Les Ombres de la Nuit, Tome 6: Le baiser du Roi Démon

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Votre appréciation du livre

89% 89% 
[ 8 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
11% 11% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 9

Re: Les Ombres de la Nuit, Tome 6: Le baiser du Roi Démon

Message par Luna05 le Mar 24 Juil 2012 - 20:58

Format poche normalement Wink

Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 1078
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ombres de la Nuit, Tome 6: Le baiser du Roi Démon

Message par Luna05 le Jeu 26 Juil 2012 - 13:13

Kresley Cole fait décidément partie de ces auteurs que j'affectionne tout particulièrement, un univers onirique dans lequel j'ai toujours autant de plaisir à me replonger et où l’enthousiasme ne faiblit pas. Malgré les tomes s’enchainant avec toujours des schémas narratifs similaires, l'auteur parvient néanmoins à se renouveler et à nous maintenir dans cette ambiance furieusement divertissante, absolument déjantée et sensuelle. Un mélange toujours aussi addictif et explosif au possible.
Au vu du tome 5 qui m'avait quelque peu déçu, je redoutais ce nouvel opus tout en trépignant d'impatience de vite connaitre les détails concernant la détention du roi démon car, au vu de son attitude glaçante face à Cade, le pire était à craindre.


Rydstrom Woede, roi déchu du royaume de Rothkalina a peut être trouvé le moyen de récupérer sa couronne et vaincre le sorcier immortel Omort. Pour se faire, il ne lui reste qu'à s'emparer de l'épée magique forgée par Groot afin de pouvoir enfin éradiquer ce fléau empoisonnant ses terres depuis des siècles. Cependant c'était sans compter sur Sabine la reine des illusions et demie sœur d'Omort ayant d'autres plans pour le roi démon. Une prophétie annonce que l'enfant de l'ensorceleuse et de Rydstrom pourrait la libérer du joug de son frère. Ni une ni deux voilà Rydstrom capturé par la jeune femme avec pour devoir l'épouser et lui donner un héritier et ça qu'il le veuille ou non. La danse de la séduction peut alors commencer entre le roi démon et la puissante "Sorceri", une danse qui ne sera pas de tout repos...

Avant d'entamer ce tome j'avais lu ça et là tout en évitant soigneusement toutes révélations, quelques bribes peu flatteuses du caractère de Sabine la reine des illusions, et, au vu de ses caractéristiques atypiques et extrêmes je nourrissais quelques appréhensions quant à parcourir ce volume de peur d'être déçue. Qu'allait bien pouvoir donner ce couple si mal assortie? Je peux le dire haut et fort à présent, que du bonheur et des passages hilarants, touchants, sulfureux et romantiques à souhait. Mes craintes ont été très vite balayés voir éradiqués dès les premières pages. Un véritable plaisir de replonger au cœur du Mythos au côté de l’ensorceleuse et de son roi.

"Le baiser du roi démon" nous fera voyager du monde des humains au royaume de Rothkalina gouverné par le sanguinaire et immortel Omort.
Kresley Cole a pris la très délicieuse habitude de trousser des aventures en parallèles et de les mener de main de maître. Dans "Amour démoniaque", Cade partait à la quête de l'épée du forgeron Groot, pendant ce temps là, Rydstrom était capturé par Sabine nous laissant sans nouvelles du captif. Ce tome ci nous offrira enfin toutes les réponses à nos questions. Comme à son habitude, l'auteur affectionnera les huis clos chauds bouillants entre le couple attisant par la même occasion frustration, attirance, répulsion et bien entendu tendresse et passion. Des faces à faces qui prêteront également à sourire voir pouffer de rires grâce aux répliques sarcastiques de Sabine ainsi qu'aux réactions du fier Rydstrom totalement déstabilisé par la jeune femme. Un jeu de pouvoir hautement jouissif ou chacun tentera de prendre l'ascendant sur l'autre de manière peu orthodoxe.
Ce couple a été pour moi une véritable réussite mêlant audace, humour, tendresse, romance et érotisme. Un cocktail savamment dosé ne cessant de nous étonner. L’héroïne Sabine, jeune "Sorceri" imbue d'elle même, égocentrique à l'extrême, menteuse, voleuse, et sanguinaire n'a eu de cesse de me faire rire. Avec une héroïne aussi politiquement incorrect je ne pensais pas pouvoir m'attacher à elle et pourtant cette dernière est devenue à mes yeux l'une des meilleures héroïnes crées par l'auteur. Malgré tout ses défauts la rendant, soit dit en passant absolument humaine, cette "Sorceri" est pourvue d'une personnalité extrêmement attachante et nous dévoilera très vite ses failles, sa peur viscérale d'Omort ainsi que toutes ses phobies dû à un passé sordide l'ayant rendu telle qu'elle aujourd'hui. Rydstrom quant à lui m'avait fait plus que bonne impression lors de son apparition dans "Charmes", j'attendais donc beaucoup de ce personnage et je dois dire que mes attentes non nullement été déçues. En plus d'être un homme d'honneur, courageux, persévérant, patient, protecteur et aimant, nous découvrirons que le roi démon est également pourvu de beaucoup d'humour. On ressentira au fur et à mesure un attachement profond pour celle qu'il ne souhait pas avoir pour reine, une attirance charnelle qui se muera en un amour véritable et irrévocable.

Avec un couple aussi réussi on pouvait craindre que l'intrigue ne fasse pâle figure, hors même là, Kresley Cole à su mener tout de front. Par ce tome nous retrouverons des visages connus mais également de nouveaux arrivants que nous risquons de très vite retrouver ne serait ce que pour l’Accession car oui, cette guerre se rapproche dangereusement.
Dans ce tome apparaitra la jeune sœur de Sabine, Lanthe. Ce personnage apportera beaucoup à ce roman car au travers de la jeune "Sorceri" nous entrapercevrons le lien fusionnelle et touchant liant les deux sœurs. Deux guerrières se protégeant depuis toujours et quoi qu'il leur en coûte. Un destin les liant indubitablement face à un démon les traquant constamment depuis des siècles. Lanthe malgré ses puissants pouvoirs n'ayant rien à envier à Sabine, dévoilera un visage fragile et perdu derrière sa cuirasse ainsi que la crainte d'affronter Thronos le démon plus qu'ambigu et obsessionnel la recherchant sans relâche.
Je me souviens d'un certain Lothaire étant apparu dans "Morsure secrète" puis, dans un autre tome il me semble sans toutefois me laisser un souvenir impérissable. Je dois dire qu'à présent ce n'est plus le cas et il me tarde de retrouver ce vampire follement énigmatique au vu de ses actions n'étant guidées que par un but connu de lui seul. Que dire de l'Immortel Omort à part que ce dernier m'a totalement surpris dans le bon sens du terme, son attitude et ses réactions envers Sabine m'ont totalement stupéfaites et déstabilisés. Je ne savais plus si je devais le détester ou le plaindre?
Pour finir impossible de ne pas citer la disjonctée proto Valkyrie et entremetteuse du Mythos, Nix. Plus on avance dans cette saga et plus je l'apprécie bien qu'elle m'exaspère tout autant. Toujours aussi charismatique et déconnectée de tout, cette immortelle de 3000ans nous montrera cependant un autre visage que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir bien que furtif.
Dernier point à souligner et qui m'a fait sourire lors de la lecture de ce passage, le gros clin d’œil de Kresley Cole à Gena Showalter concernant les futures vacances de Nix à Budapest, une amusante allusion quant à une certaine visite de la proto valkyrie chez des guerriers immortels.

Voici un tome que j'ai adoré et dévoré monstrueusement vite non sans déplaisir de la première à la dernière page. Un pur délice d'action, d'humour, de romance et d'érotisme. Une saga toujours aussi captivante, originale et savoureuse ne nous lassant nullement. Je n'ai qu'une chose à ajouter, vivement la suite.

avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ombres de la Nuit, Tome 6: Le baiser du Roi Démon

Message par aradia le Lun 8 Juin 2015 - 17:35

Alors là, mauvaise surprise pour ma part Surprised
Des deux frères c'est Rydstrom que je préférai, mais en lisant ce tome le concernant, je ne sais pas je ne suis pas rentrée complètement dedans. Et Cadéon m'a paru bien plus intéressant.
J'ai trouvé qu'on rentraient dans un univers un peu sombre, mais au moins on avance un peu plus concernant l’Accenssion.
Le personnage de Sabine ne m'a pas vraiment marqué. Qu'elle soit du côté du mal ne m'a posé aucun problème, mais je ne sais pas, quelque chose m'a bloqué dans son personnage contrairement à Lanthe la soeur de Sabine.
Sur les 6 tomes que j'ai lu de cette saga, celui-ci est malheureusement celui que j'ai le moins apprécié, pas de coup de coeur cette fois-ci😕

Par contre je suis d'accord avec l'avis de certaine: qu'est ce que c'est HOT chaud
avatar
aradia
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 679
Age : 29
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ombres de la Nuit, Tome 6: Le baiser du Roi Démon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum