le bal des louves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

le bal des louves

Message par aluqua le Mer 7 Juil 2010 - 11:00

[img]http://www.bit-lit.com/[/img]


Sur les terres de François de Chazeron, des prêtres sont retrouvés les lendemains des nuits de pleine lune. La rumeur accuse un loup garou de se cacher dans la forêt.
Au cours de l’enquête, le seigneur va voir Isabeau, fille aînée d’un de ses métayers, qui doit se marier prochainement. Cruel et impérieux, il décide de faire valoir ses droits seigneuriaux quant à son pucelage.
Les futurs mariés tentant de fuir, la vengeance de François de Chazeron sera terrible. Il pendra le promis, et laissera Isabeau pour morte, après d’horribles tortures, dans la forêt.
Mais les femmes de cette famille ont un terrible secret. Certaines d’entre elles sont à moitié louve, et en porte la marque, une touffe de poils rudes au creux de la nuque. Isabeau survivra, parmi les loups, ne songeant qu’à se venger, et c’est sa fille, née de cette nuit de violence, qui en sera l’outil.

Parallèlement, c’est aussi la volonté d’échapper à cette malédiction qui anime ces femmes. Isabeau, dans son laboratoire caché au cœur des grottes de la montagne, se livre à d’étranges recherches. Loraline, sa fille, élevée avec les loups, porte elle aussi une touffe de poils gris sur la nuque. Comment pourra-t-elle venger sa mère, qu’elle croit morte ? Pour Loraline, seule la mort de leur bourreau pourra permettre aux membres de sa famille de reprendre une vie normale…




le bal des louves a deux tomes, le premier se nomme la chambre maudite et le deuxième la vengeance d'Isabeau.
avatar
aluqua
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1361
Age : 30
Localisation : rouen
Date d'inscription : 15/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bal des louves

Message par louve le Mer 27 Avr 2011 - 17:34

Mireille Calmel est un très bon auteur. Son dyptique le lit d'Aliénor avait su me subjuguer. Une fois de plus, l'auteur a su me captiver avec ce premier opus du bal des Louves, un premier tome que j'ai dévoré et que je regrette déjà d'avoir terminé tant la lecture m'a plu.

Ce premier tome pose directement les bases de l'histoire. On découvre isabeau, une ravissante jeune femme qui aurait vraiment du être laide pour éviter d'attirer l'attention du seigneur des lieux François de Chazeron. Dès le début donc, l'auteur ne ménage pas ses lecteurs et nous prouve à quel point les personnages sont cruels. L'histoire d'Isabeau nous prend vraiment aux tripes! On souffre avec elle de son sort et de celui réservé à Benoit son mari qui ne le reste hélas qu'une journée, pendu pour avoir tenté de sauver sa jeune épouse. J'ai vraiment ressenti la détresse d'Isabeau et son besoin de vengeance. C'est tout à fait humain de vouloir venger la mort de l'homme qu'on aime et à aucun moment le lecteur ne le lui reprochera même si ses méthodes pour se faire seront peu orthodoxes dans le sens où elle va utiliser sa fille Loraline, née du viol qu'elle a subi par François de Chazeron.

Et soudain on se retrouve projeté des années plus tard, à la découverte de ce qu'il est advenu des personnages. Isabeau a fui et s'est réfugié à Paris, tout le monde la pensant morte. J'ai vraiment aimé sa manière de combattre ses démons pour tenter de trouver à son tour le bonheur. C'est une femme vraiment forte qui va reprendre goût à la vie et à l'amour petit à petit. Elle rencontrera des personnages intriguant qui l'aidera à aller de l'avant.

Ce que j'aime dans ce premier tome c'est qu'à aucun moment on ne s'ennuit. Les personnages cherchent tous à être heureux même si pour cela ils n'hésitent pas à nuire aux autres. C'est le cas d'Antoinette, l'épouse de François qui n'hésite pas pour être aimé en tant que femme a charmer Huc, rendant par la même occasion Albérie très malheureuse, mais ne s'en souciant pas.

J'aime vraiment le côté sombre des femmes de ce roman. Elles sont toutes plus ou moins humaines même si pour certaines le côté animal domine leur côté humain. En y repensant, les femmes louves sont quelquefois plus humaines que les autres, c'est le cas de Loraline et Albérie que je trouve plus humaine qu'Antoinette, personnage que je trouve aussi antipathique que François son époux.

En bref j'ai vraiment adoré ce premier opus qui m'a permis de lire un roman magnifique tant par ses personnages que par la manière de l'auteur à nous faire ressentir des émotions fortes et parfois contradictoires. Je ne rajouterais pas à quel point le style de l'auteur y est pour beaucoup, vous l'aurez déjà compris et je reste persuadée que n'importe quel lecteur qui se lance dans ce dyptique, en restera charmé et amoureux autant que moi!
Un vrai coup de coeur!
avatar
louve
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum