Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

Je le recommande
 
Intéressant
 
Bien mais sans plus
 
Je n'ai pas aimé
 
Ne lisez pas ca !
 
 
 
Voir les résultats

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par soso18 le Dim 12 Fév 2012 - 21:38

Very Happy J'attend avec impatience moi aussi la sortie en poche pour découvrir cette saga .
lol! Par contre j'ai été voir sur amazone et il y a doit y avoir une erreur parce que pour l'instant le prix affiché est de 33,25 euros . Ca ferait cher pour un poche quand même . lol

soso18
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 929
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Sephye le Mar 14 Fév 2012 - 15:26

C'est bizarre sur amazon il dise qu'il sort en poche le 18 avril? Shocked
avatar
Sephye
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2996
Age : 27
Localisation : l'univers du livre
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Miki le Jeu 12 Avr 2012 - 20:24

Je viens de le finir et j'ai adoré!
Alexia m'a beaucoup fait rire et c'est un personnage très attachant et plein de volonté. Le fait que l'histoire se passe à l'époque victorienne donne un plus mais surtout un certain charme à l'univers qu'à créer l'auteure. Les personnages secondaires sont tout aussi singulier et intéressant avec mention spécial pour le vampire Adelkama et le professeur Liall qui m'intrigue beaucoup... et s'en oublier Lord Maccon bien sur Wink
On se laisse vite porter par l'histoire pour très vite ne plus vouloir poser le livre!

Vivement le prochain tome qui m'attend deja sagement sur l'étagère =)
avatar
Miki
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 652
Age : 26
Localisation : quelque part dans un rayon livres...
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Sephye le Jeu 12 Avr 2012 - 21:59

Le livre est plus axé sur une histoire ou sur la relation entre 2 personnages?
avatar
Sephye
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2996
Age : 27
Localisation : l'univers du livre
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Jm-les-livres le Ven 13 Avr 2012 - 5:27

Plus axée sur l'histoire je dirai (les perso se tournent autour mais Miss Tarabotti reste concentrée sur la résolution de son enquête)
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10747
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Volawai le Mer 25 Avr 2012 - 10:39

J'ai adoré ça change des autres livres je trouve. Il y a de l'humour et c'est a l'époque victorienne d'habitude c'est notre époque généralement. J'adore le caractère d'Alexia Very Happy
avatar
Volawai
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 489
Age : 22
Date d'inscription : 12/09/2010

http://de-fil-en-histoire.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par soso18 le Mer 2 Mai 2012 - 21:12

J'ai beaucoup aimé et j'ai passé un trés bon moment de lecture . C'est original, décalé et l'humour est vraiment excellent .
L'héroine est trés drôle dans ses répliques ( de par sa nature), elle a un caractére trés affirmé et ne se laisse pas faire .
Les personnages secondaires sont vraiment excellents aussi . Un trés bon 1er tome .
avatar
soso18
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 929
Age : 37
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Christy le Dim 3 Juin 2012 - 6:27

Mon avis rajouté dans le premier post... je ne suis pas complètement emballé, même si j'ai apprécié la balade.
avatar
Christy
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 04/07/2011

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Luna05 le Jeu 21 Juin 2012 - 15:50

Avant de débuter ce billet je tiens une nouvelle fois à remercier le site Babelio pour ce partenariat via le concept Masse Critique ainsi que les Éditions "Livre de Poche".

Étant devenue fan de deux sortes de lectures n'ayant à priori rien à voir ensemble ma curiosité m'a poussé à m'intéresser à ce titre proposant une fusion quelque peu atypique de deux mes mondes de prédilection et d'évasion. Qu'allait bien pouvoir donner cet hybride littéraire faisant frayer ses personnages dans une intrigue se déroulant dans une époque révolue présentant des règles de bienséance désuètes mais non dénuées de charme face à un univers d'urban fantasy peuplé de Loup-Garou, vampires et autres fantômes?

Ce récit débutera de manière pour le moins assez humoristique au vu de la tournure que prendront les choses malgré le drame se jouant. Mademoiselle Tarabotti en cherchant désespérément à échapper à l'ennui d'un bal de plus profitera d'un subtil stratagème pour s'isoler à l'écart de tous afin de déguster son thé et une part de tarte à la mélasse, c'est à cet instant qu'elle subira une tentative d'agression par un jeune vampire ignorant à qui il s'attaquait. La jeune femme dite "Sans âme" et traitée très officiellement de vieille fille tuera accidentellement son pauvre agresseur et attirera par la même occasion diverse réactions en chaine sur sa modeste personne. Cet enquête sera confiée au très austère mais néanmoins efficace Lord Maccon chef du BUR et Loup garou Alpha de son état quant à découvrir qui était ce vampire en question, pour quelles raisons ignorait-il les règles élémentaires quant à se nourrir et enfin pourquoi avoir attaqué la seule personne dont ce dernier et ses autres congénères ne pourraient jamais se nourrir? L'ignorance à ses limites....Mademoiselle Tarabotti se verra donc devenir le centre d'intérêt de diverses factions surnaturels que cela soit le BUR ou plus particulièrement Lord Maccon ainsi que la ruche vampirique menée par l'une des reines vampires les plus vieilles et influentes du pays. Entre découvrir le ou les personnes tirant les ficelles sur les disparitions de vampires et garous de ces dernières semaines et gérer sa houleuse coopération avec le loup Alpha Lord Maccon, lady Tarabotti aura fort à faire. Que va bien pouvoir donner une collaboration entre une lady Paranaturelle fouineuse n'ayant pas sa langue dans sa poche et un Surnaturel vieux loup Alpha aussi attiré qu'exaspéré par cette dernière?

Tout d'abord et au risque de passer pour superficielle je vais aborder le choix de la couverture avant de parler du contenu. Pour ma part je la trouve très jolie comparé à celle utilisé pour "Orbit" et un peu plus en accord avec l'idée que je me faisais d'Alexia, c'est donc pour moi une sélection judicieuse et esthétique.
Bon passons à présent aux choses sérieuses.
Dès le premier chapitre le ton sera donné et l'auteur maintiendra cette ligne de conduite du début à la fin, ce livre sera donc ponctué d'un humour subtil et omniprésent servit par une plume très particulière car infiniment très soutenue, classe et qui, cerise sur le gâteau sera à la fois très fluide et agréable. Lors de la lecture on ressent que Gail Carriger prend beaucoup de plaisir à nous perdre dans son univers appartenant à l'époque Victorienne à la fin du XIX siècle, un renouveau commençant à pointer le bout de son nez quant à l'avancée des sciences, la modernité et les nouvelles technologies.
Que dire de ces personnages principaux?
Mademoiselle Alexia Tarabotti n'aura point à souffrir de la comparaison avec ses autres consœurs peuplant le monde de la bit-lit, cette jeune femme bien que respectant les règles de bienséance dû à son époque se révélera être une femme de poigne pourvu d'un caractère très affirmé et n'hésitant pas une seconde à tenir tête à Lord Maccon sans sourciller. Qui dit urban fantasy pense systématiquement à pouvoir et celui possédé par Alexia sera pour le moins original et la sauvera plus d'une fois d'une mort certaine. Cette jeune femme catégorisé au BUR comme "Paranaturelle" ou "Sans âme" apportera son lot de révélations en temps et en heure. Mademoiselle Tarabotti de part sa personnalité hors norme m'a immédiatement fait sourire. Lady intelligente, bas-bleu pourvue de réparties subtiles et souvent hilarantes, cultivée et loin d'être fragile, passée dans l'art de se servir d'une ombrelle autrement que pour s'en abriter, Alexia est une vieille fille qui s'assume et ne fait pas partie des canons de l'époque. Trop loquace et pourvue d'un physique pulpeux, d'une peau mat et d'un sang mi-Italien, notre jeune lady souffre depuis toujours de racisme dû aux conservateurs mais également du mépris de sa mère. Des passages qui malgré une certaine décontraction feinte par Alexia démontreront néanmoins sa vulnérabilité et souffrance ainsi que sa totale dévalorisation au profit de ses deux écervelées de demi-sœurs. Pour tenir tête à notre jeune "Sans âme" qui de mieux que Lord Conall Maccon pour relever le défi. Loup Alpha chef du bureau des registres des non naturels, cet enquêteur efficace et perspicace n'aura de cesse de se quereller avec la femme l'attirant et l’exaspérant le plus au monde. Un jeu du chat et de la souris ayant débuté bien avant que nous débutions notre récit et qui prendra tournure ici. Cet Écossais assez maladroit avec la gente féminine ou plus particulièrement avec la très moderne et dominante Alexia n'aura de cesse de créer des malentendus dû à sa nature de Loup nous gratifiant au passage de moments absolument mémorables qui plongeront Mademoiselle Tarabotti en totale perplexité et doute. Juste un exemple la scène entre le Beta professeur Lyall et son Alpha Lord Maccon lui conseillant de ramper pour récupérer Alexia. Un duo attachant et drôle qui nous offrira des passages souvent touchants, amusants mais également sensuels. Des faces à faces dont les répliques et actions croustillantes et savoureuses nous tiendront en haleine du début à la fin, une relation qui ne cessera de gagner en intensité pour notre plus grand plaisir. Leur péripéties sentimentales seront bien évidemment rythmés par les missions en cours.
Gail Carriger a su scrupuleusement trousser un univers fantastique passionnant comprenant des personnages charismatiques, attachants et drôles qu'ils soient principaux ou secondaires. En plus du couple j'ai beaucoup apprécié le très excentrique vampire et ami d'Alexia, Lord Akeldama qui n'hésitera pas à faire des avances à Lord Maccon. Le très sérieux et cynique professeur Lyall manquant souvent de diplomatie quant à présenter les choses, la meilleure amie de l’héroïne Lady Ivy Hisselpenny représentant à merveille la jeunesse Anglaise, jeune femme coquette mais s'affublant de toilettes toutes plus ridicules les unes que les autres au grand désespoir de Mademoiselle Tarabotti. D'autres ponctueront également ce récit comme l'abominable "Mama" d'Alexia certes très belle mais dénuée de cervelle ayant depuis toujours rabaissé sa fille physiquement, ainsi que ses deux demi-sœurs possédant les mêmes qualités que leur mère.
Je n'aurai qu'un seul bémol à signaler, il concernera la longueur des chapitres qui furent très souvent mal gérés et se révélaient monstrueusement trop long rendant par moment ma lecture assez pesante.

Cette œuvre fut pour moi un cocktail original et détonnant étant parvenu à créer un mélange savoureux entre romance et fantastique. Les personnages attachants et drôles de cet univers ont eu finis de me convaincre. Un récit laissant présager une suite mais pouvant tout aussi bien se suffire à lui même. Un roman à déguster avec une tasse de thé et une bonne part de tarte à la mélasse!
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Satsuki le Lun 16 Juil 2012 - 12:16

Lu et un peu moins aimée que je ne le pensais vu tous les avis très très positifs que j'avais lu. J'en attendais peut-être un peu trop du coup. J'ai trouvé l'humour, le style etc. bien à part quelques petites lourdeurs dans la formulation (selon mon goût). J'ai trouvé un peu trop de scène avec son amie, lor Maccoon etc. et l'histoire avance du coup par à coup.

Bref j'ai aimé le style mais je n'ai pas ri comme on me l'avait annoncé et la seule chose qui est drôle c'est le décalage entre des scènes un peu épicée à la bit-lit et la contrainte qu'avait l'auteur d'intégrer ça dans un cadre policé, plein de cancans and co. Ceci dit l'héroïne est attachante, les persos secondaires aussi, donc on ne s'ennuie pas, mais ce n'est pas le coup de foudre espéré.
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Cassiopée le Dim 26 Aoû 2012 - 16:30

Une vraie petite bouffée de fraîcheur ! Voilà ce que j'ai ressenti à peine après quelques pages de lecture et qui a continué tout du long !

Les hommes pour devenir surnaturels à croc ou à poil, doivent avoir un excès d'âme. C'est grâce à cette surabondance d'âme, généralement présent chez les artistes, que la transformation est possible. Mais cela n'est pas tout !
Il existe des paranaturels ! Eh oui, des êtres sans âme, qui peuvent au contact d'un être surnaturel le rendre tout à fait humain. Les paranaturels sont craints, car ils rendent vulnérables et donc mortels les personnes qui ne sont pas sensés l'être. De plus, le fait d'être dépourvu d'âme rend ces êtres extrêmement pragmatiques.
C'est ainsi que l'on découvre Mademoiselle Tarabotti, paranaturelle, vieille fille, dans la bourgeoisie de l'Angleterre du XIXème siècle et qui en vient, en légitime défense, à tuer un vampire.

Gail Carriger nous offre un ouvrage très bien écrit, le tout à la troisième personne : Mademoiselle Tarabotti par ci, Mademoiselle Tarabotti par là, etc... Mais bien que l'on soit à la troisième personne l'auteure nous plonge malgré tout dans les sentiments des personnages, on a leur pensées, leurs sensations etc... et pas que celles de Mademoiselle Tarabotti, nous avons aussi celle des autres personnages.

Le personnage d'Alexia Tarabotti est extra ! Du fait de son absence d'âme elle est très pragmatique, elle ne s'embête pas de faux semblant ou d'esprit fantasque. (Pour ceux qui connaissent la série Bones : elle ressemble un peu au Docteur Temperance Brennan). Elle dit les choses telles qu'elles sont sans s'embarrasser. Elle aime les sciences et se cultive. Mais du fait de son éducation et de son époque elle est aussi très portée sur l'importance du style vestimentaire et de la bonne tenue.
En parlant de ça, on ne peut négliger de parler de son amie Ivy Hisselpenny ainsi que de Lord Akeldama. La première s'affuble de chapeaux plus ridicules les uns que les autres, elle est, malgré cela, l'amie la plus proche d'Alexia. Lord Akeldama est un vampire au style extravagant surtout pour l'époque et est aussi un ami de notre héroïne. Il est un vampire solitaire mais est néanmoins à la tête du réseaux d'information de Londres le plus efficace.
Enfin, il y a Lord Maccon, loup garou à la tête du BUR, la police surnaturelle et alpha de la ville. Il y a de nombreuses anicroches entre lui et Alexia, notament depuis l'incident de l'hérisson... Néanmoins, on ne peut nier que c'est un excellent parti, des plus alléchant (pour pas dire canon, oups je l'ai dit) et qui n'est pas insensible au charme d'Alexia.

On se situe à l'époque Victorienne, en pleine révolution industrielle. Les inventions, les technologies, la mode évoluent. Le tout est très bien décrit, sans que cela devienne compliqué ou lourd en description.

En somme, c'est un excellent ouvrage que je recommande chaudement, on se laisse transporter au XIXème siècle sur fond surnaturel, le tout très bien écrit, et avec des personnages fantastiques !
avatar
Cassiopée
Assist' Com Déjantée
Assist' Com Déjantée

Féminin
Nombre de messages : 2540
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 19/07/2012

http://wlatetedanslesetoiles.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par morgane-fee le Dim 2 Déc 2012 - 13:46

une pepite, c est le genre de livre que j aimerai avoir plus souvent dans les mains, mais ce serait une catastrophe pour mon budget. une fois qu il est commence on est lance et accompagne notre heroine est quelque chose de naturel. le style de l auteur est frais et suffisament epice pour en faire une histoire facinante. j ai passe mon temps avec un petit sourire en coin et allant au sourire tout attendant les reactions d alexia dans cette societe aristocratique anglaise tres collet monte.
avatar
morgane-fee
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 478
Age : 41
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 20/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par hellrick le Mer 5 Fév 2014 - 9:44

J'aurais voulu aimer davantage mais j'ai trouvé l'intrigue assez lente à se mettre en place et seules les 100 dernières pages "bougent" un peu plus.
Cela dit c'est assez amusant, le style est bon, original, frais, les personnages plus intéressant que la moyenne et le cadre victorien change de l'époque contemporaine. Malgré tout la progression de l'intrigue est vraiment sans surprise: l'emballage est neuf mais le fond un peu trop classique pour passionner.
Agréable mais pas le coup de coeur attendu.

hellrick
Rôdeur
Rôdeur

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum