La Déclaration : L'Histoire d'Anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

La Déclaration : L'Histoire d'Anna

Message par laine le Sam 30 Jan 2010 - 11:28


La Déclaration : L'Histoire d'Anna
de Gemma Malley


Editions Editions Naïve

Sortie le 1 septembre 2007
365 pages / 16,88 €


Présentation de l'éditeur

Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?



Mon avis :

Dans un monde à l'atmosphère glaciale et inquiétante, l'humanité a trouvé le chemin de l’immortalité et pour rien au monde ne l'abonnerait. Les hommes ont découvert un moyen de ne plus tomber malade, de ne plus vieillir, de ne plus mourir. Mais le problème de surpopulation de la planète se pose et pour y remédier les "légaux" n'ont plus le droit d'avoir des enfants. Ceux qui s'y risque sont envoyés en prison et les enfants appelés "surplus" ne sont pas "exterminer" (cela ne serait pas éthique selon eux) mais parquer dans un orphelinat à l'air de camps de concentration.

C'est un livre qui se lit facilement malgré certain passage du livre qui font froid dans le dos (et dire que c'est destiné à un public adolescent...). La construction de la narration est intéressante. On passe du journal intime d'Anna dans lequel elle exprime dans la plus grande illégalité ses sentiments réprimer sous peine de sévères châtiments, à un récit plus retenu à la troisième personne où Anna doit savoir "Ou-est-sa-place".

C'est une histoire qui choque, mais qui pousse aussi à la réflexion. Ce roman a un petit air de déjà vu avec quelques stéréotypes mais c'est une histoire à lire, je vous le conseille.

L'Histoire d'Anna a déclenché les mécanismes de ma curiosité et c'est avec intérêt que je lirais la suite qui est disponible La résistance : L'histoire de Peter.

Mais, pas tout de suite j'en ai une tonne à lire avant.

NB : Certains d'entre vous l'avez remarqué, j'ai déjà écrit ses mots dans une autre rubrique ("flemmingite" aigüe). Je n'ai pas osé faire un nouveau sujet à l'époque mais j'ai peur que mon avis tombe dans les oubliettes. Alors, par respect pour la personne qui m'a demandé mon avis je me jette à l'eau.




Dernière édition par laine le Lun 26 Avr 2010 - 21:26, édité 1 fois
avatar
laine
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 861
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration : L'Histoire d'Anna

Message par Luna05 le Sam 18 Sep 2010 - 9:44


"Mon nom est Anna, je ne devrais pas être là, je ne devrais même pas exister et pourtant j'existe."
C'est ainsi que débute ce récit. Je tiens à prévenir les âmes sensibles que ce livre est assez dure et que la lecture se veut vraiment éprouvante émotionnellement au vu de l'avenir réservé aux enfants et jeunes adultes....

L'histoire D'anna relate la vie d'un des "Surplus" né après la signature du "Traité". Dans un lointain futur en 2140 l'humanité a vaincu la maladie et surtout la mort cependant, à cause de la surpopulation les ressources vitales et énergétiques viennent à manquer et deviennent des denrées précieuses d'où la naissance du "Traité". Ce dernier trouvera une solution radicale, les personnes souhaitant accéder à l'immortalité devront sacrifier leur désir d'enfants, les autres désirant un enfant devront en contre partie renoncer à la vie éternelle. Si un des deux parents y renonce le droit a un enfant est accordé, une vie contre une vie telle est la loi...Certaine zone d'ombre plane bien entendu sur ce fameux traité.
Les gens qui malgré tout transgresse le traité sont mis en prison et les enfants étant des "Surplus" dans la société sont envoyés dans des foyers et condamnés à devenir jusqu'à leur mort les esclaves des Légaux. Endoctriné des leur arrivé ils sont maltraités physiquement et psychologiquement et assimilent que leur existence n'aurait jamais dû être. à présent ils se doivent de servir les immortels afin d'expier le péché de leur parents...

Avec ce résumé, le ton est donné, un futur noir et pessimiste pour la jeunesse...

Anna le personnage principal, malgré sa froideur, sa résignation, son dévouement et son obsession d'être un bon élément pour les légaux reste une jeune fille attachante. On suit son évolution psychologique au sein du foyer de Grange Hall, de ses aspirations première jusqu'à sa rencontre avec avec un nouveau surplus raflé à l'extérieur par les rabatteurs. Ce dernier fera comprendre à Anna qu'il la connait elle et ses parents et lui fera une promesse qu'il tentera de tenir....
"Surplus" Anna le futur bon élément transgressera sans le vouloir le règlement en couchant chaque soir sur le papier ses pensées les plus intimes, que cela soit son ressentiment envers Peter le nouveau qu'elle croit fous, ses ressentiments et espoirs au côté de ce dernier.
Un autre personnage assez important en plus d'Anna et Peter sera très présent, Mrs Pincent l'intendante de Grange Hall. Une personnalité que vous apprendrez très vite à détester dès sa première apparition, elle dirige d'une main de fer le foyer et voue une haine sans limite envers les "Surplus". Femme Cruelle adorant briser ses pensionnaires, véritable tortionnaire physique et psychologique. Mrs Pincent fut pour moi un véritable monstre aux deux visages provoquant l'effroi a chacune de ses apparitions, certain chapitres lui sont dédiés où on se retrouve dans ses pensées intimes, des passages donnant tout bonnement la nausée. Cette personne ambiguë sera prête à tout pour la personne qu'elle aime le plus au monde.

J'ai beaucoup apprécié ce récit d'anticipation même si la lecture a été pour moi très oppressante et tout bonnement révoltante. à chaque page je craignais pour le devenir de ses"Surplus" traités pire que des animaux, ces derniers ayant accepté leur sort comme si c'était naturel. Les légaux les ayant conditionné afin qu'ils se considèrent comme la lie de l'humanité, des erreurs et déchets de Mère Nature. L'humiliation régnant en maître à grange Hall.
Un livre dérangeant, frustrant et renversant qui vous marquera pendant et après la lecture car cet avenir est tout à fait plausible dans un futur lointain ou peut être plus proche qu'on ne le pense. Un récit nous faisant beaucoup réfléchir et plonger dans nos réflexions.
Ne plus être malade, plus jamais, ne plus vieillir grâce à un traitement journalier et ne plus mourir, des arguments très séduisants mais à quel prix? Le bannissement de la jeunesse et la perte de sa propre humanité? La perte de but et le fait d'exister juste pour exister? Le jeu en vaut-il réellement la chandelle?
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration : L'Histoire d'Anna

Message par petit-lips le Sam 3 Sep 2011 - 12:18

- Cela faisait longtemps que ce livre traînait dans ma PAL, et je ne suis pas déçue de l'en avoir sorti !!

- Un traitement contre la plupart des maladies et la vieillesse a été trouvé. Les Hommes ne meurent plus, et pour éviter la surpopulation, ils signent la Déclaration : il est impossible d'avoir des enfants, à moins de renoncer à cette immortalité (mais c'est assez mal vu).
Pour les couples qui font tout de même des enfants, l'issue est tragique. Les parents se retrouvent en prison (ou pire) et les enfants, s'ils sont attrapés par les Rabatteurs, finissent dans des pensionnats (ou se font tuer) et sont considérés toute leur vie comme des Surplus.

- Anna est donc une Surplus, elle n'aurait jamais dû naître. Elle devra racheter toute sa vie la "faute" de ses parents. Les enfants Surplus sont endoctrinés dès qu'ils arrivent au pensionnat, et doivent mener une vie de serviteurs (pour ne pas dire d'esclaves) pour les familles dites Légales.

- Anna est tout a fait d'accord avec sa condition, ou en tous cas, elle l'accepte. Ceci est dû au fait qu'on lui rabâche depuis plus de dix ans qu'elle n'est qu'une erreur de la nature. Même si dans sa tête les prémices d'une mini révolte se mettent en place doucement, l'arrivée de Peter, un Surplus de son âge, va chambouler ses croyances.
J'ai aimé l'évolution des personnages. Anna gagne en maturité, en caractère et s'émancipe au fil des pages. Ce n'est pas trop brut, tout va crescendo. Quant à sa "relation" avec Peter on est loin de l'histoire d'amour et c'est tout aussi bien.
J'ai adoré l'histoire de la directrice Mrs Pincent. Je ne peux pas vous en dire plus sans vous gâcher tout le suspens, mais j'ai vraiment aimé la tournure que prennent les choses.

- La Déclaration est un roman que j'ai dévoré et adoré. Grâce aux personnages, mais aussi grâce à l'originalité de l'histoire. Et puis, c'est tellement réaliste. On ne doute bien qu'un jour nous réussirons à guérir les maladies qui font le plus de dégâts (cancer, sida, maladies génétiques...), nous vivrons bien plus longtemps (sans pour autant aller jusqu'à l'immortalité) et l'on se retrouvera alors coincés sur notre Terre qui deviendra bien vite trop petite, et sans ressources...
avatar
petit-lips
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 21/06/2010

http://lectures-petit-lips.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration : L'Histoire d'Anna

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum