L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Invité le Dim 27 Sep 2009 - 14:15



L'ange de la nuit
Tome 1 : La voie des Ombres

de Brent Weeks

Editions Bragelonne
Collection Fantasy

Sortie le 19 février 2009
Grand format / 546 pages

Réédition le 15 avril 2015
Format relié / 512 pages / 16,90 €


Editions Milady
Collection Fantasy

Sortie le 20 mai 2011
Format poche / 552 pages / 9,20 €


Présentation de l'éditeur :

Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles. Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps. Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'œil et à prendre des risques -comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti. Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le pile précieux...
Biographie de l'auteur :

Brent Weeks, né en Arizona, passa quelque temps à parcourir le monde, comme Caine, le héros de Kung Fu, à s'occuper d'un bar et à corrompre la jeunesse (mais pas en même temps), avant de commencer à écrire sur des serviettes en papier de restaurants. Enfin, un jour, quelqu'un décida de le payer pour ça.

L'avis de Phooka :


Durzo est un assassin, mais pas n’importe quel assassin, un pisse-culotte. Tel est le nom donné à ces assassins, possédant le « don » (soit dit en passant j’aimerais bien comprendre pourquoi on les appelle « pisse-culotte »). Azoth est un pauvre gamin des bas-fond de la cité. Il appartient à une « bande » dont le chef , « le Rat », est un horrible personnage, qui maintient l’ordre dans son clan en terrorisant et en violant ses « sujets », de pauvres mômes de 6 à 12 ans. Pour échapper à cette violence et à la misère Azoth veut devenir l’apprenti de Durzo, pour ne plus jamais devoir craindre pour sa vie, mais le prix à payer va être très élevé…

Alors je vous le dis tout de suite, si vous cherchez un livre drôle et léger, passez votre chemin ! :))
Parce que Brent Weeks, c’est noir, très très noir !
Première trilogie de cet auteur, premier essai et essai plutôt réussi ! L’écriture de Weeks est nerveuse, pleine d’envie et d’enthousiasme. Par contre l’auteur ne fait pas dans la dentelle, c’est le moins que l’on puisse dire ! Viols, putes, souffrances et morts sont présents quasiment à toutes les pages. Roman initiatique oui, mais l’initiation se fait vraiment dans la douleur. Pauvre Azoth ! Il devient l’apprenti de Durzo, il va devoir changer de vie, de personnalité, d’amis, il va rayer toute sa vie précédente pour devenir lui aussi un pisse-culotte. Il va rencontrer des personnages hors du commun, qui souvent se révèlent pleins de surprises (souvent mauvaises !). et il va s’enfoncer dans son « creuset de malheurs » pour en ressortir grandi …ou pas.
Le roman démarre assez lentement au niveau du rythme, puis il s’accélère au fil des pages ! La violence y est omniprésente et les personnages sont souvent machiavéliques, qu’ils soient du coté des « gentils » ou des « méchants ». Les révélations fusent, les combats se succèdent, les morts se comptent par centaines ! Autant dire que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde, mais ce n’est pas un conte pour enfant !
Le personnage de Durzo, cet assassin sans état d’âme, fait un peu penser au personnage de Waylander de Gemmel ou à Locke Lamora (d’où les références dans la biographie de Weeks). Ce n’est pas un personnage sympathique, mais par contre il est fascinant ça oui !
L’autre point fort de cet Ange de la nuit, c’est la multitude de personnages secondaires si variés ! On est loin des archétypes classiques. Mais ce point fort peut se révéler aussi un point faible du roman. Les personnages sont tellement nombreux que parfois on peut s’y perdre, mais surtout certains apparaissent le temps d’un demi-chapitre et ne reviennent pas dans le cours de ce premier tome. Je suppose bien évidemment qu’ils réapparaitront dans les tomes suivants, mais parfois ça laisse un arrière gout d’inachevé. Mon autre reproche concerne les transitions un peu brutales d’un chapitre à un autre. La façon de Weeks de faire vieillir Azoth manque parfois un peu de continuité, même chose pour l’apparition souvent brutale des personnages secondaires. C’est le prix à payer pour cette écriture très nerveuse de l’auteur. Une écriture enthousiaste et pleine d’envie, mais qui pêche parfois par un manque de fluidité.
Soyons clair, ces défauts ne m’ont pas empêchée d’apprécier énormément la lecture de ce roman et c’est avec plaisir que je me plongerai dans la suite

Un bon point que je tiens à souligner aussi, c'est que l'auteur ne nous laisse pas, à la fin de ce premier tome, dans une situation telle qu'il faille se ruer sur la suite! (Ce qui se fait de plus en plus souvent et devient parfois pénible).


En résumé : « La Voie des Ombres » est un roman puissant et très noir, peut- être un peu "confus" parfois du fait du nombre de personnages, mais je suis sûre que beaucoup de mes points d’interrogation vont trouver leurs réponses dans la suite que j’ai hâte de lire !




-- EUR
Achat Fnac


8,74 EUR
Achat Fnac


16,90 EUR
Achat Fnac


Dernière édition par Ivy le Sam 3 Oct 2009 - 20:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par osthato le Dim 27 Sep 2009 - 14:19

Ça doit être pas trop mal ^^.
avatar
osthato
Grand Mage
Grand Mage

Masculin
Nombre de messages : 2621
Age : 26
Localisation : Perdu quelque part dans les landes de mon imaginaire.
Date d'inscription : 30/08/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Phooka le Lun 13 Sep 2010 - 11:56

Une série à lire!
bientôt la chronique du tome 2!
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par fairytales le Lun 13 Sep 2010 - 14:18

bonne critique Phooka ! j'aime toujours tes critiques^^"
J'ai moi aussi pensé à Waylander pour Durzo lors de ma lecture Very Happy Mais cette trilogie est très bonne, je ne me suis pas ennuyée et je trouve qu'on s'immerge très facilement de cet univers.
Par contre c'est clairs qu'avec le nombre de perso, on peut vite s'emmêler les pinceaux, j'ai lu le T1 et le T2 avec 3 mois d'écart, j'ai dû mal à me rappeler qui est qui Rolling Eyes
Et puis à titre personnel, j'ai rencontré l'auteur au Salon du livre et c'est un type super sympa et drôle, j'apprécie d'autant plus ses livres Very Happy
avatar
fairytales
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1525
Age : 32
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Phooka le Lun 13 Sep 2010 - 14:21

Merci Fairy!!!

J'ai laissé passer qqs 6 mois entre le tome 1 et le tome 2 et j'ai ramé pour m'y retrouver au début, mais ensuite ..quel plaisir!
Le tome 3 attend sagement pour le moment que je lui trouve un peu de temps, mais j'ai hâte!
Quelle veinarde tu fais d'avoir rencontré l'auteur!
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par mygale le Lun 13 Sep 2010 - 15:07

Je pense que ca pourrait plaire a mon cher et tendre
avatar
mygale
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 428
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/10/2009

http://mygale.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par fairytales le Lun 13 Sep 2010 - 15:11

C'est pour ça que j'aime bien quand certains auteurs nous font de rapide résumé du tome précédent quand il s'agit de livres constituant un cycle. Ça permet aux lecteurs de se resituer dans l'histoire sans avoir à relire le tome précédant, et puis quand il s'écoule une année entre les sorties de chaque tome, c'est bien utile, enfin... Rolling Eyes

Ce premier tome avait été un coup de cœur, j'ai trouvé ça rafraîchissant comme lecture.
avatar
fairytales
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1525
Age : 32
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Michaëla le Sam 6 Nov 2010 - 14:38

J'ai mis pas mal de temps avant de le finir, mais je suis contente.

C'est vrai que le nombre de personnages m'a donné du fil à retordre, des fois je savais plus qui était qui... mais j'arrivais toujours à mis retrouver.

Cela dit, l'histoire en elle-même est bien faite, mais je ne pensais que le livre serai aussi noir. J'ai bien aimé, sa change.

En tous cas, j'ai hâte de lire le tome 2 mais j'en ai plein à lire avant et je vois que ca va être compliqué de replonger dedans comme il faut... scratch
avatar
Michaëla
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 14/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Phooka le Mar 15 Fév 2011 - 12:37

Waouhhh!
ca sort en poche?
Jetez vous dessus c'est une série fabuleuse!!!
(J'espère que j'ai mis ma chronique sur le GF Bragelonne..je file voir)
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Zina le Dim 15 Mai 2011 - 20:26

Ca faisait très longtemps que j'avais envie de lire cette série et j'ai été vraiment ravie de voir que Milady allait les rééditer en poche.
J'espère que ça me plaira autant que je l'ai attendu Very Happy
avatar
Zina
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/06/2010

http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Sly le Lun 22 Aoû 2011 - 19:17


Ce livre trainait dans ma pal depuis... 5 mois (déjà ?!) ! Et si j'avais su que cette histoire serait un tel coup de coeur, je l'aurais lu beaucoup plus tôt !

Une mise en place de l'histoire très sombre, très dure. La violence règne dès les premières pages du livre.
Le vocabulaire utilisé et violent et cru, et accentue l'impression de malaise que l'auteur veut faire ressentir à ses lecteurs.
Le style d'écriture est fluide, vraiment très agréable à lire. Un point cependant qui n'est pas dans le livre mais qui aurait été très utile durant la lecture, c'est un lexique, afin de pouvoir mieux comprendre et se repérer dans les termes utilisés.

Cotés personnages, on sens tout de suite que l'auteur les à travaillés.
Durzo Blint, le pisse-culotte, est sans aucun doute mon personnage préféré. Froid, mystérieux, complexe, c'est le personnage le plus énigmatique de l'histoire. Un coup on l'adore, un coup on le maudit, il ne fait rien qui ne serve pas ses propres intérêts. Très dur envers son apprenti, autant pendant ses entraînements que dans ses paroles, il n'en reste pas moins protecteur, même si ses actions nous laissent souvent mitigés.
Logan est également un personnage que j'apprécie beaucoup. Meilleur ami de Kylar, c'est une force de la nature. Droit et loyal, il trouve toujours la force de rester debout malgré les malheurs qu'il a vécu.
Kylar lui, enfant des rues devenu apprenti pisse-culotte, est un personnage très attachant. Tout le temps pris entre deux feux, il doit choisir entre la promesse faite à son maître et ses propres sentiments. Autant dire que ca lui réserve de belles surprises... !

L'intrigue est très bien ficelée. Entre complots politiques, meurtres et trahisons, l'auteur nous mène dans une intrigue des plus complexe. Plus l'histoire avance et plus le nœud se complique et se resserre. Une chose est sûre, Brent Weeks est fort. Très fort. Il nous promène dans son histoire comme un toutou au bout d'une laisse ! Et nous pauvre lecteur, nous suivons ! Autant dire que c'est très frustrant !

Petit plus, des ellipses temporaires font leurs apparitions lors de l’entraînement de Kylar. Ca ne dérange absolument pas et permet justement de garder une part de mystère, comme si Durzo Blint se méfiaient même des lecteurs et voulait garder sous silence les secrets de ses connaissances. De plus, ca permet de passer plus rapidement une partie qui serrait vite devenue lassante et répétitive à la longue.

Bref, pour résumer, gros gros coup de coeur pour cette lecture. Merci à Kincaid de l'avoir proposé en lecture commune, sans quoi il serait encore à attendre bien sagement dans ma pal que je me décide à le lire !
Un dernier mot ? Je veux la suite !!
avatar
Sly
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 220
Localisation : Isengard
Date d'inscription : 04/03/2011

http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Zina le Ven 26 Aoû 2011 - 22:31

Comme toi j'ai tout simplement adoré !! et Durzo est également mon perso préféré ^^ en voilà un qui ne peut laisser indifférent !
une critique plus complète ici.
le tome 2 est aussi bien et je m'attaque dès ce soir au 3 Very Happy
avatar
Zina
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/06/2010

http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Kiriothus le Dim 5 Aoû 2012 - 0:40

Je viens de terminer ma lecture, et j'ai lu les avis précédents. Je dois dire que j'ai un peu pensé à Locke Lamora, moi aussi, au départ en ce qui concerne Durzo, mais... Non, non, et non. Locke Lamora est sans aucun doute le personnage de littérature que je préfère, c'est mon amour d'encre, voyez-vous (non, sans blague, c'est vrai), et au final, il n'a strictement rien à voir avec Durzo. Par contre, j'ai énormément pensé à l'assassin royal, de Robin Hobb, dans le sens où il y a cet apprentissage de l'art de l'assassinat, même si encore une fois, c'est très différent. Tout comme pour la "ressemblance" avec Locke, c'est plus une analogie : le concept de l'apprentissage de l'assassinat fait penser à l'assassin royal, tandis que celui de la nécessité de s'incruster dans la vie des personnages, notamment, fait penser aux Salauds Gentilhommes (non parce que je ne veux pas avoir l'air d'engueuler qui que ce soit pour la référence à Locke).

Plus sérieusement, c'est un vrai coup de coeur. De la fantasy comme ça, j'en veux tout le temps. Alors, il faut bien être d'accord dès le début : ce n'est pas un bouquin que l'on lit en deuspi sans trop se concentrer, un truc léger, facile et sans prise de tête. Non, là, en plus d'être sombre, noir, parfois tragique, très triste et limite déprimant, c'est dense. C'est de la vraie fantasy, avec des pages entières de texte presque sans aucun dialogue (j'adore), des explications politiques très pointues, des systèmes entièrement inventés mais tout de même fascinants, un monde à la fois très proche et très différent du notre, qui recèle des mystères dont on n'a même pas idée, qu'on ne comprend pas forcément tout de suite, mais tant pis, parce qu'on avance, on dévore, avec avidité, il faut le dire, les chapitres qui passent sans qu'on s'en aperçoive.

L'histoire en elle-même est à la fois classique et difficile à raconter, puisqu'il n'y a pas qu'une histoire, il y en a plusieurs, et peut-être même plus que je serais capable d'en nommer. C'est aussi pourquoi il faut être attentif, parce que parfois, une histoire en cache une autre, et la compréhension de l'une nécessite la maîtrise de l'autre. C'est un roman qui fait fonctionner le cerveau. L'auteure a un style plaisant, très vif et très direct,sans place à la fanfaronnade du type qui veut se donner l'air malin, avec la capacité cependant d'écrire des passages très émouvants, de parler d'amour avec une justesse incroyable, et de décrire ce qu'est la loyauté avec une précision poignante. J'ai eu plusieurs fois l'impression en lisant ce premier tome que les mots étaient choisis avec minutie, qu'ils étaient placés à leur place exacte, comme on déposerait des carrés de verre pour former une mosaïque complexe (la fatigue me rend un peu chiante dans ma façon d'écrire, désolée d'avance). Bien sur, parfois on voudrait en savoir un peu plus, sur le passé des personnages, sur les années qui ne sont pas décrites, et on se demande pour quelle raison de telles impasses sont faites, avant de réaliser qu'en dire plus aurait probablement été inutile et rébarbatif. Entre nous, décrire des années d'entrainement par le menu n'aurait pas été passionnant, non ?

Alors même si parfois l'histoire donne du fil à retordre, même si parfois on a un peu envie de lâcher, il faut continuer parce que c'est un livre qui en vaut la peine, et on en redemande lorsque ce premier tome se termine. On a envie de tout savoir sur les pisse-culotte, de suivre Azoth/Kylar dans la suite de sa vie, de connaitre la moindre de ses péripéties, et puis, quitte à être franche, on a envie, parce qu'au final, on est aussi des lectrices de bit-lit, qu'on aime l;es histoires d'amour et qu'on est des filles, donc sans doute incorrigibles romantiques, de savoir si il aura droit à son happy-end.

Edit : par contre, je me permets d'ajouter la couverture choisie pour le grand format de Bragelonne, parce qu'elle est quand même beaucoup plus belle.

avatar
Kiriothus
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 24/06/2012

http://kiriothus.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Zina le Mar 7 Aoû 2012 - 11:43

Je préfère aussi, je trouve qu'elles reflètent parfaitement l'univers
avatar
Zina
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/06/2010

http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Kiriothus le Mar 7 Aoû 2012 - 11:45

C'est exactement ça ! C'est dommage qu'elles ne soient pas utilisées par les autres maisons d'édition.
avatar
Kiriothus
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 24/06/2012

http://kiriothus.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ange de la Nuit, Tome 1 : La voie des ombres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum