Les rois-dragons tome 1 de Stephen Deas

Aller en bas

votre avis:

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

Les rois-dragons tome 1 de Stephen Deas

Message par Phooka le Jeu 3 Fév 2011 - 10:23




Tome 1: Le palais Adamantin

Edition J'ai Lu
411 pages
7,10 euros


Présentation de l'éditeur:


Jadis, la race des hommes faillit bien disparaître sous les crocs des dragons, mais ils découvrirent un procédé alchimique par lequel ils soumirent leurs prédateurs.
Les terribles créatures servent aujourd'hui de montures aux chevaliers et de monnaie d'échange entre les grandes maisons aristocratiques. Les Royaumes ont prospéré, attirant bien des convoitises, comme celle de cet homme qui rêve de les diriger tous. Un homme prêt à empoisonner des rois et des reines. Un homme prêt à assassiner sa maîtresse et à coucher avec la fille de cette dernière. Mais des flammes vont lui barrer la route du pouvoir.
Un dragon s'est échappé, et il a retrouvé ses pleines capacités intellectuelles. toute sa fureur... À lui tout seul, il pourrait bien mettre la race des hommes à genoux. Et il n'est pas seul.


L'avis de Phooka:

Basé sur une société proche de notre histoire féodale, dans un monde ou règne les rois-dragons, cette histoire semble plutôt classique. Des rois, genre seigneurs médiévaux, qui utilisent les dragons en guise de montures, des joutes et des guerres. La seule différence avec notre période médiévale réside dans le fait que les chevaux sont remplacés par des dragons..
Oui mais ...(parce qu'il y a toujours un oui mais...)
Oui mais quand même les chevaux et les dragons ne sont pas tout à fait les mêmes bêtes. Et puis les chevaux ne dominaient pas la terre à une période de notre Histoire (où alors on m'a caché des choses...)
Dans ce monde, morcelé en petits royaumes, dirigés de main de fer par des rois-dragons, la puissance du seigneur se compte au nombre de dragons qu'ils possèdent et à l'habilité de leurs chevalier-dragons. Tout s'achète, tout se vend, y compris des princesses et offrir un dragon c'est s'assurer d'obtenir ce que l'on veut.
La reine Shezira est experte dans l'art de contrôler et diriger le monde comme elle le désire. Son aire, l'endroit où vivent les dragons de son royaume, compte un trésor inestimable: un dragon blanc immaculé qui sera appelé Neige (original non?). Neige est le cadeau destiné au prince Jehal en guise de cadeau d'épousailles. Le prince Jehal dont les desseins sont les plus complexes et les plus sombres qu'on puisse imaginer...
Oui mais..(je sais encore un oui mais...)
Oui mais le cadeau n'arrive jamais à destination. Le convoi est attaqué et Neige arrive à s'échapper. Personne ne la retrouve, personne ne sait où elle est et personne ne sait qui a provoqué l'attaque (bien que chacun ait sa propre idée sur le sujet, idée complètement différente d'un seigneur à un autre d'ailleurs).
Dans ce monde, tout repose sur les alliances entre rois-dragons...et les trahisons et sincèrement ce monde là est un panier de crabes comme rarement j'en ai lu (et pourtant j'en ai lu beaucoup!). Les complots et les manigances fusent de partout et il est difficile de démêler qui fait quoi, contre qui ou contre quoi jusqu'aux coups de théâtre nombreux qui ponctuent notre lecture !
Et pendant ce temps quid de Neige?
Neige laissée seule dans la montagne, enfin seule pas tout à fait car son écailleux (celui qui la soigne dans son aire) est avec elle. Et ils vont découvrir ensemble que Neige, comme tous les autres dragons était droguée pour être docile et oublier son passé de dominant. Neige va commencer à mener sa guerre personnelle et ça, aucun des rois et reines ne l'a prévu dans leurs petites magouilles....Et Kémir, mercenaire sans foi ni loi, tueur et voleur, va se retrouver bien malgré lui mêlé à tout ça.
Franchement, c'est un roman que j'ai dévoré tant il est complexe et pourtant fluide. Les rois et reines, les dragons, Neige, Kemir et les autres, constituent tous les héros passionnants. Tous ont des qualités et des défauts, et on arrive à trouver des excuses,voire même parfois de l'attachement même au pire des "magouilleurs". Contrairement à son nom, Neige n'est pas toute blanche (oui je sais, elle est facile celle là) et elle est loin d'être exempte de défauts...dont un des principaux consiste quand même à déguster des humains...Et pourtant, bien qu'on sache que son but est de détruire les humains, on ne peut s'empêcher d'avoir envie de la voir réussir...
Quant à la reine Shezira , j'ai trouvé son destin vraiment terrible!

Enfin bref, je ne vais pas baratiner des heures, la seule chose à retenir c'est que ce premier opus de la saga des rois-dragons est une belle réussite et que je ne peux que vous conseiller de le lire!!

avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum