Le Tertre des Âmes

Aller en bas

Votre avis sur ce livre:

71% 71% 
[ 5 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

Le Tertre des Âmes

Message par Phooka le Jeu 13 Jan 2011 - 9:49





Le Tertre des Âmes
de Ludovic Rosmorduc
Éditions BAAM!

Sortie le 5 janvier
311 pages / 14 euros

Présentation de l'éditeur

Lorsque la licorne protectrice du royaume est assassinée, il ne reste plus rien pour défendre Setiladom des protégés du comte Zeldor de la Cité des Monts Damnés. Héribold, accusé à tort d’avoir occis l’animal, va finalement se voir confier la lourde tâche de ramener une autre de ces créatures sacrées à la citadelle. Malheureusement, la licorne est unique, et pourtant indispensable : seul le pouvoir de sa corne peut repousser les hordes de dragons qui fondent sur la ville. L’unique issue est donc d’aller l’arracher au monde des morts…
Ludovic Rosmorduc 37 ans, est un pur Tourangeau. Ce statisticien féru de vielles pierres occupe son temps libre entre flâneries dans les cités médiévales et écriture. Sa passion d’enfant pour le merveilleux, mélanges de contes celtes et de récits moyenâgeux, ne l’ayant pas quitté, c’est tout naturellement qu’il se lance dans la rédaction de romans « médiéval fantastique » pour la jeunesse.

Avis de Phooka:


Pour son tout premier roman, Ludovic Rosmorduc, s'est attaqué à la fantasy jeunesse et vous savez quoi? Et bien pour un premier essai il est franchement concluant! Attention hein, il s'agit bien de fantasy jeunesse et les vieux routards de la fantasy doivent garder ça en tête. Et bien que je fasse partie de ces vieux (voire même très vieux..) routards de la fantasy et bien j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce Tertre des âmes.
Le livre est bien construit et l'écriture fluide. Il n'y a jamais de temps mort et du coup il est difficile de reposer le livre. Je trouve les 50 premières pages extrêmement réussies. Elles piègent le lecteur à coup sûr, principalement grâce à la présence de Sixéla, cette gamine de 7 ans, débrouillarde et courageuse. Mon regret, je le reconnais, est qu'elle n'ait pas eu un rôle plus important par la suite (quoique c'est quand même elle qui ramène l'athamé à la fin).

Mais là où je trouve que l'auteur est "gonflé" et je lui tire mon chapeau, c'est que roman jeunesse ou pas, il n'épargne pas les personnages et en fait même mourir certains, ce qui est franchement rare, courageux et réussi! On est loin de la mièvrerie.

Les personnages, parlons en, ils sont des classiques de la fantasy, du chef militaire, au roi en passant par le géant sympathique et l'arbalétrier malin. Caricaturaux direz vous? Oui peut être, mais avec une touche d'humanité, de doute et de peur en chacun qui en fait des héros à part entière. Aucun n'est un Conan sans peur et sans faille (même si je l'aime bien aussi hein le Conan! :) ), ils ont tous leurs faiblesses et leurs questions et en cela ils forment un groupe de personnages attachants. Les seuls protagonistes un peu (trop) mis de côté sont sans doute les "méchants" dont finalement on ne sait que peu de choses, toute l'action du roman se déroulant pendant l'approche des ennemis, la bataille finale concluant le roman.

Maintenant du point de vue d'un adulte il y aurait des choses que j'aurais aimé voir: la mort de certains personnages est un peu éclipsée, la bataille est féroce mais on ne ressent pas la violence des coups comme ce serait le cas pour un roman de fantasy adulte. Et puis ce qui me titille, c'est pourquoi Ambroise n'explique pas l'histoire du pendentif à Sixéla. Elle est maline la gamine, elle aurait pu jouer ce rôle en toute connaissance de cause ! Et ce pendentif, un objet particulièrement intéressant, aurait pu jouer un rôle plus important (il trouve une fin un peu "plate" à mon goût)

Mais bon ce ne sont que des broutilles et surtout des broutilles d'adultes alors que c'est un roman jeunesse. En le lisant, je me disais que c'est le genre de roman que mon gamin adorerait à coup sûr.Et peut être même que je vais le lui proposer un de ces jours, car je suis persuadée qu'il serait emballé par l'histoire, le rythme et les personnages.


Avis de Molina:

Le tertre des âmes est un roman de fantasy jeunesse qui ne suit pas les classiques du genre. Ici, point d’adolescent en mal d’amour ou en rébellion contre l’autorité parentale, ni aucun des problèmes existentiels propres à cette période difficile de la vie qu’est l’adolescence, c’est rafraîchissant !

Clairement, l’auteur a essayé d’expliquer à ses lecteurs les plus jeunes les difficultés du monde des adultes à travers une quête dont l’objectif est de sauver la cité d’une guerre qu’elle n’est pas en mesure de gagner. S’il est vrai que la vision est plutôt simplifiée, elle n'en reste pas moins réaliste.
Le groupe de héros est composé d’individus très différents et complémentaires, mais ce sont surtout des hommes qui commettent des erreurs, qui sont en proie au doute et qui font malgré tout de leur mieux. Chacun pourra se projeter dans la peau de l’un ou l’autre des protagonistes, adulte ou adolescent, tout le monde retrouvera des éléments de sa vie ou de son caractère quelque part dans ce livre.

Par contre, les émotions ne sont pas au cœur de ce livre. De longs passages laissent complètement indifférent et ce n’est pas les quelques chapitres qui vous mettrons les larmes aux yeux qui remonteront beaucoup le niveau. Malgré tout, la lecture est aisée et l’histoire se laisse suivre assez agréablement, c’est probablement dû à l’univers sympathique qu’à créé Ludovic et à son récit richement doté en péripéties. Il faut dire que l’auteur n’y va pas de main morte dans ce domaine, les rebondissements sont extrêmement nombreux dans ce petit livre de 310 pages (écrit plutôt gros d’ailleurs) et toujours bien inspirés, même s’ils ne sont pas d’une très grande originalité. De plus, il n’hésite pas à recourir à des extrêmes, comme la mort de certains des héros. C’est peu courant et ça surprend, ce qui est surement l’effet recherché.

Au final, les amateurs de fantasy de tous âges s’y retrouveront dans ce livre plutôt plaisant et facile à lire. L’histoire, bien que n’étant pas d’une grande originalité, se suit avec plaisir et le lecteur passera un bon moment en compagnie de nos héros dans un univers peuplé de créatures mythiques.
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tertre des Âmes

Message par Phooka le Jeu 13 Jan 2011 - 11:51

Et je rajoute un petit mot pour vous signaler l'interview de l'auteur que j'ai réalisée. C'est un monsieur extrêmement gentil et intéressant, un vrai plaisir de discuter avec lui!

C'est ICI.
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tertre des Âmes

Message par Molina le Lun 4 Juil 2011 - 7:33

Et voilà mon avis!
avatar
Molina
Rédactrice Enflammée
Rédactrice Enflammée

Féminin
Nombre de messages : 2842
Age : 35
Date d'inscription : 20/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tertre des Âmes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum