Quelqu'un comme toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre.

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Quelqu'un comme toi

Message par Luna05 le Sam 15 Jan 2011 - 15:59



Quelqu'un comme toi
de Kay Stockham

Éditions: Harlequin
Collection: Prélud'

Paru le 1er Février 2008

Petit Format/343 pages

Présentation de l'éditeur:

Si Melissa osait rêver, elle choisirait Bryan Booker pour passer le reste de sa vie. A ses yeux, il incarne l'homme idéal - beau, brillant médecin, gentleman attentionné... D'ailleurs, toutes les femmes tournent autour de lui. Pourtant, lorsqu'il lui vole un baiser à sa grande surprise, elle comprend qu'elle aussi aurait sa chance. Seulement voilà : depuis la grave maladie dont elle a souffert, Melissa ne se sent plus une femme à part entière et s'interdit d'aimer.
Pour elle, mieux vaut encore éviter le fascinant Bryan que d'avoir à lui révéler son douloureux secret. Car comment lui avouer qu'elle a peur d'une relation avec un homme physiquement parfait, alors qu'elle se sent si imparfaite ?
Afin de se dérober aux rendez-vous qu'il lui propose, elle préfère essayer de le décourager en lui faisant croire qu'elle ne veut pas être une conquête vite abandonnée comme les autres. Mais, un jour, Bryan lui fait une confidence qui la bouleverse : pour lui, elle est bien davantage qu'une simple aventure...

Avis de Luna05


Première constatation à faire concernant le résumé présent sur la quatrième de couverture. Comme à sa mauvaise habitude, l'éditeur harlequin nous offre un synopsis certes intéressant mais se révélant ici réducteur ou quelque peu erroné cachant par la même occasion toute la profondeur réelle de cette histoire. Deuxième petit intermède, la couverture. Bien que très jolie et apaisante elle ne fait nullement écho avec le contenu de cet ouvrage ou alors de façon très abstraite.
Dès le premier chapitre on est très vite transporté et aspiré par ce récit. Une histoire portée par le talent de conteuse de Kay Stockham et de sa délicieuse plume nous dépeignant de manière juste le combat d'une femme quant à réapprendre à vivre après avoir subit une maladie lui ayant volé une partie d'elle même la privant d'une vie de femme épanouie.

Taylorsville petit patelin où le bonheur et le malheur de chaque habitant déferle sur tous promet une certaine solidarité pour celles et ceux y habitant mais également un manque de discrétion et une intimité assez précaire. Mélissa York en a d'ailleurs fait les frais depuis bien longtemps. Venant d'essuyer un nouveau refus à son rendez-vous d'embauche, cette jeune femme tente de garder le morale et de ne pas baisser les bras. Après des années de souffrances physiques et psychologique la voici de nouveau prête à travailler, mais, qui voudrait engager une personne ayant été touché par le cancer? Qui prendrait le risque en cas de récidive?
Bryan Booker, jeune médecin généraliste à également subit les conséquences d'habiter dans une ville où tous ses faits et gestes sont automatiquement jugés pour le meilleur et pour le pire. Pourvu d'un physique athlétique, d'une grande intelligence et d'un humour ravageur, Bryan a su en jouer et en à lourdement profiter avec la gente féminine. Passant d'une conquête à une autre il traine à présent une réputation sulfureuse mais en assume pleinement les conséquences. Sa dernière secrétaire s'étant révélée totalement incompétente le voilà croulant sous la paperasse et en recherche désespéré d'une remplaçante.
Par un heureux concours de circonstance et quelques quiproquos, Mélissa se verra offrir le poste de secrétaire à titre d'essai chez le docteur Booker. Mais rien n'avait préparé ce binôme à ce que leur collaboration et complicité allait faire surgir.

Je vais à présent aller à l’essentiel, j'ai vraiment adoré ce livre, il a su me faire ressentir divers sentiments tous plus intenses les uns que les autres, un effet montagne russe fort grisant et addictif me poussant à dévorer ce livre chaque soir tout en me forçant à freiner mon rythme de lecture afin de ne pas le terminer trop vite. Hélas, j'ai lamentablement échoué car cette œuvre a été dégusté monstrueusement trop vite.

J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur à su traiter tous ses personnages et particulièrement le couple en devenir Mélissa et Bryan.
Mélissa jeune femme de 28ans garçon manqué à été subliment bien décrite dans ses actions, réactions et réflexions. Oscillant entre une personnalité mature et de femme enfant, nous la suivons au travers de son passé et de ses pertes l'ayant changé à jamais. Kay Stockham est parvenue à nous faire ressentir une grande empathie pour cette dernière et nous comprenons son mal être la rongeant, ses craintes résonnant en nous comme un écho. Un personnage touchant et attachant empreint de doutes tout à fait légitime qui, pour ne pas souffrir du rejet s'est crée un cocon protecteur mais pas seulement, elle souhaite également préserver celles et ceux, et plus particulièrement celui qu'elle aimera d'un futur incertain. Jeune femme pourvue de beaucoup de caractère, butée, franche et très protectrice envers son père l'ayant soutenu depuis toujours. Mélissa dévoilera d'ailleurs un visage fragile, vulnérable et perdu faisant émerger des réactions souvent immatures et puériles face aux changements qu'imposera son père concernant sa nouvelle vie non plus en tant que veuf mais en tant qu'homme. Qui mieux que Bryan pour tenter de persuader Mélissa quant à s'ouvrir de nouveau à la vie et d'accepter certains bouleversements afin d'avancer.
L'auteur a su créer avec justesse et dévotion un personnage humain et dont l'habit ne fait pas le moine. Bryan Booker est une personnalité que l'on ne peut qu'apprécier dès son apparition malgré sa désastreuse réputation. Homme s'étant vautré dans la luxure depuis tant d'années mais dont l'attitude s'expliquera assez vite. Médecin profondément humain tentant de réaliser son rêve tout en offrant à Taylorsville une perspective de soin plus efficace. Homme dévoué et passionné par son métier fuyant un traumatisme dû à une perte de son passé, sa relation avec sa future secrétaire et amie d'enfance Mélissa se voulant à la base amicale et professionnel se transformera en un sentiment bien plus profond et troublant que prévu. Ce couple a été délicieusement croqué pour notre plus grand plaisir, les changements s'opérant petit à petit de manière tout à fait réaliste nous offrant des moments d'émotions nous procurant une palette de sentiments infiniment savoureuse. Des passages parfois cocasses nous faisant esquisser des sourires, à ceux poignants et émouvants étant capable de faire couler les larmes aux plus émotifs d'entre nous. Un duo passionnant et exaltant dont l'auteur est parvenue à décrire brio. Kay Stockham aurait pu faire un faux pas lors des passages dits sulfureux hors cela n'a heureusement pas été le cas. Les moments d'intimités ont divinement été restitué et décris avec pudeur, tendresse, sensualité et malice. Une scène d'une intensité bouleversante et marquante.
Qui dit Taylorsville dit habitants, entre anciennes maîtresses langues de vipères et commérages se trouvent également familles et ami(e)s, en l'occurrence ceux de Mélissa et Bryan qui ont également bénéficié d'un traitement approfondis nous rendant orphelin et avide de mieux les connaitre lorsque nous refermons ce livre. En parallèle par le biais de Hal York le père de Mélissa et policier de son état, nous assisterons à diverses interventions concernant des cas d'agressions s'opérant chez des personnes âgés. Là encore l'auteur parviendra à maintenir le suspense concernant le suspect.


Ce fut mon premier Kay Stockham que je lisais et certainement pas le dernier au vu de la qualité d'écriture transportante et de son don quant à insuffler la vie à des personnalités réalistes, humaines dont chaque émotions nous imprègnent et nous émeuvent inexorablement. Une lecture riche nous transmettant un message simple que chacun se doit de découvrir par lui même.

avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un comme toi

Message par Luna05 le Mar 4 Oct 2011 - 18:40

Petit up avec mon avis au premier post. Juste un conseil, jetez-vous dessus Cool
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un comme toi

Message par Kayla le Mer 5 Oct 2011 - 5:16

Merci Luna, il est vrai qu'ayant lu le résumé je me suis dit "ça a l'air gnagnan et assomant " ! maintenant tu donnes envie....
que je déteste ces résumés Harlequin tout en guimauve ! Laughing
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un comme toi

Message par Luna05 le Mer 5 Oct 2011 - 13:39

Et oui ce titre est tout sauf mièvre et crois moi j'ai un seuil de tolérance très bas là dessus, tu peux sans crainte te le procurer. Avec ces résumés erronés on peut passer à côtés d’œuvres sublimes Mad ! Du coup je vais être plus vigilante à l'avenir! Bon après midi à toi
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un comme toi

Message par Kayla le Mer 5 Oct 2011 - 17:59

Merci Luna
avatar
Kayla
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 842
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un comme toi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum