Éternels instants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

Éternels instants

Message par Elaura le Lun 22 Fév 2010 - 11:30



Éternels instants
de Edgar Kosma

Éditions Luc Pire / Collection : Le grand miroir

Sortie le 18 février 2010
Grand Format / 237 pages / 16,00€

Présentation de l'éditeur :

Roman sur l'inacceptable condition humaine, Eternels Instants retrace le parcours de trois générations de Eugen : la rencontre des grands-parents de Cédric, pendant la Seconde Guerre mondiale ; le destin tragique de Bernard Eugen, père de Cédric ; et la quête insatiable de sens dans laquelle se lance ce dernier. Tiraillés entre le hasard le plus absurde et la prédestination la plus mathématique, les personnages d'Eternels Instants défilent, inoubliables, dans une cascade aux détours imprévisibles et drôles. Entre la virtuosité stylistique d'écrivains contemporains comme Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint ou Georges Perec et la cocasserie des récits de vie sans queue ni tête de Diderot ou de Sterne, ce premier roman est purement jouissif.

L'avis d'Elaura :

Premier roman d’Edgar Kosma, Eternels instants est un petit bijou de poésie relatant la vie (« (…) que nous avons pourtant tant de mal à définir ») de trois générations d’Eugène : Armand Eugène (né en 1922), Bernard Eugène (né en 1941) et Cédric Eugène (né en 1978). Trois destins d’êtres inconnus et pourtant liés par l’extraordinaire sens d’à propos de ce que l’on appelle le hasard. A moins qu’au final, sommes nous prédestinés à rencontrer la personne que l’on devait rencontrer, à vivre la vie que l’on devait vivre et à donner la vie aux individus que l’on devait engendrer.

Jolie métaphore sur le destin, Edgar Kosma relate les aventures de ces trois personnages simples et pourtant hors du commun, qui nous ressemble comme deux gouttes d’eau comme si c’était notre passé, notre présent et peut-être notre avenir qui se jouait sous nos yeux. L’auteur nous propose deux fins, et nous sommes bien incapables de dire laquelle est la plus optimiste.

Magnifiquement mise en mot, cette quête du sens nous touche et nous émeut car elle fait intimement appel à notre envie secrète de découvrir, nous aussi, si nous sommes le fruit du hasard, ou d’une prédestination mathématique.

A découvrir !


_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15914
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum