Mariage Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Mariage Blanc

Message par Admin le Mar 17 Nov 2009 - 10:11



Mariage blanc
de Catherine Palmer

Édition Harlequin
Collection Prélud'

Sortie le 1 juillet 2009
Poche / 344 pages



Présentation de l'éditeur :

Epouser Brock, cet "ami" qui a causé la perte de Todd, son mari ? Accepter de profiter de sa fortune, comme il le lui propose, et le laisser prendre soin d'elle? D'abord révoltée, Mara refuse : elle ne veut pas donner à Brock la chance de se racheter du mal qu'il a causé. D'autant qu'elle ne l'a jamais apprécié, cet homme trop sûr de son charme et du pouvoir que lui confère l'argent. Seulement voilà, elle est enceinte. Enceinte, veuve et sans un sou. Si elle repousse Brock, elle ne tardera pas à se retrouver à la rue, avec son bébé. Quelle mère ferait passer son orgueil avant le bonheur de son enfant ? Pas elle, en tout cas. Alors, ravalant sa colère et sa fierté, elle décide d'accepter la demande en mariage de Brock. Mais elle fixe deux conditions à leur contrat : Brock n'aura jamais aucun droit sur le bébé ; et elle ne partagera jamais son lit.


Mon avis

Pour construire un avenir il faut faire table rase du passé même si cela est douloureux. C’est ici la base de l’histoire.

Le pardon est un sentiment parfois difficile à concevoir, à appliquer, alors quand il s’agit de l’associer à la mort de son époux, pourtant accidentelle, Mara ne peut s’y résoudre. Si Brock n’avait pas enrôlé Todd à cette sortie escalade jamais une telle chose ne serait arrivée.

Deux personnes qui ont perdu un être cher et dont la culpabilité les ronge chaque jour, car au-delà de cette mort tragique, Mara va se découvrir une attirance pour Brock, mais comment pourrait-elle se pardonner ce doux sentiment moins de quelques mois après ce deuil et par-dessus tout comment tolérer qu’il soit à l’origine de toute cette situation.

Lui de son côté comprend les réticences de la jeune femme et tente de se rapprocher mais farouche elle se braque et il ne peut que prendre ses distances. Mais voilà, il est fou d’Abby, le bébé de Todd et Mara, et cette femme ne l’a jamais laissé indifférent, loin de là.

Tourments, culpabilité, désir, amour, ce roman est un vrai chemin de croix. Le combat d’une femme fragilisée mais qui s’accrochera à la vie grâce à l’amour de son enfant mais aussi à la ténacité d’un homme qui peut se révéler aussi doux, tendre, courtois que borné, volcanique, et distant.

C’est sous une écriture agréable et légère que Catherine Palmer nous convie à partager cette escalade des sentiments, nous comblant tout de même au cours de l’histoire de passages croustillants et délectables qu’on apprécie tant.

Une belle histoire qui réchauffe le cœur en cette fin d’automne.

Chronique de Kamana pour Onirik.


Admin
Admin Oméga

Féminin
Nombre de messages : 11952
Date d'inscription : 07/01/2009

http://www.bit-lit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage Blanc

Message par Luna05 le Dim 15 Juil 2012 - 12:42

Sad Encore un titre tentant dégoutté
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage Blanc

Message par Luna05 le Ven 8 Fév 2013 - 16:43

Envie de me plonger dans une romance contemporaine et de découvrir par la même occasion l’œuvre d’une auteur m’étant inconnue, ni une ni deux mon choix se posa sur ce titre qui au vu du synopsis promettait beaucoup.

Mara Rosemond veuve depuis 7mois et enceinte de 8mois se retrouve sans sous suite aux mauvais placements de son défunt mari. Acculée face à des dettes et factures ne cessant de s’accumuler, Mara se verra cependant du jour au lendemain demandée en mariage par Brock Barnett le meilleur ami de son défunt mari, Todd. Rongé par la culpabilité de n’avoir pu sauver son meilleur ami et ayant toujours été plus ou moins attiré par Mara, Brock souhaite venir en aide à cette dernière et à son bébé à naître. Un mariage blanc où Mara et son enfant pourront jouir de sa fortune et seront surtout en sécurité auprès de lui. Malgré toute l’amertume et la rancune que la jeune veuve nourrie pour Brock, cette dernière après réflexion et pour son enfant acceptera à contre cœur sa proposition avec dans l’idée que ce simulacre de couple ne devienne jamais une réalité.

Habituellement je raffole de ce genre d’histoire surtout quand les romances contemporaine se veulent réalistes et parviennent à la fois à nous faire sourire, nous amuser et surtout à nous émouvoir. Sans compter sur les personnalités parvenant à nous captiver et pour lesquels nous éprouverons un certain attachement et pour d’autres du désamour. Cependant, cette romance fera malheureusement partie de mes grosses déceptions pourtant le cahier des charges semblaient être bien respecté, quels ont bien pu être les grains de sable ayant enrayé cette prometteuse histoire ?

Dès le premier chapitre l’auteur nous embarque non sans humour dans un entretien pour le moins comique entre Mara et Brock, ce dernier, furieux d’avoir découvert la grossesse de Mara par une tierce personne, souhaite à tout prix mettre la jeune femme enceinte à l’abri financièrement et lui faire profiter de son assurance, et, quoi de mieux qu’un mariage pour régler tout ça? On sourit des maladresses de Brock quant à convaincre Mara d’accepter sa demande, ce dernier étant assez dominateur, lui dire non est inconcevable et quand Brock décide de prendre les choses en mains il devient aussi délicat qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Quant à Mara on comprend ses réactions acides envers celui qui fut plus ou moins responsable de l’accident d’escalade de Todd bien qu’on ne connaisse pas encore les réelles circonstances du drame. Mara est rongée par l’amertume et la rancune et ne parvient pas à faire son deuil, alors, quand réapparait dans sa vie l’homme qu’elle tient pour responsable de son malheur on ne peut que compatir. La jeune femme malgré tous ses ressentiments envers Brock se verra très vite dépassée par l’enthousiasme de ce dernier quant à l’amener très vite à la mairie ainsi que les arguments plus que pertinents quant à son avenir et celui de son bébé. Je dois dire que certains passages m’ont fait sourire voir pouffer de rire comme la scène de la prise de sang, le mariage et surtout l’accouchement ou le pauvre Brock en tentant de le fuir se trouvera dans l’obligation d’y assister jusqu’au bout. L’auteur par le biais de ces scènes est tout de même parvenue à grandement m’émouvoir, surtout lors de la naissance qui fut décrite de manière très réaliste et bouleversante. Une expérience partagée qui créera un lien indestructible entre Mara et Brock.

Nous découvrirons donc Mara et la petite Abby dans leur nouvelle vie dans le ranch de Brock. Une vie commune assez déstabilisante pour la jeune mariée mais également pour le célibataire endurci qu’était Brock. Nous suivrons la lente évolution de la relation de couple qui sera pourvue de hauts et de bas au vu des sentiments que chacun a pour l’autre. Brock caresse le secret espoir qu’un jour il parvienne à se faire pardonner et aimer de Mara et mettra tout en œuvre pour que son souhait se réalise. Quant à cette dernière, bien qu’ayant accepté cet arrangement par obligation, Mara se verra développer un certain attachement pour Brock ainsi qu’une très nette attirance qu’elle s’était évertuée à nier depuis tant d’années. Nous aurons donc affaire à une jeune mère tiraillée entre son passé avec Todd et son avenir possible avec Brock mais surtout, à une Mara consumée par la culpabilité d’être avec un autre homme d’autant plus le meilleur ami de son mari…L’auteur nous concoctera un jeu du chat et de la souris empreint tour à tour de tendresse, ressentiment, doutes, complicité et amour. Une tension omniprésente liera les jeunes mariés allant crescendo nous offrant des scènes tendres, sensuelles, passionnées et touchantes. On ressent dès le départ que, malgré la tragédie les ayant foudroyé et le fantôme de Todd ne cessant de les hanter qu’un lien profond les uni sans qu’ils ne s’en rendent réellement compte. L’auteur a pris également beaucoup de soin quant à développer la relation entre Mara et son bébé mais également entre Brock et la petite. On découvre par le biais des passages entre Abby et Brock une facette insoupçonnée chez ce rancher bougon et psychorigide, des moments troublants et touchants rendant ce dernier doublement attachant et craquant. Une personnalité que Catherine Palmer a pris beaucoup de plaisir à nous croquer et qui derrière beaucoup de faux semblant cache un homme totalement différent de ce qu’il veut bien montrer. Pour entourer ce nouveau petit cocon familial nous ferons la connaissance du personnel du ranch se révélant une mine d’informations concernant leur patron ainsi que les ami(e)s respectif de Mara et Brock.
Venons-en à présent à ce qui fait que cette romance m’ait déçu. Je pense que tout le mérite en revient en partie à l’héroïne Mara. Je dois dire que, bien qu’au début je l’appréciais mon jugement s’est néanmoins très vite assombri. Cette jeune femme orgueilleuse, bourrée de préjugés et jugeant à tort et à travers n’a eu de cesse de m’agacer. Son incertitude concernant sa relation ambiguë et incertaine avec Brock peut aisément se comprendre mais est devenue à la longue trop redondante. Je ne suis malheureusement pas parvenue à réellement à m’attacher à elle, sans compter son côté très pieux ayant fini de m’achever. Je n’ai absolument rien contre la religion mais ici l’auteur a quelque peu trop appuyée ce thème. Autre détail m’ayant lassé concernant la façon dont l’auteur a traité le couple, une relation bien trop exacerbée oscillant entre haine, désir et amour ayant trainé en longueur rendant à la fin chaque face à face fatigant.

« Mariage blanc » s’est révélé être une œuvre plaisante et divertissante pourvue de passages mémorables mais une romance contemporaine pas inoubliable. Ce titre a tout de même su démontrer que Catherine Palmer était capable d’insuffler beaucoup d’émotions mais à trop en abuser et les exacerber le résultat s’est voulu quelque peu décevant.
avatar
Luna05
Grand Mage
Grand Mage

Féminin
Nombre de messages : 1078
Age : 35
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage Blanc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum