Le sang des Ambrose

Aller en bas

Votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Le sang des Ambrose

Message par Phooka le Jeu 21 Oct 2010 - 12:12





LE SANG DES AMBROSE
de James Enge
Editions L'Atalante (La Dentelle du cygne)
Publié en 2010
475 pages
22 euros





Présentation de l'éditeur:


Derrière la vie du roi se tient le Protecteur. Derrière le Protecteur son Ombre est aux aguets…

Le jeune roi Lathmar est convaincu de sa disparition prochaine. Entre la mort suspecte de ses parents, l’armée privée de son oncle le Protecteur du Trône et les purges successives parmi ses proches, seule sa lointaine aïeule Ambrosia Viviana dresse un dernier rempart contre l’usurpateur.

Sauf à faire appel au frère d’Ambrosia, l’imprévisible Morlock Ambrosius, maître Faiseur, sorcier, bretteur et redoutable ivrogne. Et sauf à découvrir et vaincre, derrière le Protecteur, le mystérieux marionnettiste qui jongle avec l’âme de ses proies et se prépare à dévorer l’empire.


L'avis de Phooka

Alors si il y a un premier chapitre réussi c'est bien celui du sang des Ambrose. Tellement réussi même que j'ai failli être dégoutée par le livre ! Non, sérieusement, j'ai réalisé après coup à quel point c'est un coup de maître que ce premier chapitre. D'entrée de jeu, l'auteur nous présente son "héros", le jeune roi Lathmar (12 ans) . Et quel héros...alors qu'il y a une purge dans son royaume, sa grand-mère lui sauve la vie et arrive à le faire sortir du château avec pour seule mission de retrouver son frère (enfin le frère de la grand-mère) dont il suffit de prononcer le nom pour qu'il arrive à la rescousse (du moins théoriquement). Lathmar est mort de trouille, perdu, pas doué et finit...par se faire ramener au château par des paysans qui l'ont ramassé ... Des baffes, on a envie de lui coller des baffes et de le secouer comme un prunier !
Mais heureusement le fermier qui l'a ramené au château et qui pensait recevoir une récompense a été tellement en colère d'avoir été si mal reçu et de n'avoir droit à rien (encore heureux qu'il ait eu la vie sauve) qu'il rentre dans sa ferme en jurant comme un charretier (normal il conduit une charette me direz vous) et dans ses jurons il prononce le fameux nom du frère de la grand-mère du roi (vous suivez toujours?) : Morlock.
Morlock, sorcier, faiseur et grand bretteur ivrogne, mais amis des corbeaux qui vont eux entendre le paysan et transmettre le message à qui de droit!
Alors ça, je vous le dis pour un début de roman, c'est un sacré début!
Et le reste est du même acabit. Le jeune roi va prendre du plomb dans la cervelle et devenir finalement le héros qu'on attend. Les deux sorciers (la grand-mère et son frère) sont assez caricaturaux mais dans le bon sens du terme, tandis que Wyrth le nain se mettra en quatre pour faire cohabiter tout ce monde sans faillir à l'honneur de sa race! Les personnages sont fouillés et souvent ambigus. On ne comprend pas toujours immédiatement leurs actions et donc on se demande toujours si l'un d'entre eux ne serait pas un traitre. Sauf Lathmar qui est droit et honnête, mais souvent dépassé par les évènements. Malgré tout, ses actions en surprendront plus d'un, y compris le lecteur.
Le monde dans lequel se passe le roman est moyen-âgeux fantasy, somme toute classique, mais l'histoire qui s'y trame est elle peu ordinaire et franchement réussie. Bien sûr il y a un grand méchant qui tire les fils dans l'ombre (mais dont on n'a pas la moindre idée de l'identité), bien sûr le méchant fait des choses horribles (mais on découvre très tard quoi) et bien sûr les gentils vont tout faire pour le contrecarrer (mais pas de la façon dont on imagine).
Au final, ça donne un très joli pavé de fantasy qui se lit avec énormément de plaisir! Je l'ai personnellement trouvé très original et je me suis retrouvée plongée dans cette aventure corps et âme. Je ne serais pas contre une petite suite pour savoir ce que devient Lathmar. La fin est hors norme justement. Une sorte de happy end oui, mais pas tout à fait et pas pour tout le monde.
En plus, et ça ne gâche rien, le récit se déroule sur un seul tome, ce qui est très agréable. Et pourtant en 470 pages on a l'impression d'avoir lu une énorme saga de fantasy tellement c'est dense et pleins de rebondissements!
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang des Ambrose

Message par aluqua le Mar 26 Oct 2010 - 17:44

ton avis était tellement passionné que je me suis laissé tenter et je l'ai acheté
avatar
aluqua
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1361
Age : 30
Localisation : rouen
Date d'inscription : 15/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang des Ambrose

Message par Phooka le Mar 26 Oct 2010 - 18:10

J'espère vraiment que ça te plaira autant qu'à moi! Cool
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang des Ambrose

Message par Invité le Mar 26 Oct 2010 - 21:16

Quant à moi cela fait un bout de temps que je zyeute dessus (encore en partie à cause de la couverture ^-^). Et ton avis fait également envie :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang des Ambrose

Message par Phooka le Mer 27 Oct 2010 - 5:52

C'est vrai que le livre est superbe!
Ce qui ne gâche rien au plaisir!
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang des Ambrose

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum