie et « consommée » entre un vampire et une mortelle peut entraîner la mort de cette dernière. Pourtant, James et Sarah vont y succomber.

Il y a du potentiel dans ce roman, malgré le fait que, n'étant pas très élaboré, le lectorat visé se situe indéniablement entre 14 et 16 ans. Au-delà, le lecteur risque fort de s'ennuyer et de trouver l'intrigue lente et pesante, et certains passages carrément mièvres.
Le roman de Maddy Facchin est donc une gentille histoire de vampires à la Twillight revue et simplifiée (pas de loups-garous ni de peau qui scintille au soleil) que nous pourrions qualifier de rafraîchissante et divertissante à condition de faire abstraction des nombreuses erreurs en tout genre contenues dans son texte et qui nous gâchent la lecture page après page.

Le récit est écrit au présent, exercice de style difficile lorsqu'on maîtrise mal la langue et hélas, l'auteure est tombée dans le piège plus d'une fois. Les fautes s'accumulent. De la ponctuation anarchique à l’utilisation abusive de caractères majuscules totalement inutiles dans un roman, nous faisons aussi une overdose de fautes d'orthographe, de grammaire, de français, de conjugaison, de syntaxe... Bref, se plonger dans le roman est réellement compliqué à ce rythme-là.

Pour clore cette chronique, il faut bien dire que ce roman mériterait une sérieuse révision... autant dans la forme que dans le fond. Ne serait-ce que pour le confort de lecture et le respect du lecteur qui déboursera tout de même plus de 25€ pour le tenir entre ses mains.

Avis de notre partenaire Evenusia Les Chroniques d'Evenusia.



Dernière édition par kamana le Dim 15 Jan 2012 - 15:47, édité 8 fois

Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Admin le Jeu 20 Oct 2011 - 10:43

Je remplirai la fiche au fur et à mesure de l'arrivée des infos Wink

Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Sarah60 le Jeu 20 Oct 2011 - 14:24

Merci Kamana Very Happy
avatar
Sarah60
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 29/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Admin le Ven 4 Nov 2011 - 8:47

Ajout de la couv' Very Happy

Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Welnia le Mar 17 Jan 2012 - 12:08

Wow, j'adore la couverture du livre, le dessin est vraiment beau ! Je tente le concours et je fonce l'acheter ! Merci pour cette découverte Kamana.
avatar
Welnia
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2012

http://welnia.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Christy le Ven 20 Jan 2012 - 7:27

Mon avis dans le premier post...
Les ados vont adorer, les adultes... c'est moins sûr.
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 41
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Atalante le Dim 22 Jan 2012 - 17:17

136.... Le nombre de fautes dans la première édition d'Harry Potter à l'école des sorciers. L'erreur est humaine, n'est ce pas ?
Maddy Facchin a, d'après ce que j'ai lu dans un article, écrit ce roman alors qu'elle était encore au lycée, sans aucune expérience au préalable. Je trouve la critique très dure envers le premier roman d'une jeune fille qui a réussi là où tant d'autres échouent. Elle a réalisé son rêve, pourquoi ne pas l'encourager plutôt ?
D'autant plus que je suppose que la plupart de vos romans préférés sont le résultats d'auteurs américains ou autre, qui n'ont pas forcément plus de talent. Pour une fois qu'une auteure francophone peut se faire publier dans la catégorie jeunesse, c'est pathétique de la descendre! Et la cible est bien les 12-16ans, ce roman n'est explicitement pas rédigé pour des adultes, ce n'est pas un secret.
De plus, les Guillaume Musso et autre Marc Levy font un carton, or leur français est d'un niveau médiocre. Mais à part les universitaires spécialisés en littérature, qui s'en soucie ?

La critique est dure, voir pimentée par des touches de méchanceté. Je suis plutôt d'avis d'encourager cette jeune auteure qui a eu la chance (et le talent) de se faire publier, chose que d'autres plus âgés qu'elles n'arrivent jamais.
Attention, je comprends qu'il est possible qu'un roman ne fasse pas l'unanimité, je défends juste le fait qu'il faut prendre en compte les éléments qui ont constitué l'environnement de l'écriture du roman. Il faut montrer que les romans français dédiés à la jeunesse ne sont pas morts, et qu'il faut s'accrocher à ses rêves. De plus, l'histoire a l'air bien sympathique.
Alors oui, je vais acheter ce roman. Et je vous conseille d'en faire autant. Pour participer à la consécration du rêve d'une jeune fille qui aurait pu être une de nous.
avatar
Atalante
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Christy le Dim 22 Jan 2012 - 17:55

J'ai eu plusieurs échanges avec Maddy, qui est d'ailleurs une jeune femme tout à fait charmante et qui a un contact facile et agréable (ce n'est pas toujours le cas des auteurs qui se lancent) depuis que ma chronique a été publiée et sois certaine que cette chronique n'est pas faite pour l'accabler, loin de là.

Contrairement à ce que tu sembles croire, je n'ai pas descendu Maddy, mais souligné les points faibles de son roman et elle est suffisamment intelligente et ouverte d'esprit pour le comprendre. Sache aussi que je me suis proposé de l'aider en tant que bétâ lectrice pour ses prochains romans et ce, sur mon temps libre. Parce que les personnes bien intentionnées qui l'ont aidée pour ce roman, ont oublié beaucoup d'erreurs. En cela, le problème des fautes récalcitrantes est surtout de leur fait à eux.
Je suis auteure, moi aussi... je sais comment ça se passe quand on débute, le genre d'échos qu'on entend parfois et les choses qu'on peut lire sur soi. Je connais exactement ce que vit Maddy actuellement et je peux t'assurer que cette chronique a été tempérée parce que je suis très consciente que le gros défaut de son roman ne lui est pas directement imputable.
Que tu la soutiennes est louable et même important, son roman n'est pas mauvais, je le dis dans cette chronique, je l'ai répété à Maddy et je vais le dire encore.
Il y a du potentiel dans cette histoire et je pense très sincèrement que le public visé va adorer lire les aventures de Sarah et James.

En tant que chroniqueuse, je suis tenue de souligner les points forts et les points faibles d'un livre. Il n’est pas question de méchanceté, mais d'objectivité. Si je ne l'étais pas, je n'aurais rien à faire ici. Le fait que j'ai précisé la tranche de lectorat visé n'est pas une mauvaise critique non plus, mais une observation. Quand je lis un roman, je ne sais pas forcément dans quelle classe il se situe et certains auteurs surclassent leur texte.
Ici tout est parfaitement clair et il n'y a donc aucun problème.

Concernant mes goûts littéraires, ils sont éclectiques et pas seulement étrangers. Et pour ta gouverne, sache que je lis et soutiens de nombreux auteurs français peu ou pas connus et qu'ils ont tous un talent à mettre en avant.

J'espère que d'autres jeunes auteurs auront la même attitude que Maddy face à une critique difficile, à savoir que, même si c'est dur à encaisser au départ, cela permet aussi de mieux se construire ensuite. Il n'est jamais agréable de lire des choses qui ne sont pas fameuses sur son texte, mais qu'aurais-je apporté à Maddy si j'avais simplement dit : oui, c'est un roman sympa, facile à lire et les personnages sont attachants.
Ce genre de retour est sans intérêt. Ce qu'il faut à un auteur pour avancer, c'est un avis franc quitte à serrer un peu les dents au début.

À présent Maddy sait qu'elle peu compter sur des personnes un peu plus sérieuses pour ses corrections, parce que un peu plus compétentes. Et elle a aussi eu quelques directives purement éditoriales, chose que ses amis ne peuvent pas lui apporter s'ils n'ont pas un pied dans l'édition. Sois rassurée, Maddy n'a pas été coulée, bien au contraire.


Dernière édition par Christy le Dim 22 Jan 2012 - 18:03, édité 1 fois
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 41
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Atalante le Dim 22 Jan 2012 - 18:01

Je comprends mieux ainsi ta démarche.
J'étais restée bloquée sur certains mots qui m'avaient paru assez froid, mais ton explication claire et je dois l'avouer, réconfortante.
C'est gentil de ta part de lui avoir proposer ton aide.
J'espère que ça marchera pour elle, car l'édition est un monde de requin.
avatar
Atalante
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Christy le Dim 22 Jan 2012 - 18:04

Oui, c'est un monde de requins, d'arnaqueurs, de voleurs et j'en passe.
Si je peux l'aider, je le ferai :)
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 41
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Admin le Lun 23 Jan 2012 - 7:50

Atalante a écrit:136.... Le nombre de fautes dans la première édition d'Harry Potter à l'école des sorciers. L'erreur est humaine, n'est ce pas ?
Maddy Facchin a, d'après ce que j'ai lu dans un article, écrit ce roman alors qu'elle était encore au lycée, sans aucune expérience au préalable. Je trouve la critique très dure envers le premier roman d'une jeune fille qui a réussi là où tant d'autres échouent. Elle a réalisé son rêve, pourquoi ne pas l'encourager plutôt ?
D'autant plus que je suppose que la plupart de vos romans préférés sont le résultats d'auteurs américains ou autre, qui n'ont pas forcément plus de talent. Pour une fois qu'une auteure francophone peut se faire publier dans la catégorie jeunesse, c'est pathétique de la descendre! Et la cible est bien les 12-16ans, ce roman n'est explicitement pas rédigé pour des adultes, ce n'est pas un secret.
De plus, les Guillaume Musso et autre Marc Levy font un carton, or leur français est d'un niveau médiocre. Mais à part les universitaires spécialisés en littérature, qui s'en soucie ?

La critique est dure, voir pimentée par des touches de méchanceté. Je suis plutôt d'avis d'encourager cette jeune auteure qui a eu la chance (et le talent) de se faire publier, chose que d'autres plus âgés qu'elles n'arrivent jamais.
Attention, je comprends qu'il est possible qu'un roman ne fasse pas l'unanimité, je défends juste le fait qu'il faut prendre en compte les éléments qui ont constitué l'environnement de l'écriture du roman. Il faut montrer que les romans français dédiés à la jeunesse ne sont pas morts, et qu'il faut s'accrocher à ses rêves. De plus, l'histoire a l'air bien sympathique.
Alors oui, je vais acheter ce roman. Et je vous conseille d'en faire autant. Pour participer à la consécration du rêve d'une jeune fille qui aurait pu être une de nous.


Dans mes 10 coups de cœur lecture 2011, 8 sont français dont 4 premiers livres. Depuis le début de l'année je n'ai lu que du 100% français, voilà seulement deux jours que je me suis remise à la communauté du sud mais plus par obligation que par choix. Je trouve donc injuste ce que tu dis ! Le forum se veut ouvert à nos compatriotes mais je ne vois pas l'intérêt de dire qu'un livre est super s'il y a des choses à redire. Maddy est jeune et justement tout ce qui a été dit c'est pour l'aider à s'améliorer. C'est fou mais dès qu'on s'attaque à des jeunes auteurs on a le droit à des reproches. Il est normal de dire qu'il y a des fautes, que le public visé est jeune. Les acheteurs doivent savoir à quoi s'attendre. Si c'est pour être hypocrites ce forum n'a pas lieu d'être. Toi aussi tu es injuste !

Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Sarah60 le Lun 23 Jan 2012 - 8:27

Je te remercie Christy encore une fois pour ta critique franche. Atalante, merci d'avoir pris ma défense. Tes mots m'ont touchés Wink
Tout ce que j'espère maintenant c'est que le public visé voudra quand même lire mon livre, essayer le monde que j'ai imaginé.
avatar
Sarah60
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 29/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Satsuki le Lun 23 Jan 2012 - 11:04

Edilivre n'est pas par hasard à compte d'auteur ? Il ne lui ont peut être pas du coup proposé de relecteur compétent côté faute, c'est un peu le souci dans l'auto édition et tout ce qui s'y apparente. Y a des livres avec des coquilles, des fautes... Avoir de bon relecteurs et une bonne équipe éditoriale derrière change la donne je pense.
Par contre je soutiens Kamana, le problème n'est pas français ou pas et premier livre ou pas ! C'est la qualité de l'éditeur qui pour moi change la donne.
Merci Biscotte pour cet avis, peut-être que l'éditeur pourrait être prévenu si il n'a pas encore édité ou pas beaucoup, il est temps de réviser le manuscrit et d'enlever les fautes ?
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Kayla le Lun 23 Jan 2012 - 11:24

Merci pour ta critique objective Christy. Je n'ai pas ressenti cette notion de "descendre" l'auteure mais par contre, en tant que lectrice je dois dire que jaime avoir des avis auxquels me fier et qu'en ce qui me concerne j'ai effectivement beaucoup de mal avec les livres bourrés de fautes. Si je mets 25 euros dans un livre, j'aime que ce soit en toute connaissance de cause...
Bonne continuation à l'auteure, nu doute que cette critique lui permettra d'avancer..... Cool
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Christy le Lun 23 Jan 2012 - 12:00

Satsuki a écrit:Edilivre n'est pas par hasard à compte d'auteur ? Il ne lui ont peut être pas du coup proposé de relecteur compétent côté faute, c'est un peu le souci dans l'auto édition et tout ce qui s'y apparente. Y a des livres avec des coquilles, des fautes... Avoir de bon relecteurs et une bonne équipe éditoriale derrière change la donne je pense.
Par contre je soutiens Kamana, le problème n'est pas français ou pas et premier livre ou pas ! C'est la qualité de l'éditeur qui pour moi change la donne.
Merci Biscotte pour cet avis, peut-être que l'éditeur pourrait être prévenu si il n'a pas encore édité ou pas beaucoup, il est temps de réviser le manuscrit et d'enlever les fautes ?

Édilivre se dit à compte d'éditeur, mais c'est bidon, j'en sais quelque chose. Non seulement ils appliquent des prix de ouf sur lequel l'auteur n'a pas son mot à dire, mais le service de relecture, tout comme la couverture personnalisée sont des options payantes (et pas des moindres). Quant à réviser le manuscrit, ils refuseront car ils suppriment de leur base de données les fichiers publiés sur leur vitrine... donc là, j'en ai parlé avec Maddy, elle est tenue par contrat d'attendre pour récupérer son texte et le rééditer sous une meilleure forme.
Le seul avantage, c'est qu'elle a maintenant tout le temps pour le faire, Édilivre lui impose 3 ans d'exclue. (vraiment du gâchis, j'étais sciée quand elle m'a dit ça )

C'est quand même pas très encourageant ce type de maison... mais partout, on trouve des profiteurs
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 41
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Satsuki le Lun 23 Jan 2012 - 12:25

Non mais c'est triste à dire, mais quand y a une participation quelconque ou que tu es censée te débrouiller pour une partie, méfiance ++. Normalement on te fas pas corriger ton livre et faire la couv et... Certains auteurs souhaitent faire la couv, quand ils sont artistes, mais les plus grosses maisons laissent peu de choix sur ça.
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Christy le Lun 23 Jan 2012 - 12:32

Non mais le pire chez Édilivre, dans le cas de couverture, c'est que c'est celle de Maddy, une illustration perso qu'elle a peut-être payée par ailleurs en plus, mais que Édilivre facture quand même (c'était 100€ quand j'avais demandé y a 15 mois de ça), c'est hallucinant !

Les corrections... passent encore, tout auteur est susceptible d'avoir un coup de pouce extérieur, mais merdoum quoi !

Dans les vraies maison d'éditions, les sérieuses... des illustrateurs bossent dans la boite et proposent des illustrations sans les facturer. Donc, oui, dès lors qu'on tombe sur une maison qui facture TOUT ou presque, stop, demi tour !
Il n'y a que dans l'auto-édition que TOUT est à la charge de l'auteur, y compris le référencement... parce que ça aussi, c'est payant chez Édilivre.
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 41
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Satsuki le Lun 23 Jan 2012 - 14:07

Tout a fait c'est ce que je voulais dire Wink
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Andréa Schwartz le Lun 23 Jan 2012 - 15:32

Un contrat comme cela devrait pouvoir se casser en justice, non? En invoquant l'erreur... Encore faut-il les tripes et les sous-sous pour y aller. Je suis écoeurée de voir des choses comme cela... d'un coup, j'ai l'impression d'etre toujours bien naive...
avatar
Andréa Schwartz
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 28
Date d'inscription : 02/11/2011

http://schwartzandrea.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Satsuki le Lun 23 Jan 2012 - 15:36

Il faut qu'elle relise son contrat mais en quoi l'éditeur l'arnaque ? Une fois le contrat signé et qu'elle a acceptée les conditions tel quel, quelque part c'est triste mais elle ne peux s'en prendre qu'à elle même je dirais. Mais ceci dit je dis il y a énormément de pièges dans le monde de l'édition, quand on en vient à avoir un contrat on accepte souvent sans trop relire ou négocier de peur que ça ne se fasse pas
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Andréa Schwartz le Lun 23 Jan 2012 - 15:56

C'est clair. Mais il me semble qu'en droit francais le profane est toujours considéré comme "arnaquable" par le professionnel, meme s'il a signé un contrat... C'est plus facile pour lui d'invoquer l'erreur... bon mes notions remontent a deux ans maintenant, et je ne suis pas sure qu'elle soit considérée comme profane (en tant qu'auteure). Dans tous les cas, elle est mal fichue. Ils gardent sa couverture et ils la gardent pour trois ans!
avatar
Andréa Schwartz
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 28
Date d'inscription : 02/11/2011

http://schwartzandrea.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Christy le Lun 23 Jan 2012 - 17:12

Je parle d'arnaque parce qu'il y a un seuil de retour de ventes par titre à atteindre avant de toucher des royalties, ce seuil devant être "franchi" dans l'année (12 mois) qui suit la mise en ligne du roman (pas la signature du contrat, mais bien la mise en ligne, donc en général 4 mois après la signature) en sachant que les romans achetés par l'auteur ne sont pas pris en compte.
À cause des prix affichés chez Édilivre et du manque de soutient pour le référencement "large", ceux qui atteignent le fameux seuil sont peu nombreux (50€ de royalties net, ça peut sembler dérisoire, mais l'auteur ne touche que 8% sur le prix de vente, alors c'est très lent). Et tant que ce seuil n'est pas atteint, les royalties sont bloqués.
Par contre, pour ceux qui l'atteignent dans les temps, la maison payent 50€ d'avance sur les ventes suivantes.

Le contrat, il est légal et béton... l'arnaque se fait hors contrat avec des annonces sur le site qui, ô hasard, est réactualisé tous les 8 mois. Par exemple, vous pourrez vérifier, maintenant, on ne voit même plus les dates de mise en ligne des titres... alors que pour avoir le droit de résilier son contrat, il faut justifier de 8 mois (c'était mon cas quand j'ai signé, pour Maddy, c'est donc 3 ans) de mise en ligne sur leur vitrine... comment le faire quand l'indication n'apparaît plus ?

Bref, on ne va pas faire débat, on a déjà bien trop débordé sur le sujet.

Revenons-en à Maddy et à son roman qui gagne à être connu, qui trouvera certainement un public et qui, je l'espère, aura droit à une seconde chance encore plus porteuse. Une ouverture vers un vrai voyage comme elle le rêve.
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 41
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Sarah60 le Mar 31 Jan 2012 - 11:21

J'ai bien pris en compte tous vos avis sur Edilivre, et je suis d'accord avec vous sur certains points. Pour autant, je ne vais rien faire à part essayer d'en tirer la meilleure expérience possible. C'est un rêve de petite fille qui se réalise!
Et bien que cette maison me mette quelques bâtons dans les roues, par rapport au prix notamment,... je ne vais rien faire. Je ne veux rien gâcher de ce qui semble déjà bien compliqué.
Je vais me battre, tout faire pour que ça marche, vivre à fond ce que je pourrais vivre et si cela échoue, ce n'est pas grave. J'aurai au moins essayer. Et un de mes livres sera sortie. Bien que j'espère pouvoir en sortir bien d'autre !
J'espère au moins, que j'aurai réussi à toucher un peu de personne avec mon livre, comme certains auteurs ont réussi à le faire pour moi en me transportant dans un autre monde.
Si je réussi ça alors j'ai tout gagné!
avatar
Sarah60
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 29/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Christy le Mar 31 Jan 2012 - 11:47

Je te le souhaite sincèrement, ma grande. Wink
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 41
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Sarah60 le Mar 31 Jan 2012 - 12:47

Merci beaucoup Christy Very Happy
avatar
Sarah60
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 29/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre amour et enfer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum