La promesse de minuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

La promesse de minuit

Message par Elaura le Dim 12 Déc 2010 - 7:49

La promesse de minuit
de Kathleen Korbel

Editions : Harlequin
Collection : Nocturne




Présentation de l'éditeur :
Éperdue, tremblante de froid, Sorcha serre à la briser la main de l’homme qui se tient auprès d’elle. Au loin, sur la lande désolée, se dresse le portail des deux mondes qu’elle franchira bientôt. Car elle a une mission à remplir : rapporter à sa mère, la reine des fées, la pierre sacrée qu’elle a reprise aux forces du mal. Pourtant, au lieu du sentiment de victoire qu’elle devrait éprouver, Sorcha a le cœur brisé. En effet, le moment est venu pour elle de dire adieu à son compagnon : Harry Wyatt, comte d’Hartley. Harry, l’amour de sa vie qu’elle ne reverra peut-être jamais et qui, malgré sa terrible peine, l’encourage pourtant à aller au bout de son voyage…



Avis de Douxxx
L’Irlande, pays enchanteur, pays de tous les mystères, pays des fées. L’Irlande est connue pour ses légendes qui charment l’auditoire. Et il n’y a pas que les légendes, les fées, pour les irlandais, sont l’équivalent des sirènes des marins, c’est dire l’attraction qu’elles provoquent. Car nombreux sont les touristes venant dans les plaines pour en rencontrer une, voir même, peut-être, se faire enlever ou conquérir son cœur. Beaucoup d’habitants des iles de Grande-Bretagne descendent de l’amour entre une fée et un (ou une) mortel(le). C’est le cas d’Harry Wyatt le héro du second tome de Kathleen Korbel, La Promesse de Minuit.

Rien ne le surprend plus. Depuis que sa grand-mère a permis la réalisation d’un film sur sa famille et sur l’héritage familial, la pierre des fées, la vie d’Harry Wyatt, comte d’Hartley a viré au cauchemar. Trimer au travail, pour garder la tête hors de l’eau, passait encore, mais jouer les gardes pour empêcher les touristes trop zélés de fouler sa propriété à la recherche des fées, c’en est trop. Cette histoire de fées n’est que l’invention d’un esprit perturbé, et cela a ruiné sa famille et tué ses parents. C’est ce que pensait Harry, jusqu’à ce qu’il croise sur ses terres une jeune femme assurant être Sorcha, princesse des fées, seconde fille de la Reine Mab. Trop, c’est trop. Mais, n’a-telle pourtant pas les yeux verts, caractéristique des fées. Et pourquoi déambulait-elle, l’air perdue, sur la lande anglaise si peu vêtue ? La réponse ne se fait pas attendre, elle cherche Dearann, la Généreuse, pierre des fées volée il y a de cela longtemps. Le joyau des fées, pourquoi tout tourne toujours autour de ce simple morceau de quartz ? Cette pierre, un joyau ? Ben voyons… Mais lorsque la pierre disparaît, il est bien obligé de s’allier avec cette fille pour retrouver la pierre. Mais il s ne sont pas les seuls à la chercher… dans l’ombre, beaucoup attendent leur tour.

C’était avec impatience que nous attendions la suite de Sortilège Irlandais, le premier tome de cette trilogie. Après avoir quitté Nuala dans les bras de son mortel, nous voulions savoir quelle sœur prendrait la relève pour sauver le royaume de fées. Et c’est avec plaisir que l’on découvre les aventures de la douce Sorcha.
L’histoire reprend là où nous en étions restés. Pour les nouveaux lecteurs, ce n’est pas très problématique, bien qu’une lecture du tome précédent soit vivement conseillée. On découvre un personnage entrevue dans les aventures de Nuala, l’une de ses sœurs cadettes, Sorcha, institutrice à ses heures et gardienne des pierres. Ce personnage est fascinant, modeste et très posé, elle s’enflamme lorsque les siens sont en jeu. Cet instinct protecteur envers son peuple, Harry le possède également pour sa famille. Deux êtres différents que tout oppose, et qui pourtant se ressemble tant... Mais la haine d’Harry envers tout être féérique est un problème majeur à une éventuelle relation… Pourtant petit à petit, on découvre le pourquoi du comment nous permettant ainsi de comprendre ce qui nous échappait au départ.
L’histoire évolue doucement, nous laissant mettre les pièces du puzzle en place, mais l’avenir des fées nous reste inconnu.

Dans le prochain tome ce sera au tour d’Orla, dernière fille de Mab, de montrer ce qu’elle vaut. Réussira-t-elle ? Quelle sera sa tache ? Plus qu’un seul tome avant l’échéance. Vont-ils s’en sortir ? Beaucoup d’interrogations qui nous font attendre avec impatience la suite.

Un magnifique moment passé en compagnie des fées, qui est conseillé à tout être rêvant d’un peu de magie.

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15892
Age : 42
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La promesse de minuit

Message par karen le Jeu 3 Mar 2011 - 9:34

Et bien pour une fois on n'a vraiment pas eut les mêmes impressions! je l'ai teouvé ennuyeux et ininterressant! mais c'est peut être parce qu'il ne me semble pas avoir lu le 1er.... ^^
avatar
karen
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1221
Age : 38
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/08/2010

http://karenharroch@hotmail.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La promesse de minuit

Message par Mariposa le Dim 29 Mai 2011 - 18:29

Une lecture sympa mais pas extraordinaire. Je ne sais pas si ça venait de moi ou du livre mais j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire au début. J'ai trouvé que le récit souffrait d'un manque de rythme à certains moments. A part à la fin, il n'y a pas vraiment d'action et c'est dommage.

Dans ce 2ème tome, Sorcha, la soeur de Nuala et la fille de Mab, reine des Thuata de Dannan, a été chargée par cette dernière de retrouver Dearann, l'une des trois pierres sacrées qui a été perdue. Pour ce faire, elle doit se rendre dans le monde des humains. En traversant la Porte, elle se retrouve en Angleterre dans un univers hostile qui fait souffrir son âme de fée. Elle fait la connaissance de Harry, le comte d'Hartley. Celui-ci est très terre à terre et contrairement à sa grand-mère et à ses descendants, il ne veut pas croire à l'existence des fées. Il ne se préoccupe que de son domaine qui est au bord de la ruine à cause de la mauvaise gestion de sa famille. Harry prend donc Sorcha pour l'une de ces illuminés qu'il rencontre fréquemment sur son domaine et qui se prennent pour des fées.

On retrouve les éléments qui font le charme du 1er tome, notamment la magie, le monde féérique mais les personnages tombent amoureux trop vite et il manque quelque chose. Il y a une petite romance entre deux personnages secondaires. Je suis moins tombée sous le charme que dans le 1er tome. Un peu plus de rythme ou d'action aurait été appréciable. Je pense néanmoins que je lirais le tome 3 sur la dernière soeur, Orla.
avatar
Mariposa
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 268
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La promesse de minuit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum