La mariée fugitive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

La mariée fugitive

Message par Jm-les-livres le Mar 6 Avr 2010 - 12:22



La mariée fugitive
de Karyn Monk

Éditions J'ai lu

Sortie le 10 avril 2009
Format Poche / 347 pages

Présentation de l'éditeur :

Décidément, assister à ce mariage est une perte de temps ! Des affaires urgentes attendent Jack Kent en Ecosse ! En outre, il connaît à peine le duc de Whitcliffe, un vieillard d'autant plus arrogant qu'il est au bord de la ruine. Quant à Amelia Belford, la richissime jeune Américaine sur laquelle le duc a jeté son dévolu, Jack ne l'a jamais rencontrée. Encore une de ces parvenues du Nouveau Monde, toquée de noblesse au point d'épouser n'importe quel aristocrate. Incapable de supporter davantage le parfum suffocant des fleurs décorant la chapelle, Jack s'esquive dans le jardin. Soudain, un léger cri lui fait lever les yeux vers la balustrade qui entoure l'église, à plusieurs mètres du sol. La mariée vient de l'enjamber pour se laisser choir clans le vide... Et la voilà qui se relève pour s'enfuir à toutes jambes dans un nage de tulle et de dentelle !

L'avis de jm-les-livres :

Ce que j'ai aimé: les personnages qui sont très travaillés ( Jack est un homme très complexe et Amélia (la mariée) est plus intelligente et moins futile que ne pourrait le présager sa situation), la famille de Jack qui est un vrai régale tous autant qu'ils sont et l'histoire est plutôt bien trouvée avec des moments vraiment tordants. (la scène du médecin)
Donc je le recommande vivement si vous avez envie de passer un agréable moment.
C'est le seul livre de l'auteur traduit et je sais pas s'il y a d'autres livres sur la famille de Jack. ça serait vraiment très intéressant de les découvrir chacun plus en détails.




Dernière édition par jm-les-livres le Mar 28 Fév 2012 - 15:16, édité 1 fois
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10830
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mariée fugitive

Message par littlevero le Mar 6 Avr 2010 - 13:09

je viens de le finir et j'ai bien aimé.
la famille de Jack est assez original ainsi que les serviteurs.
Alors la scene du medecin est un vrai régale.
avatar
littlevero
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 46
Localisation : Liège - Belgique
Date d'inscription : 10/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mariée fugitive

Message par Jm-les-livres le Mar 6 Avr 2010 - 14:20

j'ai pleuré de rire avec la scène du medecin. J'en pouvais plus
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10830
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mariée fugitive

Message par littlevero le Mar 6 Avr 2010 - 17:56

faut avouer qu'elle est génial,j'en ai bien ri aussi
avatar
littlevero
Sorcier confirmé
Sorcier confirmé

Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 46
Localisation : Liège - Belgique
Date d'inscription : 10/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mariée fugitive

Message par Domino le Mer 7 Avr 2010 - 9:53

C'est une réédition et je l'ai lu il y a déjà un petit moment. J'en ai gardé un bon souvenir mais c'est assez flou. Il est dans ma bibliothèque et je devrais l'exhumer pour me le remettre en mémoire.
avatar
Domino
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 6621
Age : 64
Localisation : au milieu des vignes, quelque part dans le Sud Ouest
Date d'inscription : 10/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mariée fugitive

Message par Luna05 le Mar 28 Fév 2012 - 15:10

Voici le genre de résumé roulette Russe que j'affectionne car l'éditeur afin de nous appâter nous offre tout simplement le début de l'histoire pour nous mettre en appétit et attiser notre curiosité. Le point positif est qu'en utilisant ce procédé l’Éditeur ne nous évente pas l'histoire et nous avançons donc en plein brouillard quant à la tournure que prendront les évènements. Sans oublier bien évidemment qu'avec une simple lecture de ce "synopsis" nous sommes immédiatement familiarisés avec la plume de la romancière, un plus non négligeable car étant souvent l'élément décisif nous poussant ou non à attaquer un récit. D'un autre côté, agir ainsi peut apporter son lot de bonnes surprises tout comme son contraire, notre curiosité ayant été piqué par cet extrait on peut tenter d'imaginer l'intrigue et au bout du compte être totalement déçue car n'aspirant finalement pas à nos attentes. La question est à présent de savoir si j'ai été enchanté ou si j'ai dû subir une déconvenue.

Alors première chose à signaler avant d'entamer cette lecture, il ne s'agit pas d'un one shot mais d'une saga comportant 4 tomes et dont "La mariée fugitive" s'avère être le 2ème ouvrage et unique de cette série à avoir été traduite en France. Nous avons donc dans l'ordre :
-"The prisoner",
-"The wedding escape" (La mariée fugitive),
- "My favorite thief" et pour clôturer la saga de la Famille Kent
-"Every whispered word" car, à priori, l'auteur Karyn Monk n'a hélas plus écris depuis 2005...

La mariée fugitive a été pour moi une lecture très agréable de part une écriture fluide et ponctuée d'humour m'ayant fait souvent esquisser des sourires à tout va mais également pouffer de rires lors de certains passages comme par exemple lors des moments où Jack se déguisait et celui du médecin. Des dialogues souvent croustillants s’avérant de bons remèdes contre la morosité. Karyn Monk a su donner vie à des personnages extrêmement attachants et passionnants à découvrir et à suivre. La famille Kent est tout bonnement impayable ce qui fait déplorer en fin de lecture le peu d'intérêt des éditions J'ai Lu pour cette saga revigorante de bonne humeur. J'ai regretté que le premier tome "The prisoner" n'ait pas été traduit ne serais-ce que pour mieux connaitre les parents adoptifs de Jack, Jamie, Simon, Lizzie, Grace et la courageuse Charlotte. Un couple hors norme formé par Geneviève McPhail et Haydon Kent, un duo en marge de la société qui a su former une famille malgré les blessures ayant brisés ces enfants des rues et qui malgré l'adversité, le mépris et le regard des gens a su leur inculquer des valeurs primordiales. L'auteur est donc parvenue à nous dépeindre sans difficulté une famille atypique, unis et drôle.
Malgré cet aspect léger, cette romance divertissante a tout de même su dévoiler une face sombre car ici Karyn Monk a détaillé sans fioritures tous les travers hypocrites calfeutrés derrière les convenances. Le traitement des petites filles pour avoir une démarche et un port de tête honorable, les mariages de convenance se déroulant comme une vente aux enchères...Des petits détails réalistes qui révolteront l’héroïne autant que les lectrices.

En parlant d’héroïne, que puis-je en dire dans ce roman.
Amélia Bradford, jeune américaine de 19ans a été pourvu d'un fort tempérament, un caractère qui trouvera écho en la personne de Jack Kent. Cette jeune riche héritière, malgré son jeune âge fera preuve de beaucoup de courage comme fuir son propre mariage et tenter de devenir indépendante malgré son éducation ne l'ayant préparé qu’a obéir à son futur mari. Malgré les coups du sort qui la frapperont à plusieurs reprises, Amélia bien qu’interloquée, vulnérable et doutant souvent du bien fondé de ses choix ne se laissera jamais dicter sa conduite, des moments assez cocasses et électriques qui opposeront Jack à l'héritière déchue.
Jack Kent s'étant lancé dans le milieu maritime aura également aussi fort à faire entre les problèmes de sabotages de ses bateaux et la jeune Amélia étant totalement devenue dépendante de lui depuis leur rencontre. Une relation d'amitié et de confiance s'instaurera petit à petit entre eux, Jack se sentant responsable d'Amélia, un sentiment de protection et de possession émergera de cet homme de 36ans. Quant à cette dernière un certain attachement naitra peu à peu envers celui l'ayant sauvé de façon souvent hilarante ainsi que de l'attirance réciproque grandissant de jour en jour...Entre passion, désir, amour, fierté, doute, méfiance, malentendus et sentiment de ne pas être à la hauteur et de ne pas mériter l'autre à cause de son statut, Amélia et Jack ne cesseront de se rapprocher pour mieux se fuir.
L'auteur a également su tisser finement une autre intrigue sous-jacent qui apportera un petit plus à l'ensemble sans compter sur les réactions réalistes des personnages quant à accorder ou non le pardon, des passages offrant encore plus de profondeur aux protagonistes concernés.

Pour conclure je dirai que j'ai bien aimé cette lecture pourvue de personnages drôles et attachants ainsi que de moments mémorables et totalement hilarants. Une œuvre touchante au vu du passé de Jack et d'Amélia. Mon Seul regret sera de ne pas pouvoir lire le précédent tome et sa suite au vu des caractères des frères et sœurs nous ayant été présenté ici. Dommage...
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mariée fugitive

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum