Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Monster par Naoki Urasawa

Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION:

100% 100% 
[ 5 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

Monster par Naoki Urasawa

Message par Invité le Sam 15 Mai 2010 - 16:08


par Naoki Urasawa
primé au festival de la BD d'Angouleme


Nombre de volumes : 18
Nombre d'épisodes : 74

Résumé:
L'histoire débute en Allemagne et démarre en 1986, à l'Eisler Memorial Hospital de Düsseldorf. Kenzô Tenma, le personnage principal, est un jeune neurochirurgien japonais à la compétence hors norme. Il est destiné à une brillante carrière et fiancé à Eva Heineman, la fille du directeur de l'hôpital. Pourtant, un jour il refuse de donner en priorité ses soins au maire de la ville et préfère opérer un garçon blessé d'une balle dans la tête, arrivé à l'hôpital avant le maire. La sœur jumelle du garçon, très choquée, est elle aussi hospitalisée ; leurs parents adoptifs viennent d'être assassinés sauvagement chez eux. Le garçon s'en sort, mais le maire, confié à un autre chirurgien, décède. Le Dr Tenma est alors rétrogradé par le directeur de l'hôpital, père d'Eva et celle-ci le quitte. Peu de temps après, le garçon et sa sœur disparaissent, suite aux meurtres mystérieux de trois hauts responsables — dont le directeur — de l'établissement.
Neuf ans plus tard, Tenma découvre l'auteur des meurtres : Johann, ce garçon de 10 ans qu'il avait sauvé semble être devenu un monstre semant la terreur autour de lui. C'est l'inspecteur Runge de la police criminelle — un homme rigide à tendance obsessionnelle — qui reprend en charge l'enquête après la police de province allemande ; il soupçonne évidemment Tenma, qui avait gagné le poste de chef de service de chirurgie suite aux décès.

Résumé Long et commentaire
Si Monster est avant tout un polar très ambiancé, l’éditeur n’hésitant pas, à juste titre, à évoquer le côté glauque d’un Seven de David Fincher, cette oeuvre est beaucoup plus complexe qu’elle ne paraît au tout début. Elle se déroule en Allemagne en 1986, là où un brillant spécialiste de la chirurgie du cerveau, Tenma, un Japonais, s’apprête à devenir chef de service. Il va bientôt épouser la fille du patron et il se fait totalement manipuler pour la gloriole de ce dernier, mais son avenir s’annonce doré.
Jusqu’au jour où débarquent deux enfants aux urgences : une gamine en état de choc et un garçon de 9 ans, blessé d’une balle dans la tête. Les deux mômes ont été retrouvés près des corps sans vie de leurs parents adoptifs. Pour Tenma, la vie du garçon peut-être sauvée, mais on lui impose d’aller s’occuper d’une rupture d’anévrisme qui vient de foudroyer le maire de Düsseldorf... Plutôt que d’aller rallumer la flamme politique et économique de la clinique, le jeune homme choisit alors la vie du gamin, hospitalisé plus tôt.
L’opération est une brillante réussite, Johann est sauvé... Tenma vient de relancer parmi les vivants le plus grand serial killer de tous les temps ! Le maire, lui, est mort... Pour Tenma, c’est l’heure de la dégringolade ! Il perd ses fonctions en même temps que sa fiancée, Eva, trop ambitieuse pour rester avec ce « petit chirurgien » qui ne sait pas que « toutes les vies n’ont pas la même valeur ! ».
Les événements se précipitent alors. Tous ceux qui barrent le chemin à l’ascension de Tenma meurent tragiquement, Johann disparaît et le malheureux chirurgien devient le suspect numéro un de l’affaire... seule une fuite en avant pourra le sauver : Il lui faut à tout prix retrouver l’enfant à gueule d’ange !...
À Seven , on peut alors ajouter Le Fugitif , Tenma étant inlassablement traqué par un flic borné, le commissaire Runge. Mais ce nouveau « docteur Kimble » traque lui aussi, celui qui est maintenant devenu un jeune homme brillant (et oui, le temps passe vite !) qui, s’il garde une reconnaissance énorme au médecin pour l’avoir sauvé, s’avère être un phénomène, un mystère de noirceur et de froide violence.

Le manga : 100 millions d'exemplaire vendu
Débutée en 1995 et publiée par Shogakukan Inc. (Tokyo), la série Monster a connu 18 volumes au Japon et a été publiée dans le magazine « Big comic Original » jusqu’au 28 février 2002. Elle a valu à l’auteur le prix Shogakukan en 2001 (distinction déjà reçue en 1985 pour Yawara).
Le talent du dessinateur est immense, tout comme sa reconnaissance puisqu’il fait partie du cercle des Mangakas « super extra best-seller », bref, il a vendu plus de 100 millions d’exemplaires ! (cela laisse rêveur !)
Multi ré­com­pen­sé par des éloges à tra­vers tous les mé­dias, le titre de Naoki Ura­sa­wa a contri­bué à don­ner une « lé­gère » autre vi­sion du manga à ses dé­trac­teurs et s'est po­si­tion­né comme le fer de lance de la vague manga en­va­his­sant l'Hexa­gone. Par son in­trigue pre­nante et ses fins de cha­pitres ha­le­tantes, Mons­ter pro­pose un thril­ler re­dou­table d'ef­fi­ca­ci­té et de dia­bo­lisme. Chaque avan­cée amène de nou­velles ques­tions, al­lant plus loin dans le ma­laise psy­cho­lo­gique du per­son­nage de Jo­hann, vé­ri­table es­prit tordu aux al­lures de monstre an­gé­lique. A tra­vers une vé­ri­table course pour­suite contre un fan­tôme en Eu­rope de l'Est, Tenma et de nom­breux autres per­son­nages vont être confron­tés à l'hor­reur d'un passé qui ne se ré­vèle que par bribes. De fausses pistes en re­tour­ne­ments de si­tua­tions menés de main de maître, Ura­sa­wa nous em­mène dans un for­mi­dable récit au cours du­quel les per­son­nages se­con­daires in­té­res­sants se mul­ti­plient entre Runge l'im­per­tur­bable flic, Nina et Jo­hann les deux faces de Janus, la trou­blante et trou­blée Eva, ainsi qu'un lot de nou­veaux per­son­nages ap­pa­rais­sant jusque dans les der­niers épi­sodes...
Gi­gan­tesque fable aux ac­cents graves, la nar­ra­tion consti­tuant le point fort de l'oeuvre est conser­vée qua­si­ment dans son in­té­gra­li­té. Le ton em­ployé est le même, l'adap­ta­tion reste très fi­dèle à l'oeuvre ori­gi­nale.

Mémoire et passé
La force d’Urasawa est de piocher des bribes de solution dans les destinées de personnages secondaires qui apparaissent subitement en travers de la course éperdue de Tenma. Certains l’accompagnent, restent en chemin, réapparaissent quand d’autres disparaissent tragiquement, ce qui ne veut pas dire définitivement. Car dans Monster (comme dans 20th Century Boys), passé et présent s’entrechoquent. Urasawa joue du souvenir perdu, du détail oublié émergeant tel un effarant secret sorti d’une boîte de Pandore perdue dans une mémoire volontairement effacée.
Une autre force de Monster est de se situer au cœur d’une vielle Europe que l’auteur semble avoir bien étudiée. Il reste toujours crédible, situant des détails de vie des régions qu’il traverse, formidable observateur des coutumes, des habitudes, forçant du fait l’intérêt particulier de chaque personnage.
Monster en devient une machinerie diaboliquement huilée, dessinée dans un style réaliste et précis qui rime sans problème avec les aspirations du lectorat BD européen, découpée au zoom d’une caméra qui ne lâche pas l’action et s’approche très souvent au plus près pour mieux saisir les réactions et les expressions des personnages. Inutile d’espérer vous en sortir, dès que vous y serez entré, Monster vous obsèdera...





Sources:
krinein magasine : http://www.krinein.com/manga/monster-serie-3804.html
Yozone : http://www.yozone.fr/spip.php?article727
wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Monster_(manga)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster par Naoki Urasawa

Message par Demon-Twilight le Mar 25 Mai 2010 - 17:58

Je crois déjà avoir vu la vidéo mais je ne connaissait pas plus que ça =) Merci en tous cas maintenant je saisde quoi traite l'histoire =)
avatar
Demon-Twilight
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1055
Age : 23
Localisation : Halloween Town
Date d'inscription : 05/03/2010

http://x-demon--twilight-x.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster par Naoki Urasawa

Message par Satsuki le Jeu 31 Mar 2011 - 15:51

ça reste un des meilleurs mangas que j'ai lu, super construit et tout Urasawa sait attraper le lecteur. Dommage que a force de trop en faire on y croit plus ou de moins en moins, on se croirait dans... je sais pas fantomas ou il enleve dix masques successifs :P c'est un peu le même effet. mais ça passe mieux dans monster que 20TH ou l'auteur c'est vraiment embarqué quoi -_-
avatar
Satsuki
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 28/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster par Naoki Urasawa

Message par Sherryn le Ven 1 Avr 2011 - 7:52

Il est génial. Mature, plein de suspens, des personnages à la psychologie très approfondie, une histoire passionnante... c'est un culte, sans hésitation !
avatar
Sherryn
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 24/01/2011

http://sherryn.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster par Naoki Urasawa

Message par Invité le Jeu 1 Sep 2011 - 0:42

Un des meilleurs mangas que j'ai jamais lu. On est vite pris dans l'histoire, et personnellement j'ai lu tous les tomes en un temps très court tellement j'étais accro. A lire absolument ! J'adore l'auteur et tous ses mangas. Et je conseille aussi 20th et 21th century boy du même auteur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster par Naoki Urasawa

Message par Nyxx le Sam 8 Juin 2013 - 14:30

Pour moi aussi c'est un de mes mangas préférés. L'histoire est vraiment addictive !
Je suis une très grande fan de l'auteur, j'ai lu tous ses mangas !
avatar
Nyxx
Rôdeur
Rôdeur

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 33
Date d'inscription : 17/04/2013

http://nyxx-chronicles.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monster par Naoki Urasawa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum