Chroniques des Terres sans Lune, tome 1: le Sang des Nahdas

Aller en bas

Votre appréciation du livre

100% 100% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

Chroniques des Terres sans Lune, tome 1: le Sang des Nahdas

Message par karen le Mer 9 Mar 2011 - 9:32



Chroniques des Terres sans Lune
Tome 1: Le Sang des Nahdas

de Patricia Torrente

Éditions Bayard Jeunesse

Sortie en mars 2008
Format broché / 613 pages / 15 €


Présentation de l'éditeur :

Les Humains et les Gris-Roches se vouent depuis toujours une haine féroce, car chaque peuple accuse l’autre d’envoyer sur le pays les Dévoremondes. Ce sont des monstres fantomatiques, qui créent sur leur passage des « trous » où plus rien ne pousse. Quant à ceux qu’ils touchent, ils tombent dans un coma irréversible et deviennent des Dormants.
Au village de Triss, seule Méïra, la guérisseuse, réussit parfois à réveiller l’un d’eux. Son fils, Narcisz, habile chasseur, tombe un jour dans une embuscade tendue par des Gris-Roches.
Il doit affronter Bémoth, un jeune guerrier dont c’est le premier combat. Mais ce combat est truqué : le chef Gris-roche veut l’échec de Bémoth. Narcisz s’en rend compte. Touché par le
courage et le désespoir de son adversaire, il le protège d’un coup fatal porté par le chef. Laissés tous deux pour morts à l’issue de cette joute, le chasseur et le guerrier sont soignés par Méïra.
C’est le début d’une amitié insolite… et interdite !
Si les prêtres du village, les hiéreutes l’apprennent, ils tueront les jeunes gens.
Un seul salut : la fuite ! Commence alors un long et aventureux périple, où l’Humain et le Gris-Roche vont faire de multiples rencontres, les sorciers de Caldonne, les forgerons Bosmènes, les moines-conteurs de Hellun, les ignobles Mollechairs… C’est au cours de ce voyage que Narcisz résoud le secret de ses origines : il est le fils d’un Nahda, un de ces êtres de légende vivant sur les terres boréales.
Les deux compagnons découvrent alors qu’ils sont les élus, ceux que désigne une ancienne prophétie, car ils ont vaincu l’inimitié entre leurs peuples.
Leur mission, désormais : mettre fin à la malédiction des Dévoremondes, née d’une grave erreur
des dieux au temps des origines…


Avis de Tremendous (ou Clémentine si vous préférez):

Narcisz a 14 ans. Mais il n’est pas tout à fait un humain. Il vit dans un monde où le merveilleux se mêle au fantastique et où toutes sortes de créatures vivent ensemble mais pas toujours en harmonie. Patricia Torrente a créé un monde extrêmement original, peuplé de créatures nouvelles et sans équivalent jusque là. Ici nous n’avons pas affaire à des elfes, des nains, des ogres, des loups garous ou des vampires, mais à des Gris-Roches, des Nahdas ou des Dévoremondes.
Narcisz et sa mère Meïra vivent à l’écart du village. Meïra, guérisseuse, soigne les Dormants qui ont été touchés par les Dévoremondes, créatures infâmes qui effacent un peu tout ce qui se trouve sur leur chemin. Les humains détestent les Gris-Roches, soupçonnés d’avoir lancé ce fléau sur eux.
Dans le même temps, Bémoth, jeune guerrier gris-roche, est en « stage » pour devenir un guerrier reconnu et pour rencontrer son père Sohl l’Architecte. Seulement pour devenir un véritable guerrier et rentrer dans la cité des hommes, il doit tuer un humain.
Une étrange rencontre opère alors. Narcisz sauve Bémoth alors que celui-ci voulait le tuer, et contre toute attente une amitié inébranlable se noue entre les deux garçons. Une étrange prophétie les contraint à prendre la fuite et à entreprendre un long voyage. Ils parcourent de multiples contrées, passant des montagnes Dents d’Ardoises, à la forêt Manjongle, en n’oubliant pas Caldone la ville des sorciers, Dûm la cité maudite et j’en oublie. Ils rencontreront une multitude de peuples aux coutumes différentes des leurs, tant d’êtres qui lieront à jamais leur destin. Une formidable épopée contre la guerre, le Mal avec un grand M. Narcisz et Bémoth trouveront l’amour, la peur, l’amitié, le courage, et toutes ces émotions et sentiments qui font de nous des humains.

Ce roman est un réel coup de cœur. Il est empli de poésie. Digne de Tolkien, ce monde nous entraîne dans un conflit mouvementé. Mais ce n’est pas seulement une épopée emplie de batailles devant permettre au Bien de triompher du Mal. C’est une quête initiatique visant à faire grandir les personnages et à leur faire prendre conscience des points positifs de la diversité de leur monde. C’est aussi en quelque sorte notre quête initiatique puisque les messages abondent : l’espèce de racisme engendré par l’ignorance de l’autre, la quête d’identité, l’aveuglement total de certains humains, l’exclusion. Les sujets sont absolument divers et intéressants. Il y a une réelle originalité au niveau des races, des armes, de la géographie etc … C’est tout un univers que Patricia Torrente a créé, et je pense que chacun verra dans ce livre son explication personnelle. Les descriptions sont tout simplement magiques. Quand je lisais, ça ne m’aurait pas étonné de me retrouver en montagne par exemple. C’est aussi très frais, rien n’est lent, déjà au début du livre, prise dans l’histoire je me demandais ce qu'elle pourrait inventer d’autre pour les 500 pages suivantes. Mais je me trompais, il n’y aucune répétition. Les personnages sont divers et variés, on peut alors se reconnaître dans chacun d’eux. On voit aussi que partout, dans chaque race il y a des bons et des méchants. Cependant tout n’est pas noir, tout n’est pas blanc. Tout est magique, une magie qui déborde des paysages, des personnages, de l’univers même.
Dernier point positif et original : à la fin du livre, il existe un Glossaire des personnages, de la géographie, un bestiaire, un herbier, un autre glossaire des coutumes peuplades et langues ainsi qu’une bibliographie car à chaque niveau l’on découvre un extrait d’un document provenant de ce monde.

Franchement je conseille réellement ce livre à tout le monde, il peut séduire aussi bien une bonne lectrice de 10 ans (quoique c’est mieux de commencer vers 12) jusqu’au plus âgés! Les sujets évoqués sont très profonds et nous plongent sans cesse dans la réflexion.. C’est un magnifique exemple d’heroic fantasy comme il en faut dans une bonne bibliothèque. Je vous le conseille, à vous d’en profiter ! Bonne lecture !



15,11 EUR
Achat Fnac
avatar
karen
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1221
Age : 39
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/08/2010

http://karenharroch@hotmail.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum