Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur

Message par Jm-les-livres le Mar 24 Fév 2015 - 6:33



Reapers Motorcycle Club,
Tome 1 : Possesseur

de Joanna Wylde

Éditions Milady Romance

Sortie le 19 juin 2015
Format broché / 432 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Marie n’a pas besoin d’une complication comme Horse dans sa vie. Ce biker couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu’elle a rencontré chez son frère, n’est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d’appartenir à qui que ce soit.

C’est alors que le club de Horse, le Reapers Motorcycle Club, accuse le frère de Marie de leur avoir volé de l’argent. Et il risque de le payer de sa vie. Seule la jeune femme peut le sauver – à condition de donner à Horse ce qu’il désire. Tout ce qu’il désire.


Idrilhirith
L'histoire est celle d'une femme qui quitte un mari violent pour se réfugier dans la caravane où elle a grandit. Elle a été élévée avec son frère par une mère célibataire qui est actuellement en prison. Son frère travaille pour un club de motards, les Reapers Motorcycle Club. Lorsqu'un petit groupe de Reapers rend visite à son  frère, elle rencontre Horse, Picnic et Bam Bam. Elle trouve Horse très à son goût, même s'il lui fait peur, et lui n'est pas indifférent. Voilà pour l'histoire.

L'auteur n'emploie pas un langage soutenu, ni même courant. Le style employé correspond au milieu social et au niveau d'éducation reçu par l'héroïne. Si au départ cela peut être destabilisant on s'y fait vite. L'auteure arrive à entraîner le lecteur dans ce milieu de motards américains, avec ses codes, son langage. Certains passages sont crus, les termes employés, comme le statut de régulière, peuvent choquer les féministes. Pourtant, tel un anthropologue, on plonge dans cette culture de cuir et de chrome où l'amitié, la fraternité et la solidarité prennent leur sens.

Cette série est pour moi une bonne découverte.




7,60 EUR
Achat Fnac
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10773
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur

Message par Jm-les-livres le Lun 9 Mar 2015 - 18:53

Ajout de la couv et du résumé
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10773
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur

Message par angel64 le Lun 19 Oct 2015 - 9:09

Je dois avouer qu'au début, j'ai eu assez de mal pour entrer dans l'histoire. On retrouve des bikers violents à souhait et vulgaires. Mais si je n'avais été au bout je l'aurais regretté. Par contre, je reste sur ma position concernant ces clubs de Bikers. Et pourtant, j'adore les Harley.
Marie vient de quitter un mari violent et vient vivre avec son frère. Pas de chance pour elle, qui pour le moment, avec ce qu'elle a subi, reste fragile et pas sûre d'elle, elle tombe sur les potes de son frère, un groupe de bikers.
Parmis eux, il y a Horse (ne cherchez pas trop le pourquoi du surnom) brun, très beau et très brut de décoffrage. Un coup, il est la douceur même et en suivant c'est un vrai c******. J'ai eu du mal avec lui de même qu'avec ses copains.
Quand le frère de Marie arnaque le club, c'est elle qui lui sauve la vie en acceptant de devenir la chose de Horse. Heureusement pour elle, mais elle ne le sait pas, il est amoureux d'elle. Au fur et à mesure de l'histoire qui est sur plusieurs mois, elle retrouve son caractère et heureusement, elle en a !
On retrouve dans ce livre la façon de vivre dans un tel groupe qui pour certain doit être une famille. Il y a des règles qu'il faut suivre sous peine de raclée magistrale ou la mort. Les régulières (comprendre les femmes des mecs) sont protégés par tout le groupe. Nous avons aussi les filles qui trainent avec eux, qui couchent avec tous pour avoir un jour l'espoir d'être choisie et devenir plus importante.
Ce que j'ai aimé, c'est de voir Horse être "normal" quand il est seul avec sa Marie, de voir qu'elle est protégée par le groupe, et qu'elle est vraiment dans sa famille.
Ce qui m'a touché à la fin, c'est quand ils ont perdu un homme en Afghanistan. Que ce soit les hommes ou les femmes, ils n'ont pas peur de faire voir leur chagrin et toute cette partie est tellement bien racontée. J'en ai eu les larmes aux yeux.
Alors tout n'est pas rose, loin de là. C'est un monde brutal mais on arrive quand même à s'attacher aux personnages. Je me demande comment l'auteure connaît tout ça ! lol
avatar
angel64
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 2519
Age : 52
Localisation : Pau
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum