La rivière des âmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

La rivière des âmes

Message par Luna05 le Ven 23 Sep 2011 - 21:28


La rivière des âmes
de
Mireille Calmel


Édition : Pocket
Collection : Littérature
Sortie le : 05 Juin 2008

Petit Format/312 pages/6.60 euros


Présentation de l'éditeur:

Maud, romancière à succès, étouffé sous le poids d'un secret : depuis quelques semaines, elle entend une voix d'homme, dans sa tête. Dans un hôpital parisien, Vincent, brillant neurologue, tente de comprendre pourquoi il ne peut oublier une inconnue entraperçue dans un grand magasin. A l'autre bout de Paris, la nuit, un homme tue des prostituées rousses, avec une sauvagerie inouïe. Maud, Vincent et le tueur, trois chemins de vie qui convergent inexorablement. Trois destins dont la rencontre a déjà provoqué la passion et le drame, il y a très longtemps, au Moyen Age. S'ils veulent conjurer ce passé, Maud et Vincent devront affronter leurs peurs, se battre contre leurs démons. Pour survivre, mais surtout pour gagner la confiance et l'amour de l'être qui, au-delà du temps, leur est destiné...


Avis de Luna05

Mireille Calmel une auteur dont une autre de ses œuvres avait attiré mon attention, en l'occurrence "Le chant des sorcières", ce tome est d'ailleurs toujours en attente dans ma PàL.

Plus tard j'ai eu un certain attrait pour le synopsis plus qu'intrigant de "La rivière des âmes". Après avoir fais quelques recherches sur la toile, j'ai pu constater que ce livre avait été écris à une période assez difficile de la vie de l'auteur et donc que l'ambiance changeraient de ses autres ouvrages. N'ayant pas eu encore l'occasion de me pencher dans "Le chant des sorcières" je me suis donc jetée sans hésiter dans cette aventure à la fois contemporaine et fantastique à travers le temps.....

Maud Marquet, romancière à succès à en apparence tout pour être comblée. Un petit ami, une meilleure amie étant au petit soin pour elle, un gigantesque appartement, un chat lui tenant compagnie, une belle carrière dû à son don pour l'écriture et des livres se vendant comme des petits pains sauf que tout ceci n'est qu'hélas en partie vrai. Maud souffre depuis quelques temps de maux de tête et commence à attendre une voix masculine lui parlant de temps à autres, ses rêves se veulent de plus en plus réels la plongeant dans un passé remontant à l'époque médiévale.
Vincent Dutilleul est un éminent neurologue dont la réputation n'est plus à prouver dans le milieu. Passant sans aucuns remord d'une femme à une autre, il ne souhaite pas d'attache sentimental et le vit avec philosophie, pour Vincent il détient ainsi son équilibre entre un métier qui le passionne et sa vie de libertin. Une donne changera tout en la rencontre furtive avec une inconnue, ce croisement obsédera désespérément Vincent et ce dernier fera tout pour savoir qui elle est, et, souhaitera irrémédiablement la connaitre.
En parallèle sévira un tueur de prostitués rousse dans Paris, une personnalité dont le destin est également intimement lié à Maud et Vincent.

Par ce petit résumé j'ai tenté de ne pas spoiler car la richesse de ce roman est dû grandement au talent de Mireille Calmel quant à nous offrir sur un plateau les révélations au compte goutte. Le suspense est fort bien maintenu et nos nerfs sont mis à rude épreuve. On souhaite ardemment certains face à face comme on en redoute d'autres.

Que dire de l'écriture de l'auteur?
Mireille Calmel est pourvue d'une plume envoutante nous immergeant d'emblée dès la première page. Son style prenant nous transporte rendant notre lecture addictive. Elle réussit avec brio à nous plonger dans une ambiance assez sombre au côtés de personnages tous plus ou moins torturés, humains et terriblement attachants. D'ailleurs parlons de ces derniers.
J'ai été stupéfaite par la facilité dont l'auteur à pu faire preuve dans le traitement de Maud. Cette jeune romancière tentant de garder bonne figure et de cacher aux yeux de tous son mal être la rongeant depuis son enfance. Que dire des passages où les démons du passé de l’héroïne refont surface, où les souvenirs de son enfance et de ses choix passés la rattrapent inexorablement la plongeant dans une profonde dépression qui ne laisse pas le lecteur indifférent. La narration est traitée de telle façon que le mal être mais surtout le mal de vivre de Maud sont palpables et nous frappent de plein fouet. Une héroïne humaine, touchante et très attachante en pleine confusion qui cherchera à comprendre ce qu'il lui arrive. Quelle est cette voix masculine l'aiguillant de temps à autre? Est-il réel ou devient-elle folle? Quels sont ses rêves la plongeant dans l'époque Médiévale? Et qui est cette femme rousse qui s'ingénie à communiquer avec elle et qui ne lui est pas tout à fait inconnue?
L'autre personnage récurent de cette histoire est le brillant neurologue Vincent Dutilleuil. Mireille Calmel s'est également surpassé avec son personnage masculin qui, suite à cette rencontre fortuite dans la boutique du Virgin Mégastore sera totalement absorbé et obnubilé par cette inconnue ne lui étant pas vraiment inconnu. Cette obsession le poussera à la retrouver et à tenter de la courtiser sans pouvoir se l'expliquer. Son souhait de la faire sienne dépassant les désirs charnels dans lesquels il se complaisait depuis toujours. Son côté fonceur et obstiné au risque de passer pour un fous m'a souvent fait sourire et ému. Homme assez cartésien mais dont ce trait sera très vite remis en question au vu de ses rêves Médiévaux ainsi que certaines coïncidences bien trop multiples.
Le dernier à citer et dont je préserverai l'identité bien que très vite dévoilé dès le début, le tueur. Cette personnalité bien que totalement dominé par la folie à plus éveillée ma compassion que ma haine. Bien que faisant preuve d'actes plus que barbares sur ces pauvres femmes, lorsque l'on découvre sa véritable personnalité on ne peut que le plaindre. Mireille Calmel a réussi à créer un personnage à la fois sadique et qu'on a envie de protéger au vu de la vérité le concernant.
Les personnalités secondaires ont également été mis en valeur comme la meilleure amie de Maud Véra Lavielle. Cette Mère de famille célibataire m'a souvent fait sourire. Femme sure d'elle, extrêmement franche, envahissante et protectrice envers Maud. Ses joutes verbales avec Vincent furent excellentes. Le meilleur ami de Vincent sera également très présent, Jean Latour. Homme marié avec des enfants, neurologue de renom et étant pour Vincent une sorte de modèle aidera ce dernier dans la recherche l'inconnue du Virgin Megastore.

Abordons à présent les points m'ayant chagriné. J'ai déploré que le couple principal ne se rencontre réellement que très tardivement, le jeu du chat et de la souris ayant prédominé presque toute l’œuvre. J'ai également été un peu déçue par la fin que j'ai trouvé trop facile et abrupt. Un dénouement s'étant donc avéré inférieur à l'ouvrage.
Concernant les moments favorables je citerai les révélations totalement inattendus s'étant abattus avant le dénouement et ce voyage à travers le temps ayant été tout bonnement grisant et dépaysant nous laissant un sentiment enivrant.

"La rivière des âmes" s'est avéré être une œuvre résolument sombre et torturée ne m'ayant pas laissé de glace. Une première incartade dans le monde de l'auteur ne m'ayant pas déçu et qui a su attiser ma curiosité concernant les personnages du passé étant apparus furtivement. Personnalités énigmatiques pourvus d'une histoire passionnante bien que juste esquissés dans cet ouvrage. Un subtil aperçu qui me poussera à découvrir de manière plus approfondis ces protagonistes dans "Le lit d'Alienor"
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière des âmes

Message par Douxxx le Lun 26 Sep 2011 - 9:57

Il faut que je me le procure celui-là I love you
avatar
Douxxx
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 7914
Age : 26
Localisation : Dans les bras des Seigneurs de l'Ombre, d'un bel Archange, des Confrères de la Dague Noire, des Chasseurs de la Nuit, de la meute d'Adam et de Barrons ;)
Date d'inscription : 22/02/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière des âmes

Message par lilouche2 le Jeu 29 Mai 2014 - 11:46

une histoire super
une fin un peux bizarre
avatar
lilouche2
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 33
Date d'inscription : 28/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière des âmes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum