Un amour sous emprise : Le jeu destructeur d'un manipulateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

Un amour sous emprise : Le jeu destructeur d'un manipulateur

Message par Elaura le Mer 21 Déc 2016 - 9:27



Un amour sous emprise : Le jeu destructeur d'un manipulateur
de Sarah Mostrel

Éditions Guy Trédaniel éditeur

Sortie le 9 décembre 2016
Format broché / 275 pages / Prix 18,00 €


Présentation de l'éditeur :

Elle est jeune, fragile, idéaliste. Quand elle rencontre Jacques, de vingt ans son aîné, Sophie, 23 ans, s'empresse d'expérimenter ce grand amour qu'elle a toujours attendu. L'homme est séduisant, volubile, brillant, il la subjugue. Elle ne détecte pas le piège que le don Juan va lui tendre. Sous l'emprise du charmeur qui joue avec l'absence et le silence entre d'intenses déclarations, Sophie perd ses repères. Elle se plaint des frustrations de l'amour non consommé, le prédateur se dérobe à ses avances. Elle lui demande d'être clair, le maître de l'illusion entretient l'ambiguïté. Ignorant la stratégie du manipulateur faussement extraverti, Sophie tombe dans les excès. Parviendra-t-elle à éviter le pire ? Ce roman décrit le mécanisme d'une manipulation intensément dangereuse, un jeu dans lequel on entre sans le savoir. Il dénonce une maladie du siècle encore mal connue : la perversion narcissique. Le pervers narcissique a cette particularité d'installer une forte dépendance en sa conquête et de faire de sa victime une marionnette dont il actionne allègrement les fils. Ce phénomène touche aujourd'hui un couple sur cinq.
L'avis d'Elaura :

C'est l'histoire de Sophie. Sophie est une jeune femme de 23 ans, qui espère le grand amour, comme beaucoup de jeunes femmes de 23 ans. Elle rencontre Jacques, de 20 ans son aîné. Il est charmant, talentueux et poète à ses heures. Il lui promet l'amour, le vrai, celui qui ravage tout sur son passage. Il la met sur un piédestal, sur l'autel sacré de la pureté. Elle y croit, s'accroche, espère, attend les textos, les rendez-vous toujours trop prudes. Mais Jacques ne donne jamais totalement. En fait, il ne donne jamais rien, mais prend tout. Jacques est un pervers narcissique et tentera de détruire Sophie, comme il en a détruit tant d'autres avant elle.

Voilà un roman épistolaire comme on en fait peu. Cette forme narrative particulière nous permet, nous, lecteurs, d'être témoin silencieux du drame qui se joue. Les échanges entre Sophie et Jacques sont toujours intenses et mettent nos nerfs à rude épreuve tant l'empathie que nous développons pour l’héroïne est grande. Sarah Mostrel nous plonge, sans pathos et avec brutalité, dans le monde pervers et écœurant du manipulateur. Nous avons mal, nous sommes troublés et nous réalisons soudain que les hommes tels que Jacques sont réellement dangereux et plus nombreux qu'on ne le pense.
Un livre qui est loin de nous laisser indifférent.



18, EUR
Achat Fnac

_________________
avatar
Elaura
Admin Alpha

Féminin
Nombre de messages : 15899
Age : 43
Localisation : Montbrison
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.bit-lit.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum