La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Aller en bas

Votre appréciation du livre

100% 100% 
[ 6 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Elaura le Mer 19 Mai 2010 - 5:46



La Trilogie des Joyaux Noirs
Tome 1 : Fille du Sang
d'Anne Bishop

Édition Milady
Grand format / 473 pages / 22€

Sortie le 11 juin 2010


Présentation de l'éditeur :

La Trilogie des Joyaux noirs a comme décor les Trois Royaumes, tombés sous la coupe d’une Prêtresse, après qu’elle ait éliminé les souveraines en titre, et réduit leurs consorts en esclavage. L’ambiance n’est donc pas très joyeuse.
Seulement une prophétie annonce la venue d’une Sorcière aux grands pouvoirs. Capable de détrôner la despote et de rétablir l’ordre, la jeune femme est attendue depuis des siècles et pas seulement par le peuple : les convoitises sont nombreuses, les intrigues plus encore. Mais la partie ne commence réellement qu’à l’apparition de Jaenelle, une enfant de sept printemps. La Sorcière, c’est elle, bien sûr.

Celle qui détient le destin des Trois Royaumes entre ses mains est à la fois un pion et une pièce maitresse pour un grand nombre de joueurs. Pour trois d’entre eux, la prophétie a une importance toute particulière puisqu’il s’agit des deux demi-frères de Jaenelle et de leur père, Saetan, Seigneur des Enfers.


Avis de Molina

J'avoue, j'ai tellement aimé le premier tome de Meg Corbyn, que je me suis dit que j'allais voir ce qu'Anne Bishop avait d'autre à nous offrir. C'est comme ça que j'ai découvert La trilogie des joyaux noirs et son premier tome Fille de sang.

Ici, point de bit-lit, nous sommes en plein dans la fantaisie pure. Un univers enchanteur peuplé de magie issue de joyaux de toutes les couleurs et d'espèces toutes plus différentes les unes que les autres. Il y en a avec des ailes, d'autres humaines, d'autres proches des fantômes ou des araignées. Bref, chacun y trouvera son compte tant pour la beauté que pour la terreur. Car ne vous y trompez pas, nous ne sommes pas au pays des bisounours. C'est un monde terrible dans lequel nous plonge l'auteure. La magie est pervertie tout comme les peuples qui lui sont soumis et l'espoir n'est plus qu'un lointain souvenir pour des races à l'espérance de vie très longue. Les traditions sont oubliées et bafouées et le pire est à l'œuvre autant dans la sphère privée que publique.

C'est dans ce contexte que vient au monde Sorcière. Dans ce premier ouvrage, elle n'est qu'une enfant (entre 5 et 12 ans) et doit grandir dans ce que le monde a de pire à offrir. Malgré tout, elle rencontre des amis et des mentors qui seront là pour lui enseigner leurs savoirs et pour la protéger autant que possible. Elle est à la fois crainte et adorée, porteuse d'un espoir qui brise le cœur de ceux qui n'osent plus y croire, même s'ils aimeraient tellement le faire.

Côté intrigue, le lecteur n'est pas ménagé. Le mystère est dense autant sur les capacités de la jeune fille que sur celles de ses compagnons et son avenir semble incertain et semé d'embuches. Arrivera-t-elle à sauver le monde de ce cauchemar dans lequel il est plongé ou deviendra-t-elle une Reine encore plus cruelle qui ne fera qu'accroitre les tourments de son peuple ? Le chemin sera long et l'avenir semble compromis pour cette jeune Reine en devenir.

Je n'ose vous en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte. Une chose est sûre, c'est que le talent d'Anne Bishop se confirme et que cette trilogie est à la hauteur de Meg Corbyn. Un pur chef-d'œuvre, un vrai long moment de plaisir intense, bref un livre impossible à oublier qui donne envie de se lancer dans la suite sans tarder. Il vaut largement chaque centime dépensé pour l'acheter, alors lancez-vous !


Dernière édition par Elaura le Mer 19 Mai 2010 - 18:41, édité 1 fois

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15971
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Molina le Mer 19 Mai 2010 - 7:40

Comment ça tu sors encore de ton chapeau un livre qui sort en juin?! C'est scandaleux! Tu as intérêt de me dire qu'il n'est pas à acheter et à me sortir un résumé qui ne me tente absolument pas! Vous vous êtes liguées contre moi pour juin ou quoi?
avatar
Molina
Rédactrice Enflammée
Rédactrice Enflammée

Féminin
Nombre de messages : 2842
Age : 35
Date d'inscription : 20/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Jm-les-livres le Mer 19 Mai 2010 - 14:44

pas contre toi contre ton porte-monnaie
En tout cas j'aime bien la couverture
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 11034
Age : 32
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Elaura le Mer 19 Mai 2010 - 18:41

Désolée Céline
Ajout du résumé tiré de la présentation de Cesba :

http://milady-le-blog.fantasyblog.fr/post/208/4203


Dernière édition par Elaura le Mer 19 Mai 2010 - 18:56, édité 1 fois

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15971
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Domino le Mer 19 Mai 2010 - 18:46

Oh que ça à l'air d'être bien ! Je sens qu'après mai, juin va être mortel pour nos finances... Wink
avatar
Domino
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 6621
Age : 64
Localisation : au milieu des vignes, quelque part dans le Sud Ouest
Date d'inscription : 10/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par chloé le Lun 21 Fév 2011 - 10:46

ça à l'air bien
quelqu'un pourrais me donner un avis sur le livre ?
avatar
chloé
Rôdeur
Rôdeur

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 14/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Zina le Lun 21 Fév 2011 - 12:40

C'est tout simplement génial ! Une des meilleurs série que j'ai pu lire, les 3 tomes se dévorent !
Une histoire originale où les femmes sont au pouvoir (même si c'est pas joli-joli ce qu'elles en font...), sombre et intense avec des personnages vraiment attachants et d'autres particulièrement détestables.
Le début peut paraitre un peu confus, mais une fois qu'on a compris les interactions entre les différents personnages et la mythologie : le lignage, les reines etc. et bien tout prend sa place.
C'est fluide et bien écrit.
avatar
Zina
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/06/2010

http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Poison le Lun 21 Fév 2011 - 13:04

contrairement à beaucoup d'autre je n'ai pas été perdu par la foule de personnages et l'aspect fragmentée de l'histoire, au contraire ça a été un petit plus.
Je sur assez fan de cette trilogie qui présente un monde interessant et ou le bien et le mal ont des limites un peu floues
avatar
Poison
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 108
Localisation : Errant dans la nuit
Date d'inscription : 21/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Phooka le Lun 21 Fév 2011 - 13:05

Je ne l'ai pas lu, mais ma "co-bloggueuse" l'a lu et apprécié alors je vous donne le lien de sa chronique:

http://bookenstock.blogspot.com/2010/10/fille-du-sang-tome-1-de-la-trilogie-des.html
avatar
Phooka
Fantasy Redactor

Féminin
Nombre de messages : 1653
Age : 52
Date d'inscription : 07/06/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Sly le Lun 6 Juin 2011 - 12:19

Bah dis donc, je suis vachement en retard dans mes critiques moi ^^"

J'ai eu énormément de mal à m'accrocher à l'histoire. La première partie est décousue, totalement déstructurée, on y comprend rien, il n'y a pratiquement aucune informations qui nous aide à nous situer dans l'histoire. On est propulsé dedans sans rien y connaître, les termes utilisés sont un charabia total, bref, on ne peut compter que sur notre intelligence pour démêler ce sac de nœud !
Cependant, l'histoire devient beaucoup plus intéressante et accrocheuse à partir de la 2ème partie. On passe d'un extrême à l'autre, d'une incompréhension et d'un ennui total à une soudaine et impérieuse envie de connaître la suite. L'histoire paraît retrouver toute la simplicité qu'elle n'a pas au début, devient beaucoup plus fluide, compréhensible et... addictive !!

Coté personnages, on suis, entre autres, Daimon Sadi et Lucivar Yaslana, deux demi-frères réduit en esclavage qui font tour à tour la rencontre de Jaenelle, une mystérieuse fillette.
Daimon est sans aucun doute mon personnage préféré. Sombre, mystérieux et torturé, traité de "monstre" par les personnes qu'il cotoîe, plus on le connais plus on s'attache à lui. Son coté fragile et dangeureux à la fois en font un personnage irrésistilbe.
Jaenelle elle, est une petite fille dotés de pouvoirs bien plus grand qu'elle n'y laisse paraître. Elle est vive et espiègle, et donne à cette sombre l'histoire une petite touche de gaieté.

En résumé, passez le laborieux cap de la 1ère partie, vous en serez grandement récompensés !
avatar
Sly
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 220
Localisation : Isengard
Date d'inscription : 04/03/2011

http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Kiriothus le Lun 2 Juil 2012 - 22:49

Je viens tout juste de terminer ma lecture du premier tome, et j'ai besoin de dire ce que j'en pense, même si en un mot, ça se résumerait à :
- Wow
- Encore ?
- Seigneur...

Le résumé en lui-même n'est pas très clair : on comprend que l'histoire se passe dans un monde étrange et surtout en proie à une situation assez inconfortable de tous, une dictature dans le monde de la fantasy, pas très original comme point de départ.

Certaines ont été d'avis que les premiers chapitres étaient décousus, difficile à comprendre, puisqu'on ne sait ni où on se trouve, ni qui sont les personnages, et puis on se perd pas mal avec ces histoires de joyaux, de démonites, de morts pas tout à fait morts, de femmes et leurs esclaves sexuels, de ce Daimon qui pourtant, on le devine, a un coeur gros comme ça, et j'ai eu un peu peur, je l'avoue, d'être rebutée par ça. Et au final, c'est en partie ce qui a fait que j'ai adoré.

C'est vrai qu'on déboule dans l'histoire comme ça, sans beaucoup d'explications, juste le minimum pour comprendre, ou du moins pour ne pas être TROP largué. Du coup, on a vraiment la sensation d'arriver en plein dans l'histoire, comme un spectateur qui arrive au cinéma quelques minutes après le début de la séance et qui ne comprend pas tout. On se fait rapidement à l'écriture, on se rend vite compte qu'il n'est pas très utile de tout comprendre, et on s'attache même franchement aux personnages, qui eux non plus, de toute façon, ne comprennent pas tout.

Très rapidement, on s'aperçoit que le vrai personnage principal de l'histoire, ce n'est même pas Jaenelle, mais plutôt Saetan et Daimon qui n'ont jamais eu la chance d'apprendre à être le père et le fils qu'ils auraient du être, mais qui sont réunis par cet amour, paternel pour l'un, passionné pour l'autre (et franchement déplacé) qu'ils entretiennent à l'égard de Jaenelle. Ou plutôt la voit-on à travers eux. On ne sait pas ce qu'elle pense, on ne sait pas vraiment ce qu'elle veut, si bien qu'elle est un vrai mystère pendant un bon moment, jusqu'à ce qu'on apprenne à la connaitre, témoins des instants que partagent les deux hommes avec elle.

Il y a bien ce Daimon, donc, qui attend Jaenelle, la femme qui doit sauver les trois royaumes, depuis sept cent ans, avec la certitude que c'est la reine de sa vie, la femme qu'il est fait pour aimer, et qui tombe de haut lorsqu'il réalise qu'elle n'a que 12 ans. On pourrait être choqué par le fait qu'il continue d'entretenir un certain désir - dont il a par ailleurs honte et contre lequel il lutte farouchement - mais c'est amené d'une telle façon que ce n'est pas dérangeant. On comprend qu'il n'a attendu que ça, subit toutes les souffrances qui ont été les siennes pendant si longtemps avec une seule idée en tête : tenir assez pour réussir à servir cette femme et l'aider à accomplir les miracles qu'elle est destinée à accomplir. Il est attachant, sans le moindre doute, et bien que son caractère soit des plus spéciaux, on ne peut pas s'empêcher de penser que nous aussi, on voudrait un Daimon qui tienne à nous. Malgré ça, il n'est pas niais, pas complètement gaga, il correspond juste parfaitement à l'idée que je me fais d'un homme qui attend la femme qu'il sait qui est faite pour lui depuis des années, mais avec suffisamment d'honneur pour penser à elle avant de penser à lui. Le bouquin en lui-même n'est pas une histoire d'amour à proprement parler, à moins qu'on ne le considère comme plusieurs histoires d'amour : celle entre un père et son fils qu'il apprend doucement à connaitre, celle entre deux frères, etc... Si vous voulez de l'amour, vous en aurez, mais ici, le sexe n'est pas forcément un cadeau, ni une preuve d'amour.

Jaenelle, quant à elle, n'est pas la gamine de 12 ans que l'on a l'habitude de voir dépeinte dans ce genre de littérature, et c'est tant mieux, entre nous. Elle n'est pas niaise, elle ne sait pas tout de la vie, et promène derrière elle un bagage d'une telle souffrance qu'on se demande comment elle ne devient pas folle... jusqu'à ce qu'on se demande si justement, elle ne l'est pas un peu. Elle est très juste, dans le sens où il n'y a rien de grossier dans son caractère. On a l'impression qu'elle possède une sagesse ancestrale, que l'auteure a parfaitement réussi, cependant, à coupler avec l'innocence qui la caractérise, et moi qui avait peur de voir une énième peste qui du jour au lendemain devient une super héroïne sans peur et sans reproches, je n'ai pas été déçue, loin de là. J'ai été agréablement surprise, même.

Je ne vais pas prendre le temps de décrire tous les personnages, ni de spoiler (je pense en avoir dévoilé pas mal sans pour autant donner de pistes sur la façon dont l'histoire se termine, croyez-moi, du moins dans le premier tome), mais c'est un livre où on aime, on déteste, on plaint, on souffre presque avec les personnages, et très vite, cette écriture très dense, chargée d'informations et parfois un peu bordélique, même, ne devient plus une ennemie dans la lecture, mais un atout. C'est une écriture riche, et on se rend rapidement compte qu'il aurait été difficile d'écrire une telle histoire avec la plume de S. Meyer, par exemple (sans porter de jugement de valeur, soyons bien d'accord). Pour les habituées de la fantasy (celle de Robin Hobb, par exemple), ça ne sera pas un gros problème pour lire, en tout cas en ce qui concerne la densité d'écriture, la quantité d'informations et de détails.

C'est vrai que c'est un livre avec lequel il faut prendre son temps, qu'on peut difficilement dévorer en une journée, mais c'est un gros coup de coeur pour moi, et là, tout de suite, si je devais en conseiller un à quelqu'un, ce serait celui-ci. Je sais que je finirais par le lire une seconde fois (quand j'aurais terminé les deux tomes suivants), tout en sachant que je découvrirais des détails auxquels je n'ai pas fait attention ou qui m'ont échappé, et que tout prendra un sens nouveau. J'aime ce genre de livre qui demande la plus grande attention de notre part, et je suis très heureuse de l'avoir découvert.

Dans tous les cas, c'est un vrai coup de coeur, je le répète, et je vais lutter, une fois ces quelques lignes postées, pour ne pas commencer le tome 2 et aller dormir, parce qu'en plus de tout ça, il est addictif. Néanmoins, je ne conseillerai pas ce livre aux plus jeunes, non pas par sa longueur, mais pour son contenu qui parfois est peut-être un peu choquant en deça d'un certain âge.
avatar
Kiriothus
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 24/06/2012

http://kiriothus.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Zina le Mar 3 Juil 2012 - 9:49

C'est aussi une de mes séries coup de cœur ! Je trouve ta chronique très juste :)
Malgré le coté noir, il y a beaucoup d'émotions dans ces romans.
Tu verras dans le tome Sathan est hilarant en papa gâteau ^^
avatar
Zina
Grand Mage
Grand Mage

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/06/2010

http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Kiriothus le Mar 3 Juil 2012 - 9:52

Je suis contente que tu sois d'accord avec ce que j'ai écris :)
C'est vrai que c'est noir, mais... je trouve qu'il y'a une vraie source d'espoir, Jaenelle en l'occurence, autour de laquelle gravitent les personnages, du coup, l'auteur a pu se permettre d'ajouter de la tendresse, de l'humour, de l'amour, même, sans jamais en faire trop. C'est ça que j'ai aimé le plus, en fait, le fait que tout soit très bien dosé, qu'on ne se dise jamais "ça fait trop".
Je commence le tome 2 ce soir ! Sahtan m'a déjà fait beaucoup rire dans le tome 1, je le trouve très attachant...
avatar
Kiriothus
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 24/06/2012

http://kiriothus.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Commentaire

Message par Anonyme le Mer 7 Nov 2012 - 0:48

Je trouve généralement les critiques de livres assez incomplètes ou mauvaises, mais la tienne, Kiriothus, est d'une justesse étonnante ! Tu as tout dit ou presque, et je suis entièrement d'accord.
J'ai dévoré la trilogie en moins d'un mois : une fois que l'on a accroché au premier tome, impossible de quitter Jaenelle, Daimon, Lucivar, Sahtan, Onirie et tous les autres ! Bien qu'il soit tentant d'oublier pour toujours les perversions de Dorothéa et de la machiavélique Hékatah...
Pour le tome 2, Daimon étant... hum, disons absent, il laisse assez logiquement sa place à son frère Lucivar, que l'on apprend donc à connaître. L'histoire reste passionante, bien entendu, et pour ceux qui aiment l'humour du livre, ils seront servis : on ne peut s'empêcher de glousser bêtement lorsque Sahtan doit faire face aux ami(e)s de sa "fille"...

Je tiens quand même à clarifier un point : Jaenelle. Elle ne possède pas vraiment de "sagesse ancestrale", puisqu'elle EST cette sagesse. Elle est les "rêves faits chair", autrement dit les désirs et les attentes de milliers d'êtres du lignage durant des milliers de générations : elle est Sorcière, la seule, l'unique. Anne Bishop réussit un tour de force en montrant parfaitement ce contraste entre la fillette Jaenelle, innocente et insouciante, et la sombre Sorcière, dont l'âme est millénaire. Ces deux personnalités sont très différentes mais indossociables, comme on le voit à la fin du tome 1 dans l'abîme : Jaenelle est Sorcière, et Sorcière est Jaenelle. Bien que cela ressemble à une forme de schizophrénie, ce n'est pas le cas puisque ces deux êtres se mélangent pour n'en former qu'un, qui laisse apparaître l'enfant ou Sorcière selon les circonstances.

Anonyme
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Molina le Mar 8 Juil 2014 - 9:07

Ajout de mon avis !
avatar
Molina
Rédactrice Enflammée
Rédactrice Enflammée

Féminin
Nombre de messages : 2842
Age : 35
Date d'inscription : 20/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par annabella le Lun 9 Fév 2015 - 14:23

J'ai commencé il y a plusieurs jours et j'ai du mal...
Je ne comprend rien !!! Sad c'est plus qu'agaçant ! mais vos commentaires me rassurent, je vais tenir bon.
Le personnage de daimon est intéressant, j'aime bien son frère aussi.
Daimon est à bout on dirait; Il impose un baiser à un certain mec... ce que je n'ai pas compris; mais après coup ça à l'air d'une relation je t'aime moi non plus, où Daimon cherche à souffrir, comme s'il cherchait à pervertir cette relation au lieu d'en faire une force...
Il y a une atmosphère de vice et de perversion, le mal est si naturel que certains n'ont même pas l'air de s'en soucier (pourquoi elle tue tout le monde elle!?) . Les intérêts de Daimon et Sathan envers Jaenelle sont déplacés. le sexe est une importance capital, mais ce ne semble pas être le but. au-dela de ça,  il y a autre chose...
C'est très étrange comme monde; et pour le moment on n'est pas aidés Crying or Very sad !
avatar
annabella
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Trilogie des Joyaux Noirs - 1 : Fille du Sang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum