C'est à toi que je pense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

C'est à toi que je pense

Message par Simatural le Lun 10 Mai 2010 - 11:59



Mais c'est à toi que je pense
de Garry A. Braunbeck


Editions : Bragelonne
Paru le 16 avril 2010
Grand Format Broché / 360 Pages / Prix : 20.30 €


Présentation de l'éditeur :


Pour Thomas, Arnold, Rebecca et Christopher, c’est la fin du supplice. Ils viennent d’échapper à leur tortionnaire, un tueur en série pédophile qui les séquestrait depuis des années. Mais une nouvelle épreuve les attend : et si on les avait oubliés ? et si on ne les aimait plus ? Horriblement défigurés et mutilés, ils ont besoin d’un adulte pour les ramener à leurs parents, que certains n’ont pas vus depuis dix ans… et ils ont choisi Mark.




Avis de Simatural :

Je l'ai terminé ce matin. C'est le meilleur roman d'horreur que j'ai lu depuis un certain WWZ. Je vous le conseille et même, vous le recommande. Je vais en faire une critique plus longue lorsque j'aurai réussi à le digérer mais allez-y ! Peu de romans vous vont droit au coeur et sont capables de vous toucher avec une telle palette de sentiments. C'est juste un chef d'oeuvre. Voilà, c'est dit.


Simatural
Néophyte
Néophyte

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 31
Localisation : Plouaret
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à toi que je pense

Message par Elaura le Lun 10 Mai 2010 - 12:58

Merci pour ton avis, j'en attendais un justement

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15921
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à toi que je pense

Message par Roshieru le Mar 19 Juin 2012 - 14:45

Woh. Tout en essuyant mes larmes, c'est la première chose à laquelle j'ai pensé en refermant ce roman.

Je m'attendais à un mauvais roman d'horreur*, sans sentiment, sans réflexion, un peu comme Némésis de Shaun Hutson qui tient vraiment du nanar gore sans intérêt, et je me suis retrouvée avec un roman, certes violent, certes atteint par l’exagération propre au genre (je doute qu'on puisse vraiment survivre à certains sévices décrits), mais qui arrive à côté de tout ça à rendre ses héros touchants et même à apporter de temps en temps une touche d'humour au sein d'un récit ultra noir. La fin, quant à elle, m'a particulièrement émue même si je l'avais vu venir quelques dizaines de pages avant. Bref, c'est vraiment ce que j'attends d'un roman du genre : qu'il sache à la fois m'horrifier et me prendre aux tripes sur le plan émotionnel. Et ce que j'ai vraiment apprécié, c'est que les "victimes" ne soient pas, en quelque sorte, anonymes ou juste bonnes à se faire découper pour le plaisir malsain du lecteur. Elles sont les véritables héros de l'histoire et ne restent pas passives face à leur sort.

Un bémol pour le résumé, parce qu'il en révèle bien trop sur l'intrigue, alors que le début du roman essaye de maintenir le suspense (ce début se passe après la majorité du récit, qui est donc un flashback !). Fort heureusement, je l'avais oublié lorsque j'ai lu l'epub et j'ai donc été surprise par les raisons motivant le groupe d'adolescents. Ouf.

* certains le classeront en roman noir ou en thriller mais il y a une telle violence que je pense, pour ma part, qu'il mérite d'être classé en horreur, parce qu'il faut bien vous dire qu'il est loin d'être tout public.

Edit :

Attention, spoilers, mais j'ai vu des gens s'interroger là-dessus dans leur critique et je viens d'y repenser ^o^ pourquoi ne vont-ils pas directement voir la police, ce que certains ont trouvé stupide ?

Spoiler:
Christopher et les autres expliquent plusieurs fois qu'il y a des gens bien placés parmi les clients de Grendel, dont au moins un marshal et sans doute des membres de partis politiques. Même si ce n'est que sous-entendu par l'auteur, on comprend donc qu'ils craignent de tomber de Charybde en Scylla. En plus, ils ne font pas spécialement confiance aux adultes et préfèrent embarquer dans l'aventure quelqu'un de banal, quelqu'un qui n'aura aucun rapport possible avec leurs ennemis (Chris finit par donner les preuves à Mark pour qu'il puisse révéler l'affaire, car il est le seul en qui il peut avoir confiance).
avatar
Roshieru
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/01/2012

http://cieldunord.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à toi que je pense

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum