Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

83% 83% 
[ 40 ]
15% 15% 
[ 7 ]
2% 2% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 48

Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Elaura le Lun 22 Nov 2010 - 10:15



Une aventure d'Alexia Tarabotti
Tome 1 : Sans âme

de Gail Carriger

Éditions Orbit

Sortie le 12 janvier 2011
Format broché / 16,75 €


Éditions Le livre de Poche

Réédition le 18 avril 2012
Poche / 7,10€


Présentation de l'éditeur :

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

Avis d'Elaura :

Comment ne pas fondre devant ce roman à mi-chemin entre le steampunk et l'urban fantasy ? Bonne surprise de ce début d'année, Sans Âme de Gail Carriger est un O.V.N.I. tel que l'on aimerait en lire plus souvent. Les éditions Orbit ont eu du flair (comme toujours) et Alexia Tarabotti est en lice pour devenir une héroïne incontournable et irrésistible !

Nous n'allons pas trop revenir sur l'histoire car il est bon, parfois, de découvrir pleinement un univers singulier sans que personne n'en dévoile les facettes. Tout ce que nous pouvons vous dire, c'est qu'elle se situe à l'époque victorienne, en plein Londres, dans un monde où les êtres surnaturels ont fait leur coming out et où la reine s'entoure de vampires et de loups-garous comme conseillers secrets. L'ère industrielle bat son plein et les découvertes scientifiques les plus extravagantes fascinent la population.
Alexia Tarabotti est une vieille fille particulière, puisqu'elle n'a pas d'âme. Comme feu son père, un italien au caractère bien trempé, elle est ce qu'on appelle une paranaturelle. A son contact, les pouvoirs surnaturels des vampires et autre créatures s'annulent, si bien qu'elle est crainte autant qu'elle intrigue. Aînée d'une famille recomposée, elle n'est guère appréciée parmi ses proches car son physique (brune, teint mat, visage fort, la méditerranéenne dans toute sa splendeur) et son caractère sont très éloignés des standards de la mode.
Habituée à être rabaissée et peu regardée, elle s'étonne de l'intérêt que porte Lord Maccon à son endroit – beau, écossais, loup-garou alpha et enquêteur de la reine – et se retrouve mêlée à une enquête compliquée où des vampires disparaissent et d'autres s'écroulent sur des tartes à la mélasse. Autant vous dire que ce dernier point va grandement la contrarier !

Gail Carriger nous offre un roman haut en couleur où l'humour est constamment présent tant dans le style que dans les situations. Une intrigue intéressante et bien menée avec des personnages excentriques et jouissifs. Un soupçon de romance et de sensualité vient pimenter le tout. Un juste mélange de comédie et de fantastique mais qui n'en n'oublie pas moins l'émotion, car même si les événements sont cocasses et les dialogues ravageurs, Alexia est une femme très attachante et qui nous touche en plein cœur.

Un livre original, à des années lumières de nos lectures actuelles. Espérons que l'éditeur ne mettra pas nos nerfs à rude épreuve et publiera la suite «  Sans forme et sans honte » rapidement, car ce livre vous donne une furieuse envie d'ombrelle victorienne, de thé et de tarte à la mélasse. C'est trop bon, on en veut encore !

Avis de Scende :

Alexia Tarabotti n’a que peu d’atouts pour plaire : issue d’un père italien, elle tient de lui sa longue chevelure noire, son nez proéminent et une propension à l’indépendance particulièrement développée. Décrétée vieille fille par sa mère remariée, mademoiselle Tarabotti n’assiste aux bals qu’en temps que chaperon de ses deux jeunes sœurs, toutes deux fort jolies. Lors d’un de ces bals, Alexia Tarabotti fut vivement insatisfaite et battit en retraite dans la bibliothèque. Pensant s’y retrouver seule, elle eut la désagréable surprise de se retrouver nez à nez avec un vampire. Il s’approcha d’elle, et à l’instant où il la toucha, ses dons vampiriques disparurent et il redevint humain. En effet, mademoiselle Tarabotti était née sans âme, ce qui faisait d’elle une paranaturelle : une jeune femme dont le seul contact ôtait temporairement l’aspect surnaturel de tout un chacun. Alors qu’il se jetait violemment sur elle, Alexia parvint à se défendre en tuant ledit vampire. Hélas, il n’était que le premier d’une sombre machination… Si mademoiselle Tarabotti veut déjouer ces terribles plans, elle va alors devoir s’allier à l’infernal Lord Woosley, loup-garou de son état et doté d’un caractère incroyablement ronchon…


L’histoire mêle la haute société mondaine et les bals du 19ème siècle avec une touche de surnaturel : vampires et loup-garous peuplent les rues de Londres et s’avèrent être aussi civilisés que les personnes diurnes — ou pas !
Alexia est un personnage très indépendant et à la répartie facile. Ses piques envers l’impossible Lord Maccon de Woosley parsèment le récit et il est certain que ce trait de caractère exaspère le loup-garou tout en le stimulant. Les interactions entre les personnages sont le trait fort de ce roman qui se lit au cours d'un tea-time : un thé, quelques biscuits et le plongeon vers l’époque victorienne est garanti !

Un peu longuet au début, le livre présente trois parties : la première nous invite à découvrir l’univers de mademoiselle Tarabotti, la seconde relate les débuts amoureux de la demoiselle avec Lord Maccon et la dernière, pleine d’action, apporte la solution à une intrigue des plus étonnantes ! L’histoire est alors largement rythmée : entre bals, visites officielles et quelques scènes doucement sulfureuses, Alexia mène l’enquête afin de faire cesser les disparitions et les attaques de créatures surnaturels.

Le style de Gail Carriger est tout à fait étonnant, très agréable et très prenant : l’utilisation de la troisième personne et du vocabulaire soutenu de cette période historique est particulièrement rare dans ce type de récit. L’auteur présente ici une combinaison tout à fait réussie entre romans à la Jane Austen et la fantaisie urbaine contemporaine. Elle manie sa plume avec brio, mêlant action, romance et humour afin de pimenter un roman déjà haut en couleurs.

Avis de Christy

L'univers créé par Gail Garriger est des plus surprenants tant par l'humour si particulier qu'elle a su disséminer un peu partout dans son récit que par les personnages eux-mêmes.
En effet, nous sommes en Angleterre, en plein époque Victorienne et les êtres surnaturels comme les vampires, les loups-garous ou encore les fantômes sont connus de tous et plus ou moins appréciés par la communauté humaine. Chose que l'on a déjà croisée en lisant d'autres auteurs, certes, mais... ici, parmi ces êtres hors norme, il existe une jeune femme dont la nature est très rare : Mademoiselle Alexia Tarabotti est une paranaturelle. Elle n'a pas d'âme.
Son seul contact suffit à rendre tout être surnaturel... humain. C'est ainsi qu'un soir, lors d'un bal prisé, la jeune femme âgée de 26 ans (vieille fille reconnue et peu enviée), à l'ascendance italienne, croise un vampire dans la bibliothèque, lequel se jette sur elle pour la mordre. Comme ça. Sans même la prévenir ni se présenter.

Gail Garriger nous dépeint des personnages et situations souvent cocasses et rocambolesques, le tout parsemé de touches drôles, sarcastiques et piquantes, entraînant le lecteur dans une aventure fort sympathique.
Cependant, il est à noter que, si l'intrigue est agréable, plutôt novatrice et digne d'intérêt, il est hélas regrettable que la mise en place de l'histoire soit un peu lente. Certes, il y a là un monde bien à part à installer, mais si le lecteur n'y prend pas garde, cette insertion peut s'avérer laborieuse et gâcher passablement la lecture. Aussi, ami lecteur, persévérez un peu, cela en vaut la peine.
Il y a également un point négatif strictement éditorial : la mise en page. Tout est présenté comme dans les romans en VO, à savoir que les dialogues débutent et se terminent n'importe où dans une phrase par des guillemets. Cela peut provoquer un certain inconfort, voire déstabiliser totalement le lecteur. Là aussi, un peu de persévérance permet d'apprivoiser ce détail irritant.

L'histoire se présente de façon simple au départ. Alexia est donc attaquée par un vampire qui est bien vite ennuyé car, bien sûr, dès qu'il touche la jeune femme, ses crocs disparaissent. Il ne comprend pas réellement ce qui se passe, mais n'en fait qu'à son idée et quand Alexia décide de se défendre, elle tue accidentellement son assaillant... avec une épingle à cheveux. Cependant, la nature d'Alexia doit rester secrète, aussi, craignant d'être découverte dans cette fâcheuse posture en entendant approcher un groupe de jeunes gens, elle feint l'évanouissement... jusqu'à l'arrivée de lord Maccon, comte de Woolsey, Alpha d'une meute de loups-garous et membre du BUR, une faction de sécurité au sein de la population surnaturelle.

Une enquête est lancée pour savoir qui était ce vampire et pourquoi il a si odieusement attaqué Alexia. S'ensuivront des investigations pour la plupart menées par la demoiselle. Certains passages, cependant, sont un peu vagues et le bain littéraire n'est vraiment appréciable qu'une fois le premier tiers du livre passé. Après quoi les pages se tournent les unes après les autres, le sourire aux lèvres.

Au fil des pages, nous découvrons que lord Maccon et Alexia n'en sont pas à leur première rencontre, que la jeune femme exaspère prodigieusement le loup-garou et réciproquement, mais qu'il y a également entre eux quelque chose d'autre, que leur nature respective rend compliqué.
En avançant dans le récit, d'autres personnages tout aussi succulents ponctuent les scènes de touches acidulées comme, pour ne citer que lui, lord Akeldama, vampire excentrique, dandy et grand appréciateur de compagnie masculine, dont les petits mots doux à l'égard d'Alexia sont d'un kitch assez cliché, mais savoureux. Il y a également le professeur Lyall, loup-garou Bêta et second de lord Maccon, dont le dévouement exemplaire le rend attachant et fort sympathique. Ou encore Evy, la meilleure amie d'Alexia et sa confidente (bien qu'elle ne soit pas informée de la nature paranaturelle de miss Tarabotti).

Au final, ce roman n'est pas forcément ce à quoi on s'attendait et s'il offre une agréable récréation littéraire, il ne plonge pas non plus dans l'addiction. Les aventures d'Alexia Tarabotti sont certes distrayantes, mais nous pourrions pourtant chipoter sur le manque d'un petit quelque chose qui rendrait notre lecture encore plus plaisante. Gageons donc que le second opus de cette série nous transportera encore plus loin.


Avis de notre partenaire Evenusia Les Chroniques d'Evenusia.



15,92 EUR
Achat Fnac


6,75 EUR
Achat Fnac


Dernière édition par Elaura le Dim 19 Déc 2010 - 14:21, édité 4 fois

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15920
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par mygale le Lun 22 Nov 2010 - 12:30

La présentation est interessante
avatar
mygale
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 428
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/10/2009

http://mygale.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Elaura le Lun 22 Nov 2010 - 12:41

J'adore la présentation ! entre steampunk et bit-lit, à mon avis, ça va être fort intéressant !!

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15920
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Phooka le Lun 22 Nov 2010 - 13:47

Waouhhh!
Super originale cette présentation!
Du coup c'est très tentant!
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 51
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Domino le Mar 23 Nov 2010 - 14:54

Oh oui, moi aussi j'adore ! Une présentation qui accroche et un bouquin de plus à mettre sur ma liste ! Wink
avatar
Domino
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 6621
Age : 64
Localisation : au milieu des vignes, quelque part dans le Sud Ouest
Date d'inscription : 10/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par liline le Mar 23 Nov 2010 - 15:50

Il a l'air bien tentant c'est vrai Cool
avatar
liline
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2867
Age : 42
Localisation : Dans les méandres de la mélancolie
Date d'inscription : 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Chani le Dim 19 Déc 2010 - 14:39

Ça me conforte dans mon idée Wink
avatar
Chani
Rédactrice Epicée
Rédactrice Epicée

Féminin
Nombre de messages : 2956
Age : 42
Localisation : Arrakis
Date d'inscription : 21/06/2010

http://chani-delivresetdepice.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Vampirienne le Dim 19 Déc 2010 - 17:02

Super la critique Elaura! Dès que je l’achète je le met en haut de ma PAL ^^
avatar
Vampirienne
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 282
Age : 35
Localisation : In my dreams
Date d'inscription : 22/10/2009

http://vampirienne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Georgia Caldera le Mar 1 Fév 2011 - 22:25

Je me suis laissée tenter, en partie grâce à ton avis Elaura (l'autre partie étant la quatrième de couverture...) et j'ai franchement bien fait! C'est exactement entre bit-lit et steampunk, ajouté à cela une pincée d'ambiance Jane Austen (avec un tout petit peu plus de piment, tout de même) et on y est ^^
avatar
Georgia Caldera
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 08/11/2010

http://www.georgiacaldera.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Gipsy1974 le Mer 2 Fév 2011 - 21:38

Ce livre, je l'ai dévoré et même encore plus ... Trop bon!
Je fais plus que le recommander.
Une héroïne avec du caractère, de l'humour complètement décalé et une héros qui me met personnellement l'eau à la bouche ...
avatar
Gipsy1974
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 43
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 16/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Miesis le Dim 20 Fév 2011 - 10:45

Quel bon moment de lecture !
Une histoire à l'humour décalé que j'affectionne beaucoup. So British !
Un personnage principal très réussit. Miss Alexia Tarabotti a un caractère bien affirmé et dit tout haut ce qu'elle pense avec l'art et la manière de nous faire rire.
L'univers aussi est très intéressant ! Une Angleterre victorienne qui a, contrairement à d'autres pays, accepté l'existence des êtres surnaturels/paranaturels.

Tout ce que je peux dire c'est que j'ai eu envie de déguster ce livre avec comme compagnie, un thé servit dans un service à thé de porcelaine... et bien évidemment une tarte à la mélasse !

Donc oui, je recommande hautement ce livre !
Quiconque se mettra en travers de mon chemin vers l'achat des tomes suivants tâtera mon ombrelle !


Edit : Quelqu'un pourrait-il confirmer ce que je viens de trouver sur le net quant aux sorties des tomes suivant ?
Sans Forme ~ Jan. 2012
Sans Honte ~ Autumn 2012
Sans Coeur ~ ----
Sans Delais ~ ----
avatar
Miesis
Graph' Dominatrice

Féminin
Nombre de messages : 2976
Age : 34
Localisation : Sur les pas de la bête du Gévaudan
Date d'inscription : 25/12/2009

http://www.miesis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Elaura le Dim 20 Fév 2011 - 11:00

Ce sont en effet les infos que j'aie eue avec le com de presse Wink

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15920
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par L@ura le Dim 20 Fév 2011 - 11:55

Ce livre me tente bien, pourtant c'est pas le style que j'affectionne le plus.
avatar
L@ura
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/10/2010

http://l0raahbooks.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Miesis le Dim 20 Fév 2011 - 13:12

Merci Elaura, bon j'aurais cependant préféré que les dates soient moins éloignées... Mais ça me donnera une excuse pour relire le livre avant de lire la suite.
avatar
Miesis
Graph' Dominatrice

Féminin
Nombre de messages : 2976
Age : 34
Localisation : Sur les pas de la bête du Gévaudan
Date d'inscription : 25/12/2009

http://www.miesis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Jm-les-livres le Jeu 24 Fév 2011 - 16:23

Lu aussi récemment et j'ai bien aimé. J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire à cause du côté steampunk (que j'apprécie moyen) mais le personnage féminin est excellent et l'HOMME en face d'elle est tout simplement appétissant. Les répliques sont explosives mais je regrette le style (la mise en page). les tirets pour signaler que quelqu'un parle m'ont manqué.

Autre gros point important qui ne figure pas dans le livre: la "scène du hérisson" !!! Que c'est-il passé? on veut les détails!!!

Sinon je le recommande parce que passé le côté steampunk, on est en terrain connu ( vampires, loups-garous) avec cependant des petits détails qui font que l'auteur nous offre un univers unique et exceptionnel.
Foncez!!
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10851
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Invité le Lun 28 Fév 2011 - 14:16

Un autre livre qui me tente beaucoup, j'adore l'humour British. Par contre je n'ai aucune idée de ce qu'est le Steeampunk scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Jm-les-livres le Lun 28 Fév 2011 - 15:11

Dixit Wikipédia:
"Le steampunk est au départ un genre littéraire. C'est à l'origine un sous-genre de la science-fiction uchronique, dont l'intitulé a été forgé par allusion au cyberpunk par l'auteur K.W. Jeter à titre de boutade[1]. L'expression steampunk, qui signifie littéralement punk à vapeur, souvent traduite par futur à vapeur, est un terme inventé pour qualifier un genre de la littérature de science-fiction né à la fin du XXe siècle, dont l'action se déroule dans l'atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle. Le terme fait référence à l'utilisation massive des machines à vapeur au début de la révolution industrielle puis à l'époque victorienne.
Mais le style steampunk quitta rapidement la seule sphère de la
littérature pour s'étendre à d'autres domaines de création et
d'expression et devenir un fandom autonome."
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10851
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Invité le Lun 28 Fév 2011 - 17:06

Merci beaucoup pour la définition Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Mirlou le Mar 5 Avr 2011 - 0:08

Je l'ai dévoré en une journée!
J'ai vraiment bien aimé.
avatar
Mirlou
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2333
Age : 40
Localisation : des deux côtés de l'océan
Date d'inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Domino le Mar 5 Avr 2011 - 5:15

Il est sur ma liste d'achat !
avatar
Domino
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 6621
Age : 64
Localisation : au milieu des vignes, quelque part dans le Sud Ouest
Date d'inscription : 10/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Bleuvenn le Mar 5 Avr 2011 - 12:34

Je l'ai dans ma pile celui-là. J'espère être moins déçue que par le précédent livre Orbit que j'ai tenté (le tome 1 de Dante Valentine de Lilith Saintcrow :j\'attends:) et laissé en plan d'ailleurs Rolling Eyes .

Bleuvenn
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Miesis le Mar 5 Avr 2011 - 15:42

Comme toi j'ai abandonné Dante Valentine (je le reprendrai plus tard...), pour Sans Ame par contre je n'ai pas décroché ! J'ai beaucoup aimé ! Je te souhaite qu'il en soit de même. Wink
avatar
Miesis
Graph' Dominatrice

Féminin
Nombre de messages : 2976
Age : 34
Localisation : Sur les pas de la bête du Gévaudan
Date d'inscription : 25/12/2009

http://www.miesis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Ellandra le Dim 17 Avr 2011 - 8:38

Ah ! Delicious !
Aussi bon que l'arôme du Earl Grey en plein massacre.

J'ai tout simplement adoré ! C'est rafraichissant, prenant et explosif.

Bref.

Encore ! Encore !!!
avatar
Ellandra
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Proche des vagues...
Date d'inscription : 05/09/2010

http://axelle.colau.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par fantine le Jeu 21 Avr 2011 - 11:01



Je recommande vraiment de livre pour le dépaysement qu'il propose, et pas seulement par l'époque et le lieu ou se déroule l'action mais aussi par le style d'écriture et les personnages.
Alexia est une pure héroine de bit-lit, tëtue, volontaire, aventureuse et avec un franc parler et une curiosité rafraichissante.
Si sa relation avec Lord Maccon est empreinte d'humour elle n'en est pas moins profonde et sensuelle, c'est une belle histoire d'amour et de tolérance.

J'attends avec impatience les prochaines aventures de ce dröle de couple auquel je me suis vraiment attachée.
avatar
fantine
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 273
Age : 55
Localisation : savoie
Date d'inscription : 05/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Bleuvenn le Ven 22 Avr 2011 - 12:53

Je viens de finir de le lire et j'ai trouvé ça pas trop mal.

L'écriture de Mme Carriger est quelque peu ampoulée et amidonnée mais l'on s'y fait au final, cela apporte même une touche intéressante de "décalé" dans les dialogues notamment.

J'ai beaucoup apprécié l'environnement steampunk dans lequel se déroulent les aventures de Melle Tarabotti mais malheureusement le scénario est un peu faiblard, comprendre qu'il ne se passe pas grand-chose finalement mis à part la petite romance entre Alexia et Lord Maccon... petite romance amusante et divertissante au demeurant.
Le rythme est plutôt lent et j'ai attendu un bon moment que ça décolle enfin.

Petite mention spéciale à Lord Akeldama, excellent personnage secondaire de vieux vampire excentrique !.

Bref, une petite lecture bien sympathique mais qui présente un peu trop de défauts à mes yeux pour être un véritable coup de coeur.

Bleuvenn
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum