Kincaid Highland, Tome 1 : Certaines l'aiment chaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

Kincaid Highland, Tome 1 : Certaines l'aiment chaud

Message par Jm-les-livres le Ven 23 Aoû 2013 - 23:14



Kincaid Highland
Tome 1 : Certaines l'aiment chaud

de Teresa Medeiros

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 6 décembre 2013
Poche / 349 pages / 7,90€


Présentation de l'éditeur :

Catriona Kincaid n’a que faire de sa sécurité lorsqu’elle s’aventure dans la sombre prison de Newgate. Bien décidée à se marier pour regagner son domaine en Écosse, elle se tourne vers Simon Wescott, un noble en disgrâce, libertin renommé. Simon est stupéfait de voir que le garçon manqué croisé des années auparavant est devenue une femme aux formes voluptueuses. Cette beauté est prête à lui offrir richesse et liberté, mais la seule chose qu’exige ce débauché, c’est de pouvoir profiter des plaisirs charnels du mariage…




7,51 EUR
Achat Fnac

L'avis de Molina

Une grosse déception pour ce livre qui semblait prometteur.
Sur le papier Certaines l'aiment chaud a tout pour plaire : des highlanders, une héroïne de caractère prête à braver les interdits, un héros déchu devenu débauché et une fuite. Mais au final vous n'obtiendrez pas grand-chose.
Les highlanders sont idéalisés par Catriona et ressemblent en réalité davantage à des mendiants sans scrupules en kilt (vieux, usés et sans plus de valeur que ça à leurs yeux). Les merveilleux paysages ont droit à deux malheureuses descriptions qui ne leur rendent pas hommage et la farouche héroïne n'a d'écossais que le côté fier et têtu ! C'est en fait une vraie tête à claque, naïve et dépourvue de bon sens, un vrai gâchis !
Malheureusement, ce cher Simon ne vaut pas mieux. Né bâtard, il se complait dans le rôle de l'incompris et du méchant garçon. C'est une véritable caricature de débauché. Bien évidemment l'auteure n'a pas résisté à le transformer en amoureux transi mais pas courageux, tout cela d'un coup de baguette magique.
La pseudo fuite et la recherche du frère disparu sont également une très grande déception. Teresa Medeiros nous promet monts et merveilles puis nous laisse avec des ruines (insignifiantes, les ruines).
Après avoir supporté tout cela, vous aurez même droit à un happy end digne d'un conte de fées.
Bref, vous l'aurez compris, Certaines l'aiment chaud ne vaut pas le temps que vous consacrerez à le lire. Passez votre chemin et jetez plutôt un œil sur les autres sorties de Milady de ce mois-ci.

L'avis de Sophia :

Catriona est encore une toute jeune fille lorsqu’elle rencontre Simon pour la première fois. Elle succombe aussitôt au charme de cet officier séduisant et passe les années suivantes à fantasmer sur celui qu’elle considère comme un héros. C’est donc tout naturellement qu’elle se tourne vers lui le jour où elle se retrouve contrainte de prendre un mari.

Cette romance historique est loin d’être exempte de défauts et n’est certainement pas indispensable ou inoubliable. Certains personnages sont à la limite de la caricature, l’intrigue est convenue et l’évolution de l’histoire très prévisible. Catriona est l’archétype de la jeune femme brave, mais naïve, que tout le monde finit par aimer. Simon, quant à lui, n’est pas très convaincant dans le rôle de l’antihéros, tant il transpire la noblesse de cœur et se montre valeureux chaque fois que nécessaire. Certaines scènes sont un peu surréalistes également, ou trouvent une conclusion trop facile.

Et pourtant, ce roman n’est pas désagréable à lire, bien au contraire. Il s’en dégage une vraie bonne humeur qui permet de sauver l’ensemble, et même ses défauts finissent par le rendre sympathique. Un peu comme lorsque l’on regarde une comédie : tout n’est pas crédible ou très subtil, mais ça glisse tout seul et l’on s’amuse. Les highlanders rencontrés ici en sont le parfait exemple tant il est difficile de voir dans leurs réactions ou actions autre chose que du second degré. En espérant bien sûr que ce soit volontaire de la part de l'auteur...

Ce roman n’est donc pas parfait, mais il permet de passer un bon moment, même si l’on aurait pu souhaiter plus d’évasion et de descriptions, notamment dans la partie se déroulant dans les Highlands. Pour conclure : une histoire sympathique et amusante, qui rattrape en bonne humeur ce qui lui manque en profondeur.


Dernière édition par Jm-les-livres le Jeu 20 Fév 2014 - 21:06, édité 1 fois
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10851
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kincaid Highland, Tome 1 : Certaines l'aiment chaud

Message par Jm-les-livres le Mer 20 Nov 2013 - 10:26

Ajout de la couv
avatar
Jm-les-livres
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10851
Age : 31
Localisation : Ile-de france
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kincaid Highland, Tome 1 : Certaines l'aiment chaud

Message par Molina le Mer 4 Déc 2013 - 7:16

Ajout de mon avis.
avatar
Molina
Rédactrice Enflammée
Rédactrice Enflammée

Féminin
Nombre de messages : 2842
Age : 34
Date d'inscription : 20/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kincaid Highland, Tome 1 : Certaines l'aiment chaud

Message par Sophia le Jeu 16 Jan 2014 - 14:47

Ajout de mon avis.

_________________


« L'amour ne veut pas la durée; il veut l'instant et l'éternité. »
Nietzsche
avatar
Sophia
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier

Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 29
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kincaid Highland, Tome 1 : Certaines l'aiment chaud

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum