La captive du capitaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

La captive du capitaine

Message par Admin le Mar 16 Mar 2010 - 9:59



La captive du capitaine
de Margaret Mc Phee

Éditions Harlequin / Collection : Les Historiques

Sortie le 1er avril 2010
Format Poche / 343 pages


Présentation éditeur

Portugal, 1810 Depuis que les soldats du capitaine Pierre Dammartin ont tué son père et l’ont faite prisonnière, Josie est en proie à la plus grande confusion. Car au lieu de haïr ce Français — qui est pour elle un ennemi ! —, elle ne peut s’empêcher de se sentir irrésistiblement attirée par son charisme et sa prestance. Mais alors qu’elle se sent prête à succomber contre toute raison, Josie apprend que la mort de son père n’est pas une simple conséquence de la guerre, mais un acte délibéré, une vengeance personnelle accomplie par Dammartin, l’homme qui est en train de ravir son cœur…

A propos de l’auteur

Selon Margaret Mc Phee, une femme qui veut réussir sa vie doit faire preuve d’audace et de courage. Rien d’étonnant, donc, à ce que ses héroïnes correspondent à ce portrait… La captive du capitaine est son troisième roman publié dans la collection Les Historiques.


L'avis de Kamana :

Une bataille au cœur des plaines sauvages et inhospitalières portugaises qui oppose les Anglais et les Français, les uns soutenant ce pays et les autres, sous le commandement de Bonaparte tentant de conquérir cette bande de terre occidentale ouverte sur l’océan Atlantique.

Au milieu de cette guerre, nous retrouvons nos deux personnages pris au piège entre amour et vengeance. Josie, douce mais forte, plus qu’aucune autre, et Pierre, rongé par la haine.

Margaret Mc Phee sait charmer, et force est d’admettre qu’ici nous ne trouverons de sentiment de satiété qu’en tournant la dernière page. Non que l’intrigue soit des plus énigmatique, car il faut bien l’admettre, l’identité du vil personnage nous la devineront dès l’histoire mise en place. Non, la force de cette romance se trouve dans la personnalité de notre beau capitaine. La violence de ses sentiments, qu’ils soient emplis de haine ou de folle passion, nous subjugue.

Certains dirons que la faiblesse de l’histoire se situe au niveau du caractère de Josie, toujours prompte à pardonner, mais que pourrait-elle faire d’autre quand son cœur se retrouve enflammé par un seul des regards de Dammartin, qu’il soit d’une noirceur rancunière ou empli d’une faim dévorante… pour elle.

L’auteur nous gâte avec son écriture agréable et légère, et même si elle est avare en description au niveau de l’environnement de l’histoire, nous sommes transportés tout du long par l’avalanche de sentiments, qu’ils soient chauds ou froids, de nos deux personnages.



Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum