Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

75% 75% 
[ 40 ]
17% 17% 
[ 9 ]
6% 6% 
[ 3 ]
2% 2% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 53

Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Mariposa le Jeu 30 Juin 2011 - 20:12



Le dernier jardin
Tome 1 : Éphémère

de Lauren DeStefano

Éditions Castelmore

Sortie le 19 août 2011
Format relié / 346 pages / 12,90 €

Réédition le 21 mai 2014
Format broché / 352 pages / 15,90 €


Présentation de l'éditeur :

Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.

Avis de notre partenaire Evenusia sur Les Chroniques d'Evenusia.





7,99 EUR
Achat Fnac


-- EUR
Achat Fnac
avatar
Mariposa
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 268
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Rory le Jeu 30 Juin 2011 - 20:23

Ça peut être intéressant...
avatar
Rory
Queen of the Code
Queen of the Code

Féminin
Nombre de messages : 6277
Age : 30
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 23/03/2011

http://seekingvega.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Aube le Jeu 30 Juin 2011 - 20:45

Il me dit bien celui-là.
avatar
Aube
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 344
Age : 31
Localisation : Gard
Date d'inscription : 25/10/2009

http://unboutdailleurs.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Luna05 le Ven 1 Juil 2011 - 6:53

Houlà, celui là je le kidnappe dès sa sortie!!!! yep
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Bleuvenn le Sam 2 Juil 2011 - 15:06

Très très jolie couverture. Le pitch est intéressant.. mais bon après récup' d' infos et d'avis de lectures VO, je tique un peu sur la gamine de 13 ans qui se retrouve enceinte d'un type de plus de 20 ans... à voir ouais! .

Bleuvenn
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Jotman le Lun 1 Aoû 2011 - 13:19

Vivement que je le reçoive !! (dans 20 jours en épreuves non corrigées).
avatar
Jotman
Rôdeur
Rôdeur

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Invité le Mar 23 Aoû 2011 - 16:34

Oh il me le faut celui-ci !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Morrigan le Mer 24 Aoû 2011 - 14:31

Je suis entrain de lire Éphémère et franchement, je le trouve vraiment intéressant. L'auteur arrive parfaitement à nous faire ressentir les émotions de la jeune Rhine. Mais ce qui ma tentée, au départ, d'acheté ce livre c'est la couverture. Elle est tout simplement magnifique.
avatar
Morrigan
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par lysaline77 le Lun 29 Aoû 2011 - 5:01

MON AVIS :
Cette année, on voit fleurir la dystopie! La dystopie?
"Une dystopie — ou contre-utopie — est un récit de fiction peignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur et contre l'avènement de laquelle l'auteur entend mettre en garde le lecteur." (Source : Wikipédia)
Pour ne pas citer, Hunger Games de S. Collins ou encore Promise de A. Condie... On est bien gâté cette année! Depuis que je lis ce genre littéraire, rien ne m'a autant fais "vibrer" que Éphémère (mise à part Hunger games qui est pour ma part hors classement!!!).

L'histoire :
"Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit."

L’héroïne, Rhine, veux retrouver la liberté qu'elle avait avant d'être enlevé! Dans sa prison doré elle y trouvera la peur, l'amour, l'horreur, la tristesse... Rhine est plus forte qu'elle n'y parait!
Ses rencontres sont pour le moins marquantes, que ce soit avec ses sœurs épouses : Cécily, jeune fille insouciante, ou encore Jenna, jeune femme indépendante, ou bien avec les serviteurs : Gabriel, jeune homme timide, la cuisinière,... et même son mari, Linden, jeune homme perdu, elle peine à faire confiance avec certains, mais au final, elle va apprendre que l'amitié aussi bien que l'amour, peut l'aider!
Le monde de Rhine est cruelle! Les femmes meurent à 20 ans et les hommes a 25 ans, sans raison apparente! Un virus dont la première génération seraient coupable du fait qu'il voulait être plus fort contre la nature! Vivre plus vieux et en meilleure santé!
L'histoire est magnifiquement bien ficelé, bien écrite! On se croirait dans le monde de Rhine! Je ressort de ce livre magique avec qu'une seule envie! Connaître la suite!!!
A lire d'urgence!!!
avatar
lysaline77
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 911
Age : 32
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 26/04/2010

http://lecture-mania.xooit.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Miki le Mar 30 Aoû 2011 - 19:09

je viens de le finir et j'ai beaucoup aimé. Ce n'est pas le gros coup de cœur auquel je m'attendais mais je n'en suis pas déçu pour autant.
L’héroïne est attachante et on la suit avec plaisir tout au long du livre tandis qu'elle essaie de vivre au coté de ses "soeurs épouses", son mari et surtout son beau père. J'ai eu plus d'une fois du mal a savoir ce que Rhine éprouvait vraiment pour Linden au vu de ce qui se passe avec d'autres personnages. J'ai trouvé ça assez déroutant à certains moments et surtout vers la fin. Elle se laisse aller a certains "sentiments" envers son mari qui nous pousse à nous demander si au final elle ne se serait pas fait prendre a son preuve jeu... Peut être qu'on le saura vraiment par la suite.
D'ailleurs vu que c'est une trilogie, je pense que rhine ne va pas s'en sortir aussi facilement face à Linden ou Vaughn... Il risque de réapparaitre à mon avis.

Les autres personnages sont tout aussi attachant. Particulièrement Jenna et Gabriel. Linden aussi d'une certaine façon. On se rends bien vite compte qu'il est une victime au même titre que ses femmes. Cecily, je l'ai trouvé un peu plus agaçante mais vu son âge c'est pas trop étonnant lol
Le monde de Rhine est dépeint comme cruel, essoufflé et surtout triste avec des gens qui ne rêvent que d'allonger leurs vies. En plus du monde de départ dans lequel évolue les personnages, tout au long du livre on découvre encore plus d'atrocités et c'est à se demander ou ça va s’arrêter...

j'ai hâte de lire le tome 2 même si j'ai un peu peur qu'il soit "plat". On verra bien..., reste à attendre !
avatar
Miki
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 652
Age : 26
Localisation : quelque part dans un rayon livres...
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Alys le Jeu 20 Oct 2011 - 16:54

J’ai trouvé ce roman magnifique ! L’histoire est très compliqué, et perturbante. L’écriture est sublime, pleine de poésie, d’émotion et de tristesse. L’intrigue et le monde dans lequel vie Rhine est très dur (et fait peur !), tout au long de l’histoire, je me demandais bien comment elle allait s’en sortir avec « son mari » et sa vie dans le manoir. La vie de Rhine est très triste, son enlèvement, les meurtres, le mariage forcé... m’ont beaucoup perturbé et j’ai eu une haine contre Linden, même si ce n’était pas vraiment sa faute, son ignorance m’agacé. Au fond, il n’y a pas énormément d’action, mais les scènes sont stressante et nous donnent envie d’en savoir plus. J’ai aimé l’évolution des personnages et tout les décès m’ont émue. Par contre j’ai trouvé dommage qu’on ne sache pas vraiment ce que Vaugh a fait à Jenna, ça reste un peu en suspend.

J’ai apprécié chaque personnages, Rhine est très agréable et déterminé, ses sœurs-épouses m’ont tout aussi plus, surtout Jenna que j’ai de plus en plus apprécie tout au long de l’histoire, par contre Cecily m’a un peu agacé avec ces caprices constants. J’ai eu beaucoup de mal avec Linden, même s’il est sympa, je n’ai pas aimé son ignorance vis-à-vis de son père, je l’ai trouvé limite niais. J’ai bien aimé Vaugh qui m’a fait flipper, après j’ai trouvé dommage qu’on en apprend pas plus. Après il y a les serviteurs, notamment Gabriel, Deidre et la cuistot que j’ai bien apprécie. J’aimerai aussi connaitre d’avantage de chose sur le frère de Rhine, les scènes ou Rhine se remémore sont passé m’ont beaucoup plus. Sinon l’histoire d’amour entre Gabriel et Rhine, m’a pas personnellement attiré, j’étais plus captivé par le reste.

Je conseil vivement ce livre, qui nous plongent dans différentes émotions ! J’attends avec impatience la suite !

9/10
avatar
Alys
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 26
Date d'inscription : 20/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Satsuki le Jeu 20 Oct 2011 - 19:03

Castelmore à l'air de franchement bien choisir ses bouquins dis donc !! Je trouve qu'il a l'air SUPRA intéressant ! A ce point ça fait longtemps que je l'ai pas pensé juste sur un résumé ! C'est du YA ?? A chercher donc !
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Kassandra le Jeu 20 Oct 2011 - 21:55

Ce n'est que la deuxième fois que je lis de la Dystopie. J'ai un peu de mal à me faire à ce nouveau genre en vogue depuis quelques temps mais pour des Lectures Communes, je me suis lancée une nouvelle fois.

La couverture m'a plu d’emblée avec ses gravures dont la couleur change suivant l'inclinaison du livre.

Ce livre ne laisse pas indifférent car j'ai tour à tour été choquée, écœurée, effarée, passionnée et triste. C'est un livre poignant de sentiments et de situations qui ne laissent pas le temps de souffler. Même quand on fait une pause, on pense tout le temps à ce qui pourrait se passer ensuite mais rien n'est comme on l’imagine et on est à chaque fois étonné.

Je me suis tout de suite prise d'affection pour Rhine le personnage central que l'on suit tout au long de l'histoire. On a peur pour elle pratiquement tout le temps. On souhaite l'aider à s'échapper mais on ne peut rien faire sauf attendre de voir la suite.

Gabriel m'a paru sympathique dès le départ alors que Maître Vaughn m'a donné des sueurs froides.

La fin nous laisse sur notre faim mais on devra attendre un moment avant de pouvoir lire la suite car le tome 2 ne parait qu'en février 2012 chez nos amis américains.

Durant me lecture, j'ai eu quelques cauchemar où je m’imaginais dans un monde comme celui-là et çà fait peur. Prions pour ceci n'arrive jamais réellement.

Pour conclure, c'est un livre bouleversant mais que vous n'arriverez pas à lâcher avant la fin du livre que je classe en énorme coup de cœur.


avatar
Kassandra
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 32
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/10/2011

http://kassandra-world.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Ever le Dim 13 Nov 2011 - 13:12

Mon avis :

Vous dire que j'ai eu un coup de coeur pour ce livre serait faux. Pourtant c'est un livre qui vous chamboule, qui vous interroge et qui une fois commencé on a du mal à s'arrêter !

On suit donc Rhine une jeune femme de seize ans qui a été enlevée avec deux autres filles (qu'on appellera par la suite des soeurs épouses) et qui se marient de force au même homme afin de d'enfanter pour préserver l'humanité. Voulant sa liberté à tout prix, elle va tout faire pour s'enfuir !

Sur le quatrième de couverture, on trouve l'avis du Fantastic Book Review qui dit :

"Dérangeant, magnifique, puissant et atroce : Lauren Destefano a fait de l'histoire de Rhine une oeuvre d'art."

C'est exactement mon avis.

Il est dérangeant et atroce car vous vous imaginez bien que certaines scènes sont dures, on se sent mal à l'aise, vu que nos 3 personnages sont très jeunes et qu'elles se trouvent dans des situations faites pour des personnes plus âgées, ou encore qu'au nom de la science, certains se permettent les pires atrocités, l'auteure ne nous ménage pas !

Le message du livre est magnifique et puissant (enfin si j'ai bien compris) : même si nos vies ne sont pas parfaites, même si on galère quelques fois, rien ne vaut notre liberté et être entouré par les personnes que nous aimons. Je ne sais pas si j'ai spolier ou pas mais je trouvais important de vous le dire.

Avec tout ça, vous vous demandez certainement pourquoi ce livre n'a pas été un coup de coeur ? Et bien tout simplement parce que je ne me suis pas attachée au personnage principal, à Rhine.

C'est une jeune fille qui, malgré ses qualités, m'a profondément agacé avec ses changements d'humeur : un coup elle aime, un coup elle n'aime plus et c'est comme ça un moment. Cela devient vite énervant.

Par contre j'ai eu un vrai coup de coeur pour "Jenna" l'une des soeurs épouse, mais je n'en dirais pas plus car je risquerais de vous dévoiler un bout de l'histoire, ce serait dommage.

Ce livre est très agréable à lire et le temps passe très vite en sa compagnie, même si l'action n'est pas très présente, on ne s'ennuie pas. Dès la première phrase on est plongé dans cet univers et on n'en décolle pas jusqu'à la dernière phrase. Je déplore quand même une fin un peu rapide à mon goût.

Voilà tout ce que je peux vous dire sur mon ressenti. C'est un très bon livre malgré des petites imperfections et je suis curieuse de voir ce que le 2ème tome nous réserve.

Ever
Néophyte
Néophyte

Nombre de messages : 71
Age : 39
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par hylyirio le Dim 20 Nov 2011 - 10:34

La couverture, que dire, elle est superbe, même si je préfère celle de la version anglaise, que je trouve plus contrastée, plus clinquante, plus attirante et choquante… elles se ressemblent beaucoup, mais les contrastes plus prononcés renforcent le côté à part de ce « monde »… le côté lumineux et le côté plus sombre apparaissaient mieux sur la couv’ de la version anglaise.

Pour parler du style de l’auteur… génial, prenant, envoûtant… un style très délicat, des mots choisis de manière posée et avec une grande justesse, aussi.. L’écriture est agréable, permettant une lecture aisée, fluide, … Au travers de sa plume, les sentiments mis en avant nous sont immanquablement transmis, on est connecté à ceux des différents personnages.

J’ai aimé le fait qu’on découvre en même temps que Rhine son environnement, et voir tout se mettre en place petit à petit. C’est tellement plus agréable que quand on est mis devant un fait accompli ou un décor déjà en place… cela permet de rentrer directement dans l’histoire, car on veut découvrir, on veut comprendre…

L’huis-clos du livre est assez surprenant, et assez flippant à vrai dire… j’ai vraiment eu l’impression d’être moi-même enfermée dans ce manoir et d’être perdue dans ses méandres… et je dois avouer qu’il est, dans l’absolu, dommage qu’un lieu qui semble si « beau » dans sa structure soit le théâtre de tant d’horreur. On s’imprègne de cette atmosphère qui s’en dégage de manière inévitable.

Point de vue personnages, Rhine est incontestablement très attachante, … dès le départ, je l’ai prise en sympathie et m’y suis accrochée. Elle a un caractère très prononcé, et c’est sa force, c’est clair et net. Malgré son âge, elle nous montre une certaine maturité qui est assez intéressante à voir. C’est ce qui fait le charme et l’intérêt de son personnage. Elle m’a beaucoup touchée. J’ai aimé l’évolution de sa relation avec Rose, son attrait pour son refuge qu’est la bibliothèque, sa mentalité…

En tous cas, pour un premier tome, c’est génial, … l’auteur a manié ça de main de maître, mettant en place une intrigue originale et qui tient la route, des personnages attachants, passionnants… Une action très « mentale », portée sur la réflexion, le psychologique…

Les dérives de la science telles qu’elles sont abordées dans ce roman sont vraiment intéressantes et effrayantes.

Je pensais tomber dans livre très « jeunesse », très niais, et finalement pas du tout, … je suis sous le charme.
avatar
hylyirio
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 37
Localisation : Leuze(B)/Condé(F)
Date d'inscription : 20/11/2011

http://hylyirio.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Kaloo le Dim 4 Déc 2011 - 16:58

Une histoire magnifique mais il bémol : il n'y a pas assez d'action. Crying or Very sad
avatar
Kaloo
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 26
Localisation : Dans un monde le livres
Date d'inscription : 20/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Satsuki le Mer 4 Jan 2012 - 13:20

Lu et j'ai adoré ! bonne psychologie des personnages, héroïne intéressante et complexe, belle idée de base. Super contente !

Seul bémol pour moi c'est
Spoiler:
le héros dont elle tombe amoureuse et qui n'a jamais réussi à me convaincre plus que ça.

vivement la suite !
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Roshieru le Ven 6 Jan 2012 - 19:59

J'ai commencé à lire en num'. Déjà, j'aime bien car ça me rappelle les romans YA très sombres qui avaient été traduits autour des années 2000, avec des sagas comme Compte à rebours (qui était un plagiat du Fléau comme je m'en suis rendue compte plus tard) et où une autre qui se passait en Australie sous une occupation étrangère fictive et dont j'ai totalement oublié le titre (ça devenait longuet, j'ai jamais fini). Il y avait des bouquins de R.L Stine pas mal (il ne faisait pas que Chair de Poule !!). Bref, pas mal de collection horrifique à l'époque où cet Éphémère n'aurait pas fait tache : )

Pour le moment, c'est sombre et intelligent. Maintenant, il y a quand même trois volumes et peut-être que ça va devenir caca par la suite mais j'ai eu plein de sentiments nostalgiques rien qu'au premier chapitre...
avatar
Roshieru
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/01/2012

http://cieldunord.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Roshieru le Lun 9 Jan 2012 - 22:00

Ma critique :

Ces derniers temps, j'ai eu du mal à trouver un roman Young Adult capable de me faire revivre mon adolescence, une adolescence où les romans YA ne prenaient pas tous les d'jeuns pour des petites choses sensibles incapables d'encaisser la violence. Certes, les années ont passé et mes souvenirs de collections comme Peur Bleue sont sans doute faussés mais cela ne m'a pas empêché d'avoir un frisson d'horreur lorsque j'ai refermé, il y a quelques mois, le premier volume des Vampires de Manhattan : "ah bon, c'est ça le roman YA nouvelle génération ? Mon Dieu ! Quel bonheur de ne pas être adolescente aujourd'hui !". Quant à Twilight, je l'ai abandonné peu ou prou au moment où miss "gobe des mouches" voit un clan de gens trop trop ténébreux et pâles s'isolant à la même table au réfectoire... Vampire spotted. En tant qu'adolescente, je n'aurais jamais pu me passionner pour ça. Il faut dire que sur la fin, j'étais bien trop occupée à lire Anne Rice et des boy's love...

Honnêtement, ce premier volume du Dernier jardin n'est pas exempt de défauts, à commencer par une fin un peu précipitée et trop vite résolue alors que l'héroïne n'arrêtait pas de nous causer tout du long de la dangerosité papa Linden (aka. "je découpe des femmes dans mon laboratoire"), et des explications scientifiques moyennement convaincantes (le virus, le coup de "les autres continents font plouf dans l'eau"...). Fort heureusement, Lauren DeStefano parvient à nous entraîner dans une dystopie post-Apocalyptique convaincante et cela même alors que la majorité de l'histoire constitue un huit-clos étouffant. C'est grâce à son style, même si cela me dérange toujours de parler du "style de l'auteur" dans une traduction, et surtout grâce à la psychologie travaillée de ses personnages. L'héroïne et narratrice est convaincante dans ses sentiments, parfois ambivalents à l'encontre de ses ennemis. Elle est forte parce qu'elle tient à rester libre mais faible à la fois parce que ce n'est qu'une adolescente de seize ans obligée de grandir trop vite (à cause de la maladie, les femmes meurent à 20 ans, les hommes à 25 !). Elle ne gagne pas à tous les coups mais ne se conduit pas comme une nunuche ou une petite idiote matérialiste (problème de trop d'héroïne dans les romans YA et pour femmes). Ses deux sœurs épouses sont attachantes tant dans leurs qualités que leurs faiblesses. Même Cecily, qui peut sembler avoir le mauvais rôle, est guidée par des sentiments que l'on peut comprendre : recherche d'une figure paternelle sur laquelle se reposer. L'auteur évite aussi le manichéisme outrancier. Linden est prisonnier du monde féerique créé par son père pour lui et son père lui-même semble l'aimer... même si c'est à sa façon, donc très reprochable. La seule fausse note est peut être Gabriel, le serviteur dont l'héroïne tombe amoureuse : il reste en retrait par rapport aux autres personnages. À mon avis, c'est surtout parce qu'il disparaît pendant un tiers si ce n'est la moitié du livre.

Bien entendu, il est évident que l'intrigue constitue une critique des excès de la science et des craintes que l'on peut avoir vis-à-vis des manipulations génétiques sur les humains dans le but de créer une société fondée sur l'eugénisme (chaque individu parfait). Cependant, on aurait tort de croire que DeStefano condamne la science en faveur de la religion (ici la nature). Ainsi, si certains scientifiques apparaissent comme mauvais, on ne peut pas en dire autant des parents de l'héroïne, assassinés pour avoir cherché un remède et qui n'ont - à ce qu'on en sait - fait du mal à personne.

Les lecteurs les plus sensibles pourront reprocher à Lauren DeStefano d'introduire des scènes trop choquantes pour un lectorat d'adolescents ou des idées "sulfureuses". Il est vrai que le roman s'ouvre sur l'enlèvement et les meurtres de jeunes femmes, que l'héroïne et ses "sœurs" sont mariées contre leur gré, que l'une d'entre-elle était une prostituée et que la plus jeune - à peine treize ans - tombe enceinte. Pourtant, j'ai trouvé que DeStefano s'en sortait avec justesse. Il n'y a pas d'apologie du machisme. Jamais DeStefano ne décrit la violence avec complaisance ou ne cherche à exciter le lecteur par des scènes osées. L'héroïne, de par ses réflexions, montre bien que ce monde où les très jeunes filles sont des objets sexuels est devenu fou. Elle ne cherche pas pour autant à rendre les hommes diaboliques. Deux serviteurs ont un rôle plus que positif. Linden n'est pas une créature maléfique vomie de l'Enfer même si certains de ses actes, notamment envers Cecily, sont moralement discutables.

Pour ma part, j'ai hâte de lire le second volume et de voir, surtout, si certaines de mes suppositions vont être abordées d'une façon ou d'une autre.

Spoiler:
Par exemple, j'ai trouvé cette histoire de l'engloutissement des autres continents tout à fait suspicieuse (je crois qu'un des personnages le signale, d'ailleurs) et je me suis dit que ce serait un excellent moyen pour un gouvernement dictatorial (ce que sont les USA à ce moment-là) pour ôter tout espoir à la population et ainsi éviter une rébellion.

On verra bien. Je n'en attend pas trop non plus car je sais que l'on reste dans un roman YA. Ceci dit, il reste encore deux volumes et j'ose espérer que l'on aura quand même une pléthore de révélations sur le virus et j'en passe.
avatar
Roshieru
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/01/2012

http://cieldunord.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Satsuki le Lun 9 Jan 2012 - 22:28

Roshieru a écrit:
Spoiler:
Par exemple, j'ai trouvé cette histoire de l'engloutissement des autres continents tout à fait suspicieuse (je crois qu'un des personnages le signale, d'ailleurs) et je me suis dit que ce serait un excellent moyen pour un gouvernement dictatorial (ce que sont les USA à ce moment-là) pour ôter tout espoir à la population et ainsi éviter une rébellion.

Bah en fait ça fait exactement penser à un autre YA Hunger Games (attention spoil)
Spoiler:

C'est exactement la même situation que dans HG avec le district 13 montré comme le district éradiqué qui existe encore en fait.

Perso YA ou pas c'est pas à ça qu'on voit la complexité ou l'intérêt, Hunger reste complexe, A LA CROISEE DES MONDES ou LE PACTE DE MINUIT aussi. Wink
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Roshieru le Lun 9 Jan 2012 - 23:09

Je n'ai pas lu Hunger : dispo en français ou en anglais en ebook ?

En effet, A la croisée des mondes est un bon souvenir même si, à l'époque, je n'ai jamais eu la patience d'attendre le volume 3 (enfin, me semble que la traduction a mis du temps à arriver ^^"). Et à l'époque aussi on avait des YA très moyens. Mais bon, comme autour des années 2000 c'était la mode des romans d'horreur pour ados, c'était quand même autre chose que certains bouquins que j'ai eu l'immense horreur de lire dégoutté Y avait quand même des trucs culcul la praline pour contrebalancer les histoires de psychopathes, viols et cannibalisme. Bon, comme je disais, peut-être que je trouverai ça mauvais en relisant aujourd'hui (quoi que j'ai relu The Silver Kiss en VO et j'ai pas trouvé ça mauvais). J'ai lu aussi à l'époque des romans adultes qui, quand j'y repense, étaient pas très futfut. Genre, la série de La vampire, je sais pas si je pourrais la relire (elle est au grenier). Bon, la fin est nulle en prime. J'ai relu le début en VO et j'ai eu des frissons... Dommage car l'idée globale est bonne...

(bon, de toute manière, je passe la moitié de mon temps à dénigrer et la moitié de ce que je dénigre est composée de choses que j'aime car j'ai sans doute un penchant pour l'auto-flagellation fou )
avatar
Roshieru
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/01/2012

http://cieldunord.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Satsuki le Mar 10 Jan 2012 - 17:46

Hunger ? français et anglais en ebook oui sans souci (série finie). Dommage le vol 3 de A LA CROISEE est bien le meilleur pour moi. Tiens une qui connait "la solitude du buveur de sang" ^.^ (oui je lis en vf) Meyer avait rien inventé, on avait déjà un vampire torturé et bien plus intéressant que Edward dedans.

Mais c'est HS...
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Mia971 le Sam 7 Avr 2012 - 19:53

"Éphémère", c'est l'histoire d'une nouvelle humanité, d'une tragique humanité. Suite à des manipulations génétiques, l'espérance de vie est en chute libre ... Les femmes meurent à 20 ans et les hommes à 25 d'un mystérieux virus. Afin de sauver l'espèce, des jeunes femmes sont choisies puis enlevées pour devenir les épouses d'hommes riches et puissants. Un homme peut avoir plusieurs femmes et celles-ci vivent dans des tours dorées et attendant de devenir mère parfois à 13 ou 14 ans.
Certaines dystopies nous on proposé des visions difficiles mais celle-ci est carrément horrible !
Nous suivons Rhine qui après la mort de ses parents vit avec son frère jumeau. Elle se fait enlever dans des conditions abominables et finalement choisie par Linden, gouverneur de Floride, se retrouve à jouer les épouses de remplacement au côté de deux autres jeunes femmes.
Bon j'avoue même si l'histoire m'a séduite j'ai trouvé l'ensemble affreusement mou. Bien sur, l'auteure nous imprègne à fond de l'ambiance, des mentalités, des difficultés de cette époque mais ça reste trop mou pour moi ! Par moments, j'ai trouvé le temps long ... Même si l'auteur s'applique à rendre ses personnages crédibles, attachants. Les deux autres "sœurs épouses" de Rhine ont chacune leur caractère. Linden est naïf et totalement contrôlé par son père, un homme issue de la première génération qui vivra vieux et sans soucis, contrairement aux nelles générations d'enfants.

C'est pas mal quand même si c'est pas ma came. L'ensemble manque cruellement d'action pour moi. Je ne pense pas lire la suite, c'est même certain. Ce livre me fait penser à "Rouge rubis" de Kerstin Gier. Bien mais trop mou !
Je n'ai pas été totalement séduite par la couverture. C'est plus les symboles qui m'ont plu. L'alliance encerclé dans un anneau d'or qui conduit à une cage d'oiseau, c'est bien joué. Symbolique forte toute en finesse.
Rhine pourrait être une reine si elle faisait une croix sur son passé, sur sa liberté ... Mais quand il ne nous reste que 4 ans à vivre, je ne pense pas que se soit des concessions envisageable. J'ai bien aimé son personnage mais l'ensemble reste trop plat à mon gout, dommage ....
avatar
Mia971
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 236
Age : 38
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 25/10/2011

http://hibiscus971.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par missi972 le Jeu 12 Juil 2012 - 14:20

Que dire? J'ai apprécié ce livre, j'ai aimé les personnages et j'ai trouvé l'histoire profonde et les sentiments étaient bien developpées.
avatar
missi972
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Froggy80 le Mar 18 Sep 2012 - 20:56

J'ai bien hâte de découvrir ce roman !!! Je me suis procurer les deux premiers tomes lors de la super vente de Milady, Bragelonne & castelmore de ce week-end !!! J'ai hâte de m'y faire ma propre opinion ... :-)
avatar
Froggy80
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 37
Localisation : Là où la vie me mène ...
Date d'inscription : 05/02/2012

http://www.frogzine.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier jardin, Tome 1 : Ephémère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum