Au bout de la nuit (Rizzoli / Isles #5)

Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION DU LIVRE:

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Au bout de la nuit (Rizzoli / Isles #5)

Message par Lila le Dim 20 Fév 2011 - 16:10

Au bout de la nuit
(Rizzoli / Isles #5)
De Tess Gerritsen



Éditions Presses de la Cité
Sortie:20 mai 2009
Grand Format (356 pages)
Prix: 19,95 euros
Titre original : Vanish


Présentation de l’éditeur :
Déclarée morte après une noyade et attendant d’être autopsiée, une inconnue se réveille brusquement à la morgue. Désormais bien en vie, la jeune femme abat un garde avant de prendre plusieurs personnes en otage dans l’hôpital. Parmi elles, Jane Rizzoli, inspectrice de la criminelle enceinte de neuf mois. Qui est cette inconnue ? Et que veut-elle ? Jane survivra-t-elle à cette longue nuit pour résoudre ce mystère ?

Extrait :
De ses mains tremblantes, elle entreprit de libérer le troisième corps. Le plastique s’entrouvrit sur le visage blême d’une jeune femme aux cheveux noirs et aux lèvres cyanosées. En écartant les pans, Maura vit un corsage mouillé, plaqué sur la chair pâle, et un cou scintillant de gouttelettes gelées. Elle souleva le corsage et aperçut deux seins ronds, une taille svelte.
Le torse, intact, n’avait pas encore reçu l’outrage d’un bistouri. Les doigts et les orteils étaient violacés, les bras marbrés de bleu.
Elle toucha du bout des doigts le cou de la jeune femme, sentit sa peau glacée. Elle approcha au maximum le visage de ses lèvres, à l’affut d’un murmure, du moindre souffle d’air contre sa joue.
Le cadavre ouvrit les yeux.
L’avis de Lila:
Aux États-Unis, des milliers d’immigrés clandestins passent chaque année les frontières illégalement dans l’espoir de vivre une vie meilleure.
Des réseaux mafieux se sont organisés pour en tirer profit. En échange de sommes d’argent conséquentes, ils s’engagent à aider ces immigrés à passer la frontière et à s’intégrer aux USA.
Dans la majorité des cas, ces clandestins seront ensuite exploités par ces mêmes réseaux mafieux (prostitution notamment). Il n’existe que peu de solution pour ces victimes, vivant dans la clandestinité, et effrayées à la fois par leurs bourreaux et par les représentants de la loi qui pourraient les faire expulser.

Tess Gerritsen nous raconte ici l’histoire de Mila, jeune orpheline d’origine Biélorusse, à peine âgée de 17 ans, qui se retrouve prisonnière d’un de ces réseaux mafieux.
Son récit, écrit à la première personne, est bouleversant. On y suit ses rêves, ses espoirs et ses désillusions. Sa descente aux enfers également, dans un univers dont on préfère bien trop souvent oublier l’existence.

Mais quel est le lien entre Mila et cette autre jeune femme, retrouvée noyée et déclarée morte, qui se réveille à la morgue et prend par la suite tout un hôpital en otage ?
Hôpital dans lequel Jane Rizzoli vient de se faire admettre en vue de… son accouchement !
Autant dire que cette nouvelle affaire va rapidement prendre une tournure personnelle, surtout quand l’agent du FBI Gabriel Dean découvrira que sa femme, sur le point d’accoucher, fait partie des otages. Son calme et son pragmatisme légendaire en prendront un coup, laissant entrevoir le père angoissé pour son enfant à naitre et l’époux passionnément amoureux de sa femme. On veut le même à la maison !

Beaucoup d’émotions et de suspense une fois de plus. On alterne entre le récit de Mila, douloureux et pathétique, et la prise d’otage, angoissante et oppressante.
On s’inquiète pour Jane, bien dépourvue face à cette prise d’otage peu conventionnelle, qui tente de se maitriser malgré les contractions qui se rapprochent inéluctablement.

Les personnages que nous avons appris à connaitre et à apprécier font face à une situation inédite et ne peuvent agir selon leurs habitudes. Nous les découvrons sous un nouveau jour, partageant leurs émotions et attendant impatiemment le dénouement de l’histoire.

Roman difficile à lâcher une fois entamé, Tess Gerritsen nous offre encore un thriller de grande qualité, avec tous les ingrédients nécessaires à une intrigue passionnante, et qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page.

_________________

"Toute lumière ne brille pas vers l'extérieur.
L'obscurité n'est pas forcément l'absence de lumière."
avatar
Lila
Rédact'Correctrice zélée
Rédact'Correctrice zélée

Féminin
Nombre de messages : 8408
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum