Damnés, Tome 1

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Votre appréciation du livre

71% 71% 
[ 46 ]
22% 22% 
[ 14 ]
2% 2% 
[ 1 ]
3% 3% 
[ 2 ]
2% 2% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 65

Re: Damnés, Tome 1

Message par Sherryn le Mer 20 Juil 2011 - 15:06

voici ma critique sur ce livre :

Une histoire d'amour avec un A gigantesque, c'est le cas de le dire. Honnêtement, je pense vraiment que les amatrices du genre aimeront ce livre et qu'on ne peut que le leur conseiller. Personnellement, je suis pas fan des histoires d'amour hétéro, donc ça m'a plutôt gonflée. Dès les premières pages, l'archi-romance hyper sirupeuse m'a fait grincer des dents, et bien sûr ça n'a fait qu'empirer par la suite. Ce qui m'a fait continuer, c'est la présence des ombres, qui m'intriguaient énormément ; une source de déception par la suite, puisqu'elles restent très en retrait tout au long de l'histoire, et qu'à la fin de ce premier tome leur nature n'est toujours pas expliquée.

Mais parlons du livre lui-même... Sur beaucoup d'avis d'autres personnes, j'ai pu constater que l'objet livre était très apprécié. C'est vrai que sa couverture est plutôt jolie (même si l'héroïne a les cheveux courts, elle s'en plaint sans arrêt), et sa texture très particulière. Mais j'ajouterais aussi qu'il est extrêmement dur, au point qu'on peut difficilement l'ouvrir beaucoup, et qu'il est totalement impossible de le lire sans casser la tranche, même en ne l'ouvrant qu'à moins de 45° d'angle.

Concernant l'histoire, l'originalité est qu'elle ne se déroule pas dans un lycée banal mais dans un centre de réinsertion, où l'on trouve un certain nombre de cas sociaux voire de criminels. L'ambiance sombre est particulièrement bien restituée et évocatrice, bien qu'un peu caricaturale.
Pour le reste, il s'agit pour l'essentiel d'histoires de cœur. Luce aime Daniel et est aimée de Cam. Entre atermoiements et hésitations, le temps passe lentement ; si l'on n'accroche pas plus que ça à ce genre d'histoires, on a là un véritable somnifère concentré.

Même l'écriture n'arrange pas vraiment les choses, car même si elle est soignée et qu'on sent derrière un véritable travail de correction et de recorrection, elle reste malgré tout simpliste, dépourvue de style particulier. Elle se révèle donc agréable à parcourir mais languissante elle aussi. Les scènes d'action qui interviennent dès le quatrième quart du livre (c'est mathématique, je n'exagère pas) sont décrites avec mollesse. Parfois, des événements terribles se passent sans qu'aucune intensité ni suspens ne se dégage du texte. C'est dommage, en fin de compte on retiendra surtout la lenteur et l'ennui. Et personnellement, contrairement à d'autres lectrices, je trouve que le final ne rattrape pas vraiment les choses, notamment parce qu'il est très classique dans le traitement de l'angéologie, mais surtout à cause de cette langueur qui imprègne profondément le récit. J'ai également été déçue que le final laisse un grand nombre de questions en suspens, pas seulement les ombres mais aussi les réelles identités des personnages, qu'on nous a suggérées ou prouvées mais sans aucun développement, ne faisant que les effleurer... Le comble, c'est que même le prologue ne trouve pas sa place dans ce premier tome : on arrive à la dernière page en ignorant toujours de quoi il s'agit. De qui se moque-t-on, ai-je envie de dire.

De même, je n'ai pas vraiment compris pourquoi et comment toute cette clique de personnages, dont aucun n'est présent par hasard, ont pu se retrouver tous à Sword & Cross, un centre de réinsertion. Que Luce et Daniel s'y soient retrouvés poussés par la fatalité de leur malédiction, je comprends. Pour tous les autres protagonistes des deux camps, j'ai un peu plus de mal. Peut-être cela sera-t-il expliqué dans le tome 2, mais s'il est obligatoire de l'acheter pour se sentir satisfait d'avoir lu le 1, alors il y a de quoi se sentir quand même un peu grugé...

Dernière petite remarque, il y a plusieurs passages qui m'ont fait fichtrement penser à Twilight. Notamment la page 318 et alentours : une agression, un sauvetage, une discussion solide en voiture, mouais... D'autres scènes m'ont franchement fait sourire, comme quand les deux protagonistes chutent et se retrouvent, étonnamment, l'un sur l'autre... Bonjour les clichés.

Un petit mot sur les personnages. Leur traitement s'avère assez subtil, du moins pour les personnages secondaires, au point que je ne les ai parfois pas trouvés assez présents. Le problème, c'est surtout que l'histoire est racontée à la première personne, et que par conséquent Luce prend toute la place. Or Luce n'est pas une perle dans son genre : elle est hésitante, timide, un peu gourde. Et évidemment, agaçante. Les garçons sont charismatiques, entre Cam le séduisant et Daniel le ténébreux. En fait, ils sont un peu trop charismatiques pour être véritablement charmants, car en fin de compte il s'avère difficile d'adhérer totalement à la crédibilité de l'existence de tels mâles. Quant aux filles, leurs caractères se révèlent plus originaux, moins lisses, malheureusement elles restent plutôt effacées en comparaison de Cam ou Daniel.

Dans l'ensemble, je n'ai pas aimé ce livre. Surtout parce que ce n'est pas mon genre, mais je m'en doutais en le commençant. Je me suis franchement ennuyée. Mais je le recommande à celles qui recherchent des histoires d'amour, car somme toute ce n'est pas si mal fait, surtout au niveau de l'écriture, ces personnes-là devraient donc y trouver leur compte.

Sherryn
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 24/01/2011

http://sherryn.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damnés, Tome 1

Message par Satsuki le Mar 29 Nov 2011 - 10:26

Alors je l'ai lu et je trouve que l'héroïne tergiverse quand même plus de 2/3 du bouquin à se poser des questions de midinette, ça agace un chouilla ! Pour des choses qui semblent super évidentes au lecteur la plupart du temps (c'est agaçant quand un livre fait ça lol). Mais par contre la fin rattrape tout, avec beaucoup d'action enfin des réponses et surtout même si j'ai pas adoré cette fin elle annonce un scénario enfin captivant qu'on a vraiment envie de comprendre, de lire. Donc en gros quasiment il faudrait lire la fin du 1 et sauter au 2 pour moi, ce qui reste un peu bizarre.
J'ai trouvé drôle que la couv très gothique n'est aucun rapport finalement au style du personnage ou même à ce qu'elle ressemble (cheveux courts dans le livre). Donc tome 2 à lire pour aller plus loin !
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damnés, Tome 1

Message par Sarah-books le Dim 15 Jan 2012 - 14:23

Damnés est un GROS coup de coeur !
Dès le début,j'ai été transportée par le livre !
Après le prologue,j'ai moins accroché,et bien,ça n'a pas duré longtemps car ensuite,au bout d'une centaine de pages,je ne pouvais plus le décrocher !! L’atmosphère est sombre,mystérieuse,étrange..


J'ai été un peu surprise des réactions qu'avait Daniel avec Luce,et on se pose pleins de questions,il nous intrigue beaucoup,comme les autres personnages.
Et puis il y a Cam,un garçon qui attire aussi Luce.Un triangle amoureux que j'ai adoré.
Même si il ne se passe pas grand chose jusqu'à les 3/4 du livre,qu'il y avait des passages qui ne servait presque à rien,je ne m'en suis pas lassée,et c'est rare !

J'ai été conquise par cette histoire,mes précédentes lectures ayant été un peu décevantes,et bien Damnés à été on va dire,mon" sauveteur "
Et puis la fin...La j'avais encore plus du mal à décrochée du livre,j'était à fond dedans !

Quand j'ai fini ce livre j'était dégoûtée.Je voulait pas quitter cette histoire,les personnages,mais bon,il va falloir que j'attende de pouvoir m'acheter la suite..

Un conseil si vous lirez ce livre : Méfiez vous des apparences...car plus d'un personnage va vous surprendre,avec les révélations qu'il va y avoir à la fin !
avatar
Sarah-books
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 15/01/2012

http://garden-books.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damnés, Tome 1

Message par Kiriothus le Mar 14 Aoû 2012 - 9:22

J'ai lu, parce que ça faisait un moment que j'en entendais parler et que ça me paraissait plutôt très sympa. Et puis je me disais que si on en parlait tant autour de moi, c'est que ça devait être chouette..

Au final, je dois dire que le début n'est pas mal du tout, même si les caractères des personnages ne sont pas à la hauteur. Ils sont survolés, rien de plus, et c'est dommage parce qu'il aurait fallu très peu de choses pour que Daniel soit plus charismatique, par exemple. Quant à Luce, je n'arrive pas à savoir ce que je pense d'elle. Sympa ? Tête à claque ? Insupportable ? Je ne sais pas. Bon, son cas est moins désespéré que celui de Bella, quand même, il ne faut pas abuser non plus (ça c'est un personnage que je ne supporte pas).

Le problème de cette histoire, c'est qu'elle a un énorme potentiel. Il faut prendre ce que je vais dire par la suite avec un certain recul, et accepter le fait que ça ne soit pas un jugement de valeur, mais ce livre a parfaitement sa place dans la catégorie Young Adult, pour des personnes qui n'ont pas beaucoup d'attentes, pas beaucoup d'exigences, et qui n'ont pas lu de choses "meilleures" (ce qui est possible, après tout), mais je crois qu'à un moment donné, quand on sait ce qu'un auteur qui se donne à fond peut faire, on a un peu envie de dire à Lauren Kate "Mais tu te fous du monde là ? Sors toi les doigts du cul deux minutes !". Minute vulgaire passée.

Cette histoire d'anges est sympa, et une fois de plus, si elle avait été plus fouillée, tout serait beaucoup plus clair, mais ça ne l'est pas du tout, et c'est fait d'une façon qui ne me satisfait pas, dans le sens où il y a aussi des livres où tout n'est clair qu'à la fin et où on a envie de lire encore et encore pour résoudre le mystère. Là, c'est juste un manque de contrôle de la part de l'auteur, un fouilli qui n'est sans doute pas intentionnel, et c'est très dommage.

En ce qui concerne l'histoire d'amour, puisque c'est pour elle que beaucoup liront ce livre, je dirais qu'elle est décevante elle aussi. Il y a quelque chose qui me gêne, dans le sens où tout va trop vite, où tout est trop facile pour tout le monde, et ça ne me plait pas. Luce va trop dans le sens de Daniel, c'est un peu gavant.

Spoiler:
Et même par la suite, dans les tomes 2 et 3, lorsque Luce va douter de son amour pour Daniel et du bien fondé de leur histoire, ce ne sera pas un doute qui viendra du coeur, qui sera l'aboutissement d'une longue réflexion personnelle et de doutes sincères, mais simplement parce qu'un autre gars lui aura fait du charme. Autant dire que c'est un peu pénible et que Luce en devient franchement détestable.

Alors ils tombent amoureux, ils luttent contre le monde entier, et ça y est, leur histoire en tant que couple est terminée, plus de flirt, plus rien, on dirait qu'ils sont passés à un autre chapitre avec une rapidité confondante. Moi j'aurais voulu qu'ils s'apprivoisent tout en luttant, qu'ils réussissent à faire les deux à la fois, enfin je sais pas, moi ça me laisse sur ma faim, et c'est le genre de faim que j'ai envie d'étancher avec un autre bouquin dont je sais qu'il ne me décevra pas.

Pour conclure, je dirais simplement qu'en effet, c'est un bon livre, mais qu'il ne fait pas partie de mes coups de coeur, et que je suis déçue d'en avoir trop attendu de lui. Je comprends qu'on puisse l'aimer, ne serait-ce que pour l'originalité de l'histoire (discutable, cependant), ou pour cette histoire d'amour impossible, mais Lauren Kate n'a vraiment pas la plume d'une grande auteure, à mon avis.
avatar
Kiriothus
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 24/06/2012

http://kiriothus.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damnés, Tome 1

Message par LuminaDark le Jeu 26 Juin 2014 - 7:20

Bon, bon que dire de ce livre ? Mon avis de base était des plus mitigés, je dois bien l'avouer.

En effet, j'ai trouvée le livre traînant, peinant a faire entrer l'histoire. Presque un tome entier pour planter le décor, c'est un peu long a mon gout surtout quand il ne se passe pas grand chose et que les réponses ne viennent pas ...

Du moins viennent elles tardivement, mais ma fois une fois qu'elles sont la ... Et bien c'est a ce moment la que l'ont remercie Dieu d'avoir tenue bon et poursuivie sa lecture. lol Quand tout se met en place, que l'action décolle enfin et que les prémices d'explications arrivent, la c'est le coup de cœur .. Ont se sent enfin happer par l'histoire, l'univers et les personnages.

Il est dommage que les débuts, que dis je les trois quarts du livre ne m' ai pas happée, mais je suis heureuse d'avoir pue poursuivre, forte de mes convictions que cette saga devait être bonne... Toujours est il que par ses lacunes, ce tome 1 ne se classera jamais parmi mes lectures préférées.

Néanmoins grâce a la fin, il faut bien admettre qu'il ne faut pas se fier aux apparences, que la toile de fond et bien plus profonde qu'il n'y parait de prime abord, comme les personnages d'ailleurs. Bref laissez lui une chance, tenez bon et vous serez peut être séduits. ( A la fin. xD )
avatar
LuminaDark
Néophyte
Néophyte

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 32
Localisation : Entre ombres et lumières.
Date d'inscription : 17/01/2012

http://sombriane.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Damnés, Tome 1

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum