Entre deux feux, les chuchoteurs

Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION DU LIVRE:

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

Entre deux feux, les chuchoteurs

Message par Lila le Lun 11 Avr 2011 - 8:14



Entre deux feux, les chuchoteurs
de Tiffany Schneuwly

Éditions Mon Petit Éditeur

Sortie le 10 décembre 2010
Grand Format / 182 pages / 19€

Présentation de l'éditeur:
Eurielle est une jeune fille de vingt ans, discrète et de nature très solitaire. Malgré le fait que sa vie soit plutôt calme et banale, elle savoure l’autonomie qu’elle a pu acquérir grâce à des parents peu présents qui ne souhaitaient pas avoir d’enfant.
Elle voit cependant les barrières qu’elle a dressées autour d’elle se fragiliser lorsqu’elle rencontre deux étranges personnages qu’elle semble être la seule à voir.
Malgré tous les efforts qu’elle fait pour se persuader que ces deux êtres sont le simple fruit de son imagination, la réalité la rattrape lorsqu’elle subit un accident et se retrouve propulsée dans un autre monde, le Royaume des Anges, auquel elle ne semble pas si étrangère. Eurielle va alors devoir trouver sa place entre ces deux mondes qui semblent dépendre entièrement d’elle.

L'avis de Lila:
Le synopsis de ce roman m'avait beaucoup intriguée, c'est pourquoi j'étais plus que ravie lorsque l'on m'a donné l'occasion de le chroniquer.
Ma lecture terminée, mon sentiment est, je dois l'avouer, très mitigé, car si ce livre possède des qualités indéniables, il n'est pas exempt de défauts, et il est plutôt difficile d'en faire abstraction.

L'idée de départ est intéressante et l'histoire intrigante, même si on n'évite pas certains clichés et qu'on trouve ça et là quelques incohérences.
Tiffany Schneuwly nous brosse le portrait d'anges qui viennent souffler à nos oreilles des conseils pour nous guider, le tout sans tomber dans la niaiserie ni même aborder de grandes théories religieuses, ce qui n'est pas une mince affaire, on peut lui concéder.
Ces anges ne sont pas parfaits, ils sont presque aussi humains que les humains qu'ils ont pour but de guider, aussi bien dans leurs forces que dans leurs faiblesses.
Parmi ces anges, des anges blancs et des anges noirs qui se livrent une guerre dont notre monde est l'enjeu.

C'est alors que deux de ces anges croisent la route d'Eurielle, l'héroïne, et c'est là que ça se gâte, aussi bien pour les personnages du roman que pour le roman lui-même, malheureusement.
Là encore, intégrer à ce monde angélique une simple jeune fille ayant un destin à accomplir, c'était vraiment intéressant comme idée. Mais cette Eurielle n'est pas franchement attachante. En théorie, elle a tout pour être une grande héroïne, de son passé tragique à sa gentillesse indéniable, mais en pratique, le personnage manque cruellement de profondeur et ça se ressent de la première à la dernière page.
C'est également le cas des autres personnages. Ainsi les gentils sont gentils, et les méchants très méchants, point. Le pire étant probablement les horribles parents d'Eurielle, qui ne sont pas crédibles pour un sou.

Le manque de psychologie et de profondeur des personnages conduit à des réactions qui sont pour le moins incompréhensibles. Ainsi, lorsque Eurielle apprend plusieurs révélations à la suite qui enverraient le plus costaud en psychanalyse jusqu'à la retraite, elle se contente de trouver ça normal, ne remettant absolument rien en cause.
De la même façon, on assiste à des scènes où Eurielle dit des choses telles que "Je n'avais pas l'habitude de voir cette fille triste", alors qu'elle a vu la fille en question pour la première fois cinq minutes avant (ce qui ne les empêche pas d'être déjà les meilleures amies du monde)...
Eurielle aura beaucoup de réactions de ce genre avec d'autres personnages du roman, ce qui peut vite sembler agaçant, surtout lorsqu'on nous présente l'héroïne comme une solitaire et qu'on la voit s'accrocher aux premiers venus sans jamais se poser de questions.

Ce roman n'est pas mauvais, l'histoire qu'il raconte pourrait même être passionnante, mais les personnages auraient mérité d'être plus travaillé et leurs relations développées de manière plus cohérente.
Malheureusement ces quelques défauts sont gênants à la lecture, puisqu'ils concernent les personnages principaux, ceux auxquels on est censé s'attacher. De ce fait, même si l'histoire en fond est prometteuse, il est difficile de s'investir dans ce roman, qui en plus se déroule sur plusieurs tomes.

L'écriture est cependant fluide et les descriptions plutôt réussies, nul doute qu'avec la maturité et l'expérience, Tiffany Schneuwly écrira des romans passionnants. C'est un premier livre honnête et prometteur pour la suite.

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8377
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux feux, les chuchoteurs

Message par MilieWB le Mer 18 Mai 2011 - 19:26


J'ai moi aussi lu ce roman que j'ai trouvé particulièrement attachant. Je vous en livre ma chronique, pour un avis qui diffère quelque peu:

ENTRE DEUX FEUX LES CHUCHOTEURS

Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir…La vie est un savant dosage des deux, mettant à profit les qualités et les défauts de tous pour exister pleinement, dans la différence et l’entente.

On peut être gentil, doux, respectueux, tout en étant un peu taquin et diaboliquement espiègle.

C’est en tout cas ce que nous livre Tiffany Schneuwly dans « Entre deux feux, les chuchoteurs ».



Les chuchoteurs sont des anges, certes, mais loin de la mièvrerie que l’on peut attendre des anges classiques au bonheur rayonnant qui nous sont familiers. Les anges de Tiffany Schneuwly sont plutôt des consciences, invisibles, qui vous inspirent retenue ou audace selon les circonstances, chuchotant conseils, précautions et encouragements à votre oreille. Invisibles, jusque là. Jusqu’à ce que deux d’entre eux croisent le chemin de cette jeune fille prénommée Eurielle qui vit dans la richesse d’un monde pourtant peu enviable, entre des camarades avec lesquels elle se sent en décalage et des parents pourris, n’ayons pas peur des mots.

Elle les voit et cette vision va tout changer pour elle. Et pour nous. Commence alors le récit d’un parcours initiatique hors du commun, loin des sentiers (re) battus des récits angéliques.

Point de dieu ni de diable, mais des impulsions faites au libre-arbitre, équilibre d’un souffle comme sur la couverture qui fait voler en symbiose le noir et le blanc des plumes.

Tiffany Schneuwly déroule avec simplicité et une délicieuse naïveté une histoire captivante, sans essayer de paraître dans un dictionnaire de citation mais en tentant un récit clair, posé, palpitant. Dans un style fluide, elle fait montre d’un talent certain pour les descriptions, comme d’une imagination fertile. Ses personnages sont d’ailleurs bien définis, avec une mention spéciale à Erwann qui n’a pas fini de me captiver. Ange noiraud espiègle, gentiment tricheur et pourtant délicieusement entêtant, sorte de bad boy angélique, ou ange un brin positivement démoniaque au charme que j’imagine ravageur…



Loin d’être cousue de fil blanc, l’histoire peut être à première vue perçue comme convenue mais elle réserve aussi son lot de surprises. Première partie de la saga, elle tient ses promesses, mettant en place des personnages que l’on aura plaisir à retrouver très vite, et surtout à voir évoluer. La fin ouverte laisse entrevoir ce que pourra être le deuxième tome des aventures d’Eurielle, qui va poursuivre son parcours initiatique et se retrouver confronter à des dangers encore plus puissants, la révélant non plus comme l’ado qu’elle était encore presque dans ce premier tome mais comme l’adulte qu’elle doit devenir pour mener à bien sa mission.



C’est un véritable coup de cœur littéraire que ce petit roman a priori sans prétention, paru chez « Mon Petit Editeur ». Soigné, il nous révèle aussi entre les lignes une critique bien lancée de notre société, prouvant qu’en plus il n’est pas dénué de profondeur.

On ne peut donc qu’attendre la suite avec impatience et guetter les projets de Tiffany Schneuwly pour se régaler encore de son imagination.

avatar
MilieWB
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 37
Localisation : Anor
Date d'inscription : 09/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum