Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit

Aller en bas

Votre appréciation du livre

Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_lcap100%Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_lcap0%Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_lcap0%Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_lcap0%Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_lcap0%Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit Empty Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit

Message par Admin le Ven 8 Oct 2010 - 16:02

Tara Duncan, Tome 5 : Le continent interdit 9782081200845

Tara Duncan
Tome 5 : Le continent interdit

de Sophie Audouin-Mamikonian

Éditions Flammarion

Sortie le 3 octobre 2008
Grand Format / 418 pages / Prix 18,90 €


Présentation de l'éditeur :

Betty, l'amie terrienne de Tara, a été enlevée par Magister qui la retient prisonnière sur le Continent interdit. Ce Continent est régi par les Dragons, alliés d'Omois, qui en interdisent l'accès. Mais Magister a réussi à en forcer la barrière magique et a empoisonné Betty. Il ne reste que quelques heures à vivre à la jeune femme, et seul le sang modifié de l'héritière pourra la sauver... Or Tara n'a toujours pas retrouvé ses pouvoirs. Sans magie, impossible de lutter contre son ennemi. Bravant les dangers d'AutreMonde, Tara regagne le palais d'Omois et convoque d'urgence ses amis qui répondent fidèlement à l'appel. À part Robin, qui a mystérieusement disparu... Escortée par les plus redoutables guerriers de la Reine des Elfes, les elfes violets, Tara arrache aux dragons l'autorisation de se rendre sur le Continent interdit. Mais, arrivée à destination, elle découvre que la sanguinaire Reine rouge a pris le pouvoir et que les dragons sont prêts à la laisser mourir pour cacher leur horrible secret.
Tara parviendra-t-elle à sauver Betty des griffes de la Reine rouge et à tenir en échec son ennemi Magister ? Surtout, retrouvera-t-elle Robin, victime des manigances de l'impératrice d'Omois ?

Extrait du livre :

LE SANGRAVE ou lorsqu'on a de terribles ennemis, c'est mieux de ne pas les oublier...

La fonction défensive du château de Various était flagrante. Douves emplies d'animaux à longues dents et bon appétit, murs épais, mâchicoulis crénelés, tourelles, trois lignes de défense matérialisées par d'épaisses murailles, le premier qui s'en prendrait aux fortifications devait s'attendre à camper beaucoup de temps à leurs pieds, assez pour voir pousser une longue, longue barbe.
Comme ceux de nombreuses places fortes sur AutreMonde, où la menace venait tant des airs que de terre, les chemins de ronde étaient couverts. Ainsi, personne ne pouvait attaquer les soldats par le haut.
La magie entourait la forteresse d'un impalpable voile bleuté. Toute personne animée d'intentions agressives était immédiatement engluée dans le champ. Évidemment, un puissant sortcelier s'en fichait comme de son premier biberon mais, contre des soldats ou des mercenaires nonsos, cela fonctionnait redoutablement.
Lorsque la petite armée de l'impératrice d'Omois avait sollicité l'autorisation de franchir la Porte de Transfert, Various avait accordé une dispense extraordinaire aux elfes et aux gardes thugs, qui traversèrent le champ sans encombre. De même que Tara, Selena, leurs Familiers & Gr'ul.
Ils atterrirent au centre d'une vaste cour. Comme la tenue de ses gardes, le château était noir et argent : très élégant, vaguement sinistre.
Des palefreniers... mmhhn, non : les montures n'étaient pas des palefrois, donc des varaniers vinrent s'occuper des varans, tandis que Selena miniaturisait les Familiers afin qu'ils puissent les suivre à l'intérieur. La jeune femme, soucieuse de ne pas importuner son hôte, exagéra un tantinet et Galant devint si petit qu'il put prendre place sur l'épaule de Tara sans problème, tandis que Sembor ressemblait soudain à un chaton ébouriffé. La jeune fille ne dit rien mais l'indignation de son pégase et du gros... enfin de l'ex-gros... puma la fit rire intérieurement. Les elfes et les thugs en firent autant, quoique dans des proportions moindres, avec leurs montures et les tapis.
À la queue leu leu, ils suivirent Various et son escorte à l'intérieur de la forteresse. Lors de leur arrivée, huit mois auparavant, Tara était tellement épuisée qu'elle n'avait prêté qu'une vague attention à la décoration. Maintenant qu'elle n'avait plus l'impression tenace que la gravité fluctuait et que les murs gondolaient, elle donna libre cours à sa curiosité et à son intérêt pour ce nouvel environnement.
Le château des Tri Vantril n'était pas vivant, comme celui du Lancovit, mais la décoration des murs variait, les fresques magnifiques dues au pinceau des nymphes de la forêt des Ningerligers défilaient, contant batailles et amours courtoises. L'or n'occupait ici qu'une place secondaire, contrairement à Omois où ce métal était quasiment une religion. Various, lui, avait privilégié les teintes sombres. Noir, noir... ah, oui, et noir aussi. Tara avait l'impression d'avancer dans une sorte de caveau. Le cousin de sa mère avait-il des ancêtres vampyrs ?
Various incanta et la salle d'audience s'élargit, afin de permettre à tout le monde d'y tenir. Il prit place sur un siège de bois d'ébène, rehaussé d'incrustations d'ivoire. Vu la taille des plaques d'ivoire, Tara ne voulait pas imaginer les dimensions de l'éléphant ou du mammouth qui les avait fournies. Les bannières flottaient au vent de la climatisation, portant haut l'emblème de Various, une tête de loup noire sur fond rouge.



17,96 EUR
Achat Fnac

Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum