Petits crimes sous Louis-Philippe

Aller en bas

Votre appréciation du livre

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Petits crimes sous Louis-Philippe

Message par Elaura le Sam 26 Juin 2010 - 12:51



Petits crimes sous Louis-Philippe
de Jean-Louis Vissière

Éditions du Masque
Collection Labyrinthes

Sortie le 9 juin 2010 (réédition)
Format broché / 290 pages / Prix 8,20€



Présentation de l'éditeur :

L'époque de Louis-Philippe, souvent appelée le règne du juste-milieu, passe, à tort, pour une période paisible et fut considérée fade par la jeunesse romantique avide d exaltation. Elle vit pourtant l éclosion d'œuvres d'auteurs considérés aujourd hui comme classiques : Balzac, Dumas, Hugo, Stendhal ou encore George Sand et fut plus mouvementée qu on ne le croit. Le roi, dont la légende raconte qu il se promenait à pied dans les rues de Paris, fut la cible de nombreux attentas dont le plus célèbre reste celui de Fieschi. On assiste aussi à la naissance d un genre promis à un riche avenir : le roman policier, avec la création par Edgar Allan Poe du personnage de Dupin détective privé. Jean-Louis Vissière raconte ici les attentats contre le roi, des aventures de Dupin, à sa manière, et ajoute quelques épisodes aux Mémoires de Canler, le chef de la sûreté. Le versant obscur d un règne "tranquille".


Avis de Domino


Il est difficile de définir ce livre. Ce n'est ni un roman ni un essai sur la criminalité sous le règne de Louis-Philippe mais une succession de récits ayant comme thématique des crimes se passant sous la Monarchie de Juillet (1830-1848) et brossant au passage un tableau des plus sombre de la société de l'époque.

On passe ainsi du cambriolage d'un musée à des meurtres dans la bonne société, de tentatives de chantage à des enlèvements, d'empoisonnement à des meurtres crapuleux sans oublier des attentats contre Louis-Philippe. Une vaste gamme de crimes est ainsi parcourue rappelant, si besoin était, qu'il n'y a vraiment rien de neuf sous le soleil. Quelles que soient les époques, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les temps changent, les méthodes aussi mais les ressorts sont toujours les mêmes : l'amour, l'envie, la vengeance, la jalousie….

Au fil de la lecture, un certain malaise se fait jour. Malaise lié non pas aux récits eux-mêmes mais à la société évoquée et à son fonctionnement. Peu importe le coupable, ses motivations, la Police est là pour maintenir l'ordre social, piétinant sans état d'âme la justice et la loi, l'important étant que la hiérarchie sociale ne soit pas mise en péril. Nul n'est dupe mais l'apparence compte plus que la vérité. Alors au fil des affaires, apparaît une société totalement verrouillée qui cache ses turpitudes derrière la façade de la respectabilité, des individus broyés par la machine sociale, en un mot, une société effrayante…

La lecture de ces récits très courts fait irrésistiblement penser à Balzac, Hugo voire Eugène Sue alors même que le style très simple, l'écriture fluide, sans grandiloquence est à mille lieues de ces auteurs. Avec beaucoup de brio, Jean-Louis Vissière fait revivre un monde à jamais disparu, avec ses métiers, son argot, ses codes et ses valeurs. Il restitue à merveille cette société fortement hiérarchisée où les vers de Lafontaine résonnent encore avec force Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Véritable plongée dans un monde qui nous apparaît à la fois proche et lointain, ces Petits crimes sous Louis-Philippe sont à découvrir et à déguster sans modération. Ils constituent une approche ludique mais fort bien documentée d'une époque mal connue, totalement occultée par le mouvement littéraire qui la traverse, le Romantisme. Et oui, le règne de Louis-Philippe, ce roi bourgeois, au physique débonnaire mais à la société étouffante vit l'éclosion de ce mouvement foisonnant, ivre de liberté. Contradiction quand tu nous tiens...



Dernière édition par Elaura le Dim 27 Juin 2010 - 7:48, édité 5 fois

_________________
Elaura
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15993
Age : 44
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits crimes sous Louis-Philippe

Message par Elaura le Sam 26 Juin 2010 - 17:31

Chez notre dealer habituel (amazon) j'ai trouvé ça :

L'époque de Louis-Philippe, souvent appelée le règne du juste-milieu,
passe, à tort, pour une période paisible et fut considérée fade par la
jeunesse romantique avide d exaltation. Elle vit pourtant l éclosion d
uvres d auteurs considérés aujourd hui comme classiques : Balzac,
Dumas, Hugo, Stendhal ou encore George Sand et fut plus mouvementée qu
on ne le croit. Le roi, dont la légende raconte qu il se promenait à
pied dans les rues de Paris, fut la cible de nombreux attentas dont le
plus célèbre reste celui de Fieschi. On assiste aussi à la naissance d
un genre promis à un riche avenir : le roman policier, avec la création
par Edgar Allan Poe du personnage de Dupin détective privé. Jean-Louis
Vissière raconte ici les attentats contre le roi, des aventures de
Dupin, à sa manière, et ajoute quelques épisodes aux Mémoires de
Canler, le chef de la sûreté. Le versant obscur d un règne « tranquille
»...

_________________
Elaura
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15993
Age : 44
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits crimes sous Louis-Philippe

Message par Elaura le Dim 4 Juil 2010 - 17:35

Superbe

_________________
Elaura
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15993
Age : 44
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits crimes sous Louis-Philippe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum